dimanche 19 mars 2017

Canyonlands

Parc national de Canyonlands et environs de Moab

3 étoiles, vaut le voyage

 

Sites présentés dans cet article


Canyonlands National Park
Canyon Rims Recreation Area - Needles Overlook, Anticline Overlook
Newspaper Rock National Historic Site
Indian Creek Scenic Corridor
Dead Horse Point State Park
Moab
Fisher Towers


paysage de bord de route aux environs de Moab  

Ambiance : Phrygian Gates - John Adams, 1977


Moab est la principale destination touristique de l'est de l'Utah. magnifiquement située à l'endroit où la route nationale US-191 franchit le Colorado, La ville est au centre d'un kaléidoscope de roches rouges, de falaises grandioses, d'arches et de nombreuses autres merveilles naturelles. Les voyageurs les plus dynamiques sont enthousiasmés par les opportunités sans fin de loisirs de plein air qu'offre la région tandis que les plus contemplatifs se ressourcent en admirant les paysages colorés de la région.
Moab attire les visiteurs en premier lieu pour visiter les deux parcs nationaux des Arches et de Canyonlands. Il faut pour cela séjourner au moins trois nuits à Moab et consacrée une journée entière à chacun des deux parcs. Mais des visiteurs actifs pourront séjourner toute une semaine à Moab sans épuiser les possibilités d'excursions que la région leur offre.



Canyonlands National Park


Situé à l'ouest de Moab, le parc national de Canyonlands occupe une vaste dépression topographique (1 366 km²) de l'est de l'Utah encadrée par trois petits massifs montagneux :



Les Monts La Sal à l'est sont les plus élevés,  les Monts Abajo se trouvent au sud, et les Monts Henry sont au sud-ouest. La région est traversée par le fleuve Colorado qui s'écoule du Nord-Est vers le Sud Ouest par une succession de canyons aux parois escarpées. La confluence entre le Colorado et la Green River, son principal affluent se trouve au centre du parc. Le Parc National a été institué en 1964 dans une région qu'aucun colon n'avait tenté de mettre en valeur au 19e siècle, tant elle est aride et rocailleuse. Des prospecteurs d'uranium ont sillonné la région à partir des années 1950, ouvrant les pistes qui offrent encore aujourd'hui un accès malaisé à l'arrière pays du Canyonlands. Mais les terres sont restées publiques, et la prospection minière s'étant révélée infructueuse, ces terres désolées sont finalement classées en Parc National en 1964 en égard à leur diversité géologique et biologique, une grande partie de ces plateaux étant toujours un wilderness inviolé, un environnement naturel dont le fonctionnement n'est pas perturbé de manière significative par la présence des hommes.




Aucun pont n'ayant été construit ni sur la Green River ni sur le Colorado, le parc national se divise en trois secteurs distincts d'accès inégal, Island in the Sky au nord entre les rivières Green et Colorado, The Needles à l'est du Colorado et The Maze à l'ouest de la Green River et du Colorado. Une section isolée du Horseshoe Canyon a été rattachée au parc à l'ouest en 1971. Cette section préserve un ensemble de pictographes précolombiens parmi les plus spectaculaires et les mieux conservés de l'Ouest des États-Unis. Le NPS considère que les rivières Green et Colorado constituent un cinquième secteur distinct du parc national en raison de son accessibilité spécifique par la voie d'eau et de ses particularités géologiques et écologiques.
Au-delà des limites du parc national, de vastes étendues de terres publiques sont aussi classées dans des aires protégées.
A l'ouest du parc, Canyonlands est limitrophe des parties les plus sauvages de la Glen Canyon National Recreation Area.
A l'est du parc, le BLM assure la gestion de la Canyon Rims Recreation Area qui offre deux panoramas sur le parc qui méritent le détour, Needles Overlook et Anticline Overlook. Le Newspaper Rock National Historic Site est un autre site protégé par les services du BLM.
Dead Horse Point State Park of Utah est une autre aire protégée proche du parc national au nord-est, accessible par la route d'accès du district Island in the Sky. ce petit parc offre un panorama remarquable sur la vallée du Colorado.

Contrairement à son voisin le Parc National des Arches, la configuration géographique particulière de la région permet difficilement de découvrir le Parc National de Canyonlands en une seule journée.




