dimanche 30 avril 2017

Colorado

Le "Centennial State" à la charnière de quatre régions du Far West

3 étoiles, vaut le voyage

 

 
Dinosaur National Monument (Canyon Area), un des parcs naturels remarquables et méconnus du Colorado 
source J.M. Zaninetti, 2015

 

Ambiance :  Rocky Mountain High John Denver (1972) 

 

État du Grand Sud-Ouest des États-Unis, le Colorado (abréviation CO) occupe l'angle nord-est de la région des Four Corners. Cet état est surtout connu pour abriter les stations de sport d'hiver les plus réputées des États-Unis, Aspen, Vail, Telluride, etc. Le Colorado se trouve être l'état dont l'altitude moyenne est la plus élevée du pays (2,070 m).
Son territoire enclavé forme un rectangle presque parfait de 269,800 km² qui s'étend entre 37°N et 41°N de latitude et entre 102°W et 109°W de longitude. 
Organisé en tant que territoire distinct en 1861, le Colorado doit son nom au grand fleuve du Sud-Ouest qui y prend sa source. Mais ce sont les Montagnes Rocheuses qui déterminent son caractère. La colonisation du Colorado est rapide. Des filons d'argent sont découverts en 1864 et le chantier de l'Union Pacific Railroad approche au nord-ouest du territoire en 1867. Des prospecteurs affluent dans les montagnes, et la compagnie ferroviaire saisit cette opportunité pour construire aussitôt une ligne de raccordement vers Denver qui est inaugurée en 1870. Incorporé en tant que 38ème état membre des États-Unis d'Amérique en 1876, le "Centennial State" se développe très rapidement autour de ses mines, tandis que Denver s'impose naturellement comme capitale.  
Estimée à plus de 5,5 millions d'habitants en 2016, la population du Colorado  se concentre dans la région des métropoles qui s'égrènent au pied du Front Range des Rocheuses. Avec 3,4 millions d'habitants, la région métropolitaine de Denver, à laquelle la ville universitaire de Boulder appartient, est la plus importantes, mais elle est aussi flanquée de Fort Collins au nord (340,000 hab.) et de Colorado Springs au sud (710,000 hab.), de sorte que plus de 80% des résidents du Colorado sont regroupés dans ce seul corridor urbain matérialisé par l'axe de l'autoroute 25. Dès que l'on en sort, le Colorado est un état de petites villes très tranquilles. 
Son relief est profondément asymétrique. De grandes plaines agricoles s'étendent à l'est  du corridor urbain du Front Range. Cette région ne présente à peu près aucun intérêt touristique. Tous les sites intéressants du Colorado se trouvent à l'ouest, dans les Montagnes Rocheuses.

L'état du Colorado est à la fois une magnifique destination de voyage en soi, et un camp de base superbement situé à la charnière de quatre régions entre le Grand Sud-Ouest et le Pays du Grand Ciel.
1 - Les sommets des Montagnes Rocheuses forment la Couronne du Continent au nord-ouest
2 - Les prairies des Hautes Plaines semblent infinies au nord-est
3 - L'héritage hispanique et amérindien est à portée de main dans la vallée du Rio Grande au sud
4 - Les rochers rouges du Plateau du Colorado dessinent des paysages en technicolor au sud-ouest

Le Colorado est au cœur du Far West.





Le Far West commence à l'ouest du méridien 100°W, à partir duquel l'aridité dessine les paysages caractéristiques de l'Ouest. La colonisation agricole a été tardive et contrariée, les cultivateurs ont été découragés au profit des éleveurs, c'est le Cowboy country.



Pikes Peak, 4300 mètres d'altitude sur le Front Range du Colorado
source J.M. Zaninetti, 2015 

Rapidement, les pionniers qui ont traversé les Grandes Plaines après avoir traversé le fleuve Mississippi au 19e siècle sont parvenus en vue des Montagnes Rocheuses après avoir traversé de hautes plaines herbeuses de plus en plus arides que l'explorateur Zebulon Pike qualifiait en 1806, de Grand Désert Américain.