The Maze et Horseshoe Canyon sont entièrement situés dans l'arrière-pays (backcountry). Ces régions sont difficilement accessibles par des pistes défoncées réservées aux seuls véhicules 4x4 dont la garde au sol est élevée, pas de simples SUV. Les rangers du NPS maintiennent volontairement ces territoires dans leur état sauvage. On n'y trouve aucune infrastructure, hormis quelques emplacements de camping primitif. Un backcountry permit est exigé pour camper. 


source Wikipedia

Il faut prévoir deux heures de conduite sportive pour accéder au Horseshoe Canyon par une piste de 50 km qui s'embranche sur la route UT-24. Hanksville est le camp de base le plus proche de cette partie du parc national (2h30 de route aller).


source Wikipedia

L'accès au Maze est encore plus difficile. Les campings de la Doll House, proches de la confluence, se situent à 90 km de pistes de Hite, station service la plus proche, sur la route UT-95. Il faut prévoir 5 heures de piste pour y accéder (aller simple).

Vous ne serez donc pas surpris que nous n'ayons pas visité ces deux sections du parc national.
Même si l'on met ces territoires de côté, il est difficile de visiter à la fois la section des Needles et celle de Island in the Sky dans la même journée. Se rendre de Grand View Point au bout de la route d'accès de Island in the Sky jusqu'à Big Spring Canyon Overlook au bout de la route goudronnée qui conduit dans la section des Needles demande de parcourir 200 km. Il faut prévoir un minimum de 2 heures et demi de route.
Comme beaucoup de parcs nationaux récents, Canyonlands n'offre pas d'infrastructure d'hospitalité majeure. Les campings  de Willow Flat et de Squaw Flat sont semi-primitifs, seul Squaw Flat (Needles district) a un point d'eau. Moab est donc le camp de base pour visiter le parc national. Les deux sections accessibles du parc se trouvent de part et d'autre de Moab. 
1. Island in the Sky est accessible via la route US-191 en direction du nord. Il faut parcourir 52 km (3/4 d'heures) pour entrer dans le parc national en partant du centre de Moab.
2. The Needles est l'autre district du parc national accessible par la nationale US-191 en direction du sud. Il faut parcourir 118 km (1h30 de route) pour entrer dans le parc national en partant du centre de Moab. Cela signifie qu'une visite rapide des deux secteurs dans la même journée demanderait de parcourir un minimum de 400 km et de consacrer 5 heures de la journée à la conduite. 
C'est pourquoi je recommande de répartir la visite du parc national de Canyonlands sur deux journées. Une journée sera consacrée à la section Island in the Sky et au Dead Horse Point State Park au nord de Moab. Cela permettra de randonner dans ce secteur.
Une autre journée sera consacrée à la section des Needles et à ses environs au sud de Moab. Ce partage du temps permet de consacrer un peu de temps à la randonnée ou à visiter d'autres sites extérieurs au parc national dans la région de Moab.
Compte-tenu de ce que nous venons de dire sur Arches et Canyonlands, une découverte systématique de la région requiert donc un séjour de 3 journées, 4 nuits à Moab. Il est possible d'écourter le séjour à 3 nuitées en faisant des choix dans les visites et en reportant la découverte des Needles à la journée de route en direction des Four Corners, de Monument Valley ou de Mesa Verde.


Island in the Sky et Dead Horse Point State Park


L'immensité des panoramas est ce qui frappe le plus le visiteur qui découvre le secteur central du parc national de Canyonlands. Celui-ci est tellement désertique qu'il ressemble aux pages ouvertes d'un manuel de géologie. Celle-ci est assez semblable à celle de son voisin le parc national des Arches. Toutefois, le jeu des failles à porté vers la surface des couches sédimentaires plus anciennes. L'érosion a creusé de profonds canyons à travers les plateaux gréseux de Canyonlands. Deux plateaux emboîtés se distinguent. Toutefois, les couches sédimentaires sont ici pratiquement horizontales. Perchée entre 1800 et 1900 mètres d'altitude, Island In the Sky est la tour d'observation de tout le parc national. Le secteur est constitué des vestiges de la couche la plus récente actuellement encore en place. Il s'agit d'une dalle massive de Grès Wingate (210 millions d'années) qui résiste encore à l'érosion et surplombe de Colorado d'environ 700 mètres.



Sous cette couche dure, différentes couches sédimentaires plus tendres formées durant le Trias on été facilement érodées jusqu'à ce que l'on atteigne la couche dure de grès White Rim (250 millions d'années), ainsi baptisé pour sa coloration claire reconnaissable. Un dénivelé vertical de 400 mètres de haut séparent les deux plateaux.




Cette couche très dure forme un second plateau incisé par les canyons des rivières Green et Colorado.
En arrivant par le sommet du plateau, la route panoramique d'Island in the Sky donne accès à des vues panoramiques en direction la vallée de la Green River à l'ouest,




comme de celle du Colorado vers l'est et le sud










Les canyons intérieurs des deux rivières ont transpercé les couches de grès Permien (formation Cutler) pour atteindre la couche de roches tendres saturées en sel déposés par une ancienne mer du Carbonifère (300 millions d'années) que l'on nomme localement le Paradox Basin.