L'Ouest Américain est une région de montagne, structurée par les deux chaines de cordillères qui le traversent entièrement du Nord au Sud. Du côté des Grandes Plaines à l'est, les cordillères des Montagnes Rocheuses traversent le Montana, le Wyoming, le Colorado et le Nouveau Mexique, formant la ligne de partage des eaux continentale. Du côté Est de cette ligne, les cours d'eaux s'écoulent vers le Golfe du Mexique, principalement par le canal du Mississippi et de ses affluents, secondairement par le Rio Grande. Du côté Ouest, les eaux s'écoulent vers l'Océan Pacifique par le bassin versant de la Columbia au Nord-Ouest ou par le bassin versant du Colorado au Sud-Ouest.
Un second ensemble de cordillère s'étire aussi du Nord au Sud sur la façade Pacifique, avec la Chaîne des Cascades au Nord-Ouest et la Sierra Nevada au Sud-Ouest. Entre les deux cordillères, on trouve une région très étendue au relief complexe, dont une part substantielle n'est drainée par aucun fleuve. Les rivières qui descendent des montagnes se perdent dans des lacs et des bassins de sel, vestiges d'anciens lacs entièrement évaporés, c'est le Grand Bassin.


Source : courtesy of Laughlin Air Force Base

Il faut distinguer la Façade Pacifique du véritable Far West, qui s'étend entre le méridien 100°W et la Sierra Nevada ou la Chaîne des Cascades. c'est sur ces territoires de l'Ouest intérieur que se sont jouées les guerres indiennes, que les ruées vers l'or se sont déroulées et que les cowboys surveillent encore aujourd'hui leurs troupeaux. 


Les sept merveilles du Colorado sans les skis



Bien que cet état ait longtemps été surtout connu surtout comme une destination de sports d'hiver, le Colorado est une destination en soi pour un voyage d'été. Sa moitié occidentale est aussi montagneuse que les plaines de l'est sont plates. Le Colorado compte quatre parcs nationaux.


source J.M. Zaninetti, 2015

Mesa Verde National Historic Park, créé en 1906, en est le plus ancien et le plus remarquable. Il a été inscrit sur l'inventaire du patrimoine culturel mondial de l'humanité par l'UNESCO dès 1978. 




source J.M. Zaninetti, 2015 

Créé en 1915, Rocky Mountain National Park est le plus fréquenté des parcs du Colorado. Sa proximité de Denver et des grandes villes du Front Range explique certainement cette popularité.


source J.M. Zaninetti, 2015 

Promu au rang de parc national en 1999, le Black Canyon of the Gunnison offre des paysages spectaculaires, mais n'a pas encore le niveau de services attendu d'un parc national.




source J.M. Zaninetti, 2015

Promu au rang de parc national en 2004, Great Sand Dunes National Park est un peu dans une situation similaire.