Island in the Sky abrite une énigme géologique baptisée Upheaval Dome. Il s'agit d'un "cratère" profond de 450 mètres au fond duquel affleurent les roches salines du Paradox basin qui a été soulevé vers la surface par quelque force mystérieuse, et dégagé ultérieurement par l'érosion. Une théorie propose que ce dôme se soit formé à la suite d'un impact météoritique.




Parmi les curiosités remarquables du secteur, le Schafer Canyon est célèbre pour la piste spectaculaire qui descend d'Island in the Sky vers le plateau intermédiaire du White Rim.




Sise sur l'extrémité orientale du plateau, aisément accessible de la route, Mesa Arch est la formation rocheuse la plus souvent photographiée du parc de Canyonlands.




Situé  légèrement plus à l'est, Dead Horse Point State Park (1730 m d'altitude) surplombe directement le Colorado, qui coule plus de 500 mètres en contrebas.



Le panorama sur les méandres du fleuve est grandiose.




Un anticlinal a facilité le travail de l'érosion qui a déblayé les couches sédimentaires jusqu'à la formation Paradox saturée en sel. C'est l'origine des mines de phosphates qui s'y trouvent et dont l'exploitation a créé les bassins de décantation à la coloration intensément contrastée qui fascine les photographes.



Bien que son tarif d'entrée soit un peu élevé pour sa petite taille, les panoramas exceptionnels du Dead Horse Point State Park justifient sa notoriété et méritent le détour.


 The Needles et environs

Il faut emprunter la route US-191 vers le sud pour se rendre dans le secteur des Needles.
Chemin faisant, on aperçoit la Wilson Arch qui surplombe la route nationale vers l'est.



Au sud du Colorado, le secteur des Needles offre une topographie extrêmement complexe. Cette dentelle de pinacles (hoodoos) est particulièrement visible depuis le Needles Overlook (1920 m d'altitude), un plateau de grès Wingate similaire à Island in the Sky qui surplombe le parc national par une falaise de 400 mètres de haut à l'est.





Le plateau extrêmement disséqué par l'érosion qui constitue le Needles District proprement dit est formé de grès Cedar Mesa plus ou moins riches en oxydes de fer qui se sont déposés il y a 275 millions d'années environ dans un environnement continental sous l'action du démantèlement par l'érosion d'une chaîne de montagne ancienne qui a précédé les Rocheuses durant l'ère primaire.

Le Needles Overlook se trouve dans la Canyon Rims Recreation Area dont la gestion est assurée par le BLM. Il est accessible par une route goudronnée qui s'embranche au milepost 93 sur la route US-91 51 km a sud de Moab. Pour l'atteindre, il suffit de suivre la route du BLM jusqu'à son terminus, au bout de 35 km.

La route qui conduit à Anticline Overlook (1750 m d'altitude) s'embranche à proximité. Il s'agit d'une piste qui part vers le nord au bout de 24 km sur la route du Needles Overlook. la piste est en bon état et ne requiert pas de véhicule 4x4 par temps sec. Longue de 27 km, la piste se termine aussi en cul de sac. Anticline Overlook ouvre sur un panorama aussi spectaculaire que celui de Dead Horse Point State Park distant de moins de 9 km à vol d'oiseau en direction de l'ouest, mais éloigné de 2h30 de route...



Contrairement au précédent, qui ouvre un panorama orienté vers l'ouest, le panorama de Anticline Overlook est orienté vers le nord. Il donne une très bonne vue sur les bassins de décantation des mines de potasse qui se trouvent au fond de la vallée du Colorado en aval de Moab.



Il faut rebrousser chemin et revenir sur la route US-191 pour poursuivre l’excursion en direction du Needles District. la route UT-211 s'embranche 14 km plus au sud à la hauteur de Church Rock, une formation géologique reconnaissable de l'autre côté de la route nationale.




La route 211 descend du plateau supérieur par le canyon de l'Indian Creek. le Newspaper Rock State Historic Site se situe en bord de route 19 km après l'intersection de la route US-191.




Cette belle dalle de grès rouge protégée au fond d'une alcôve naturelle est couverte de desert varnish. C'est une "ardoise" naturelle qui a attiré les amérindiens qui l'ont couverte de pétroglyphes pendant 2000 ans. Le résultat forme une mosaïque très complexe, et totalement indéchiffrable de figures et de symboles de différentes tailles.



Indian Creek, l'une des deux unités subsistantes du monument e

Le centre de découverte qui marque l'entrée dans les limites du parc national se situe à plus de 35 kilomètres du Newspaper Rock. Le paysage s'élargit progressivement à la sortie de l'Indian Creek Canyon, offrant de belles vues sur les falaises des plateaux environnants. Le Needles District se situe à une altitude inférieure à 1500 mètres.
Ce territoire est désormais protégé dans le cadre de l'Indian Creek Corridor, fragment de l'éphémère Bear Ears National Monument, créé par l'administration Obama en Décembre 2016 et démantelé ar l'administration Trump en Décembre 2017. L'Indian Creek Corridor devient une aire protégée en soi.