Comment se décide la création d'un nouveau parc national aux États-Unis ? Pour commencer, seules les terres publiques du domaine fédéral sont éligibles, mais celles-ci sont très nombreuses dans les montagnes de l'Ouest, ce n'est donc pas une condition très discriminante. Par contre, les critères de classement des aires protégées au rang de parc national ont des conditions d'éligibilité sélectives. L'aire à protéger doit en premier lieu être remarquable, et ce patrimoine remarquable, naturel ou culturel, doit être d'importance nationale. Son patrimoine doit offrir un intérêt scientifique ou récréatif majeur et être dans un état d'intégrité qui justifie sa mise en protection. Que ce soit par son paysage exceptionnel, ses formes de relief, sa géologie, ses fossiles, ses eaux ou ses glaces, sa flore ou sa faune ou l'ensemble de son écosystème, le territoire candidat doit avoir dans ses limites des ressources remarquables et sans équivalent par ailleurs dans un autre parc national de la même région. La diversité des écosystèmes est aussi un critère de sélection. La dimension de l'aire protégée doit être suffisante pour assurer la protection de son patrimoine sur le long terme. Des parcs historiques peuvent aussi être classés autour de bâtiments, de sites archéologiques, de mémoriaux, etc. Un parc national doit aussi être équipé pour accueillir les visiteurs à longueur d'année, car les parcs nationaux ont une mission éducative aussi importante que leur mission de conservation du patrimoine. Celui-ci doit être préservé afin de participer à l'éducation des générations futures selon l'expression du surintendant Stephen T. Mather, qui présida à la création du National Park Service (NPS) en 1916.
Par ailleurs, le statut de parc national impose des restrictions d'usage plus strictes. Des activités traditionnelles telles que la chasse, la prospection minière et les pâturages sont interdites dans les limites des parcs nationaux. C'est pourquoi la promotion relativement récente de deux monuments nationaux du Colorado au rang de parcs nationaux (nommément, Great Sand Dunes et Black Canyon of the Gunnison) est exceptionnelle.

Des terres publiques qui contiennent un patrimoine naturel remarquable qui mérite d'être protégé, mais ne réunissent pas toutes les qualités requises pour devenir "parc national" sont plus volontiers classées comme "monument national", soit parce qu'elles abritent un patrimoine moins diversifié, soit parce qu'elles sont insuffisamment étendues, soit parce qu'elles ne sont pas équipées pour l'accueil du public à longueur d'année. 
Il y a également une raison plus bassement politicienne à la multiplication récente des monuments nationaux quand le nombre de parcs nationaux n'augmente pas. En effet, il faut un acte du congrès pour confirmer la création d'un parc national, alors que les monuments nationaux peuvent être créés par simple décret présidentiel en vertu de la Loi sur les Antiquités de 1906. C'est pourquoi le Président Obama, fervent partisan de la conservation, a multiplié la création de monuments nationaux durant les 6 années où il n'a pas disposé de majorité au Congrès, alors que les Conservateurs sont les porte-paroles des intérêts miniers, forestiers et agricoles qui s'opposent à la création de ces réserves. Mais si un acte présidentiel suffit à créer un monument national, un autre acte présidentiel suffit aussi à le supprimer ou à le réduire, comme c'est arrivé à plusieurs reprises dans l'histoire américaine, et comme l'a fait le président Trump en 2017 pour deux monuments contestés en Utah. D'orientation majoritairement libérale, le Colorado échappe à ce genre de controverses, et les nouveaux monuments nationaux ne sont pas remis en cause comme cela peut être le cas sur des terres de sensibilité plus conservatrice telles que l'Utah.
C'est pourquoi, dans le Colorado, la diversité des monuments nationaux reflète ces conditions. Cet état compte huit Monuments Nationaux.


source J.M. Zaninetti, 2015

Institué en 1911, Colorado National Monument est le plus ancien monument national de l'état, et aussi le plus visité grâce à sa situation proche de l'autoroute 70 aux portes du Plateau du Colorado.


source J.M. Zaninetti, 2015

Créé initialement en 1915 pour protéger un site paléontologique remarquable en Utah, Dinosaur National Monument a été étendu à des canyons spectaculaires sur le territoire du Colorado en 1938.


Source Wikipedia


Florissant Fossil Beds est un petit monument institué en 1969 dans la région du Front Range du Colorado autour de vestiges paléontologiques remarquables.



source Wikipedia

Créés en 2015, Browns Canyon National Monument (12 km en amont de la ville de Salida) protège une section des gorges de la haute vallée de l'Arkansas considérée comme une Mecque du rafting et de la pêche à la mouche aux États-Unis. C'est le dernier né des parcs fédéraux du Colorado. Il est administré conjointement par le BLM et l'USFS et n'offre pratiquement aucun service. Contrairement à d'autres monuments proclamés par l'administration Obama, son existence ne semble pas menacée par l'administration Trump.


source J.M. Zaninetti, 2011

Aux unités précédentes, il convient d'ajouter les sites archéologiques de la région des Four Corners, protégés dans les limites de Yucca House (1919), le site se trouve sur le territoire de la réserve indienne Ute, et n'a pas été fouillé. Il y a aussi Hovenweep (1923) dont les sites principaux sont en Utah et Canyon of the Ancients (2000). Ces trois monuments sont très proches les uns des autres.



source Wikipedia 

Un peu plus à l'est, Chimney Rock National Monument n'a été classé qu'en 2012. Ce site surnommé de manière un peu hyperbolique le "Machu Picchu" des Pueblos Ancestraux se trouve à 80 km (1h de route) à l'est de Durango près de la route US-160.

Le classement d'une aire protégée fait généralement l'objet d’âpres négociations entre les autorités fédérales et les groupes de pression opposés des défenseurs de l'environnement d'une part, et des exploitants qui veulent préserver d'autres usages du sol, tels que
la chasse, la prospection minière et le pâturage. C'est ainsi que d'autres désignations permettent d'assouplir les contraintes d'usage et de faire cohabiter des intérêts divers tout en les conciliant avec la protection de la nature, "national preserve", "national recreation area", "national seashore" et "national lakeshore" sont des labels qui accordent un statut de protection plus souple et plus compatible avec le maintien d'autres activités humaines sous certaines limites.

 

Bien qu'elles ne soient pas situées dans un parc national, les Maroon Bells au-dessus d'Aspen sont le massif le plus photographié des États-Unis. 
Source Wikipedia

Il y a aussi les "national forests" (et les "national grasslands", leurs contreparties dans les prairies), les vastes étendues administrées par l'US Forest Service (USFS) ont une vocation à être exploitées, principalement pour la foresterie, mais font aussi l'objet de concessions pour d'autres usages tels que la chasse et les pâturages. Bien que la loi sur les concessions minière de 1872 s'applique au domaine des forêts nationales depuis sa création en 1897, droit confirmé par l'amendement de 1955, les conditions d'examen des demandes de concession minière ont toujours été plus sévères sur le domaine administré par l'USFS que sur les autres parties du domaines public fédéral administrées par le Bureau of Land Management (BLM), ce qui fait que les concessions ont toujours été rares sur dans le périmètre des "national forests" en raison des nuisances de la mine sur ses environs. Toutefois, elles ont été accordées plus libéralement sur les "national grasslands". Mais un moratoire voté par le congrès en 1994 a suspendu l'attribution de nouvelles concessions sur le domaine de l'USFS, et ce moratoire est toujours en vigueur. En conséquence, certaines portions de forêt nationale évoluent vers un statut de protection renforcée. La loi sur le "wilderness" de 1964 s'applique, et de vastes zones strictement protégées ont été délimitées au sein des forêts nationales et de quelques prairies nationales. 



Dans le Colorado, le massif des Maroon Bells est placé sous ce statut de protection, et le Maroon Bells - Snowmass Wilderness préserve 735 km² de montagnes inviolées qui jouissent d'un statut de protection supérieur à de nombreux parcs nationaux, car il est même interdit d'accéder à un wilderness avec quelque engin mécanique que ce soit, même un VTT.


La randonnée est l'une des seules activités humaines tolérées dans les Maroon Bells à condition de rester sur les sentiers aménagés et de remporter ses déchets.
source Wikipedia



On trouve encore bien d'autres sites remarquables dans le Colorado en dehors de ces unités du système des aires protégées fédérales, mais celles-ci montrent déjà la diversité assez remarquable de cet état, notamment sur ses confins occidentaux. 


source J.M. Zaninetti, 2015


Le massif des San Juan Mountains est la partie la plus pittoresque de l'état du Colorado
source Wikipedia


Le Colorado est une région de montagnes colorées où abondent les souvenirs du Far West. C'est une destination de voyage de première importance en soi.


Le Colorado au centre du Far West


Trop de visiteurs internationaux abordent l'Ouest Américain par son extrémité. Ils prennent un vol à destination de San Francisco ou de Los Angeles et essaient ensuite de construire un itinéraire de découverte des Parcs Nationaux de l'Ouest Américain à partir de ce port d'attache californien. Loin de moi l'idée de dénigrer l'intérêt intrinsèque de ces métropoles et encore moins celui des parcs nationaux de l'état de Californie. Mais il faut reconnaître que, faute de temps, il est difficile aux visiteurs de s'aventurer plus loin vers l'est dans ce voyage que le "Small Circle" qui se parcourt en 8 jours au départ de Las Vegas. Il faut concilier le temps indispensable à la découverte de la Californie à celui qu'il faut consacrer aux parcs du Plateau du Colorado. Je ne parle même pas de ceux qui tentent de visiter tous les parcs nationaux les plus célèbres, Yosemite, Death Valley, Grand Canyon, Zion et Bryce, Arches, Grand Teton et Yellowstone dans un seul et même circuit. C'est possible naturellement, mais à condition de disposer de 5 à 6 semaines pour le faire. 

C'est pourquoi Denver offre une porte d'entrée alternative particulièrement bien située pour un itinéraire de découverte de l'Ouest Américain en 2 ou 3 semaines. 




source J.M. Zaninetti, 2010

source J.M. Zaninetti, 2015

L'aéroport de Denver est un port d'entrée international bien située. Que ce soit pour aller vers le nord en direction de Yellowstone, ou vers le sud en direction du Grand Canyon, l'état du Colorado occupe une position charnière dans l'Ouest Américain.


source J.M. Zaninetti, 2015

Denver ouvre une porte d'entrée judicieusement située quand on dispose de moins d'un mois et que l'on veut tout de même visiter les grands parcs du Far West, que ce soit ceux des Montagnes Rocheuses  autour de Yellowstone, soit ceux du Plateau du Colorado autour du Grand Canyon, sans passer par la Californie.


Santa Fe, Nouveau Mexique

De surcroît, Denver est la plateforme aéroportuaire internationale la mieux située pour découvrir deux autres destinations (culturelles) mythiques de l'Ouest Américain, Santa Fe au Nouveau Mexique et le Mont Rushmore dans le Dakota du Sud. C'est pourquoi les circuits qui sont proposés dans cet article s'efforcent d'intégrer la visite de ces deux régions majeures de l'Ouest Américain dans un circuit au départ de Denver.

 

Source NPS

La ville de Denver est déjà assez intéressante en elle-même. Elle est située au centre d'une région pittoresque, le Front Range des Montagnes Rocheuses, qui mérite quelques jours de visite.
Unique grande métropole du centre-ouest des États-Unis (2,75 millions d'habitants dans la région métropolitaine), la "Queen City of the Plains" est donc l'aéroport d'entrée choisi pour un ensemble de circuits dans l'Ouest Américain en été ou en automne.

Voici quelques exemples des roadtrips qu'il est possible de concevoir au départ de l'aéroport international de Denver.

Circuit des Sept Merveilles du Colorado sans les skis

 




Il n'y a pas besoin d'aller bien loin de Denver, ni d'être skieur pour faire un merveilleux voyage dans le Colorado en été ou au début de l'automne. Les ressources touristiques des montagnes du centre du Colorado sont nombreuses à l'ouest de Denver. Ce sont des destinations touristiques très populaires auprès des américains, notamment auprès des résidents des états du Centre-Sud des États-Unis qui viennent sur ces hautes terres échapper à la chaleur étouffante qui sévit au Texas et dans les Grandes Plaines pour se livrer à toutes sortes d'activités de plein air. Comme toujours en montagne, les belles journées sont idylliques avec une température moyenne de 24°C à 26°C l'après-midi à 2500 mètres d'altitude, mais cela tourne au vinaigre les jours de pluie, qui arrivent en moyenne un peu plus d'un jour sur trois en Juillet et en Août, et en dehors des activités de plein air, il n'y a guère d'alternatives excepté quelques musées de la mine. C'est pourquoi le tour doit être élargi vers l'ouest pour faire la tournée des parcs et monuments nationaux que compte l'état. Un circuit du Colorado requiert 2 ou 3 semaines.

Le programme de ce roadtrip est détaillé dans l'article consacré aux itinéraires-types dans le Grand Sud-Ouest des États-Unis.


Denver, porte d'entrée de Yellowstone


A. Au nord-ouest, Denver est une bonne porte d'entrée pour un voyage de deux semaines sur la Couronne du Continent à destination de Yellowstone.







Avec un semaine supplémentaire, deux extensions au choix peuvent être envisagées :




1. au sud-ouest, vers la région de Moab après la visite de Dinosaur, puis une remontée par Aspen et les montagnes du Colorado.


2. au nord-est, vers le Dakota du Sud,





Ce circuit ouvre de nouvelles possibilités dans les Hautes Plaines :


- Scotts Bluff National Monument
- Agate Fossil Beds National Monument  
- Jewel Cave National Monument 
- Wind Cave National Park
- Mt Rushmore National Memorial
- Custer State Park (South Dakota)
 - Badlands National Park, sans doute le plus beau parc naturel de cette région.

Source Wikipedia

- Devils Tower National Monument 
- Little Bighorn Battlefield National Monument
- Medicine Wheel National Historical Landmark (dans la Bighorn National Forest) 

- Bighorn Canyon National Recreation Area,

Il est naturellement possible de combiner les circuits précédents si l'on dispose de quatre semaines ou plus. Les trois circuits précédents sont décrits en détail dans le chapitre consacré à la conception d'un roadtrip au Pays du Grand Ciel dans le Nord-Ouest intérieur des États-Unis.


Denver, porte d'entrée du Plateau du Colorado


B. Au sud-ouest, Denver permet aussi d'accéder à la région du Plateau du Colorado en direction du Grand Canyon après avoir traversé les montagnes du centre du Colorado.
Ce très beau circuit permet aussi une découverte approfondie de l'état du Colorado, laquelle ne peut se faire qu'en été ou en automne (Juin à Octobre).





Maroon Bells, aux environs d'Aspen, Colorado
source Wikipedia



Montagnes du Colorado, Plateau du Colorado et Vallée du Rio Grande (3 semaines)

 

Une variante consiste à associer la découverte du sud du Colorado et des Four Corners à celle du Nouveau Mexique.





Chaco Culture National Historical Park, l'un des sites archéologiques les plus fascinants de l'Ouest Américain
Source Wikipedia 


Ce circuit part à la rencontre des terres amérindiennes de la région des Four Corners, tant anciennes qu'actuelles. Ce circuit est complémentaire du Small Circle ou du Middle Circle du Plateau du Colorado dans la mesure où Monument Valley est le seul point commun _qui mérite bien une deuxième visite d'ailleurs.

J'envie celles et ceux qui s'apprêtent à découvrir pour la première fois ces régions épargnées par les affres du tourisme de masse. Ce circuit est praticable en toute saison, mais les conditions de circulation sont plus agréables, notamment pour traverser les montagnes du Colorado, en été ou en automne (de Juin à Octobre).

Les deux derniers itinéraires sont détaillés dans l'article dédié à l'organisation d'un roadtrip dans le Grand Sud-Ouest des États-Unis. 



Sans traiter des plaines orientales, plusieurs articles de ce blog sont consacrés à des sites du Colorado.

Sites archéologiques des Four Corners

Mesa Verde

San Juan Skyway

Grand Junction et environs

Black Canyon of the Gunnison 

Cumbres & Toltec

Great Sand Dunes

Pikes Peak

Arkansas Headwaters

Aspen & environs

Denver et le Front Range du Colorado


Rocky Mountain

Dinosaur National Monument