L'Indian Creek Corridor Scenic Byway se situe le long de la route d'accès à Canyonlands, district des Needles, où il établit la continuité territoriale entre le parc national et le Newspaper Rock







Passé le centre de découverte, la route goudronnée se prolonge sur 10 km dans le parc pour se terminer en cul-de-sac à Big Spring Canyon Overlook, un site qui n'est pas très spectaculaire en soi, mais sert de point de départ du sentier Confluence Overlook Trail (17 km aller-retour).



Le long de cette route, le Pothole Point Trail offre une option de balade accessible (boucle de 1 km) qui permet d'approcher et de mieux comprendre les écosystèmes spécifiques à cet environnement rocailleux.














De ce sentier, on aperçoit la forêt de hoodoos qui se trouve au sud-ouest.





On voit aussi très bien les falaises qui encerclent le bassin de Canyonlands du côté oriental.





Autres destinations dans les environs de Moab

Moab est entourée de nombreux sites remarquables. Les sites spectaculaires ne se limitent pas aux deux parcs nationaux. Parmi les plus célèbres, je me contenterai de mentionner le site des Fisher Towers, un site d'escalade très prisé (pas visité) sur des terres publiques (BLM) qui surplombent la route UT-128, une route très pittoresque qui remonte le cours du Colorado en direction du nord-est et connecte ainsi Moab, UT, à Grand Junction, direction du Monument National du Colorado. 


Source Wikipedia


En conclusion, j'observerais deux choses.

Tout d'abord, Canyonlands National Park mérite une attention au moins égale à celle dont jouit son voisin Arches National Park. Il attire pourtant deux fois moins de visiteurs sur un territoire beaucoup plus étendu, en conséquence, on profite d'une tranquillité souveraine lors de la visite de ce parc national.

Ensuite, Moab est une destination touristique à part entière au centre d'une véritable Mecque des activités de plein air. Qu'il s’agisse de randonnée, de rafting, de VTT, d'escalade, de randonnée à cheval ou de 4x4 hors piste (Off-highway vehicles, OHV), toutes les possibilités sont offertes à Moab, ville qui regorge d'outfitters compétents pour vous accompagner dans vos rêves les plus fous. Les enthousiastes des activités de plein air peuvent séjourner une semaine à Moab sans s'ennuyer une seule seconde.

Même durant la saison de la mousson, le bassin de Moab est généralement épargné par les orages qui se déchainent sur les massifs montagneux environnants. Par contre les étés sont torrides, pouvant facilement atteindre les 40°C. C'est pourquoi, la région se visite idéalement au printemps ou en automne sauf si vous souhaitez pratiquer le rafting, auquel cas l'été est la saison appropriée.

Venir à Moab




On vient à Moab de toutes les directions. Un circuit du Grand Cercle passant par Moab peut se continuer vers l'ouest en direction du parc national Capitol Reef quand on fait le circuit dans le sens direct.
Dans la même direction générale, un voyageur qui dispose d'un peu plus de temps pourra  bifurquer vers le nord-ouest et découvrir la région méconnue, mais tout aussi grandiose, du San Rafael Swell.

La petite ville de Green River est à 84 km (3/4h) de route de Moab au nord-ouest par la route nationale US-191. 
Au-delà, Torrey se trouve à 250 km (2h30) par la route UT-24, tandis qu'au nord-ouest, Price se trouve à 185 km, 2 heures de route par la nationale US-191 et Salt Lake City est distante de 375 km (3h45).

Dans le sens des aiguilles d'une montre, la continuation du voyage se fait vers le sud en direction de la région des Four Corners, avec la découverte de Mesa Verde National Historical Park et/ou de Monument Valley.
Dans la même direction, un voyageur qui dispose d'un peu plus de temps pourra faire étape à Blanding pour visiter la région des sites archéologiques du Sud-Est de l'Utah, avec Hovenweep National Monument, le contesté Bear Ears National Monument (Cedar Mesa), mais aussi Natural Bridges National Monument.

En direction du nord, Vernal se trouve à 330 km (moins de 4 heures de route) en passant par la route UT-128, puis le Douglas Pass dans le Colorado. Voyager dans cette direction permet de découvrir Dinosaur National Monument dans le cadre d'une continuation du voyage en direction de Yellowstone et du Grand Teton.

Il est justement possible de poursuivre le voyage vers l'est dans le Colorado. La petite ville de Fruita, CO est à 145 km (1h45) de Moab par la route UT-128 et Grand Junction est à 2 heures (165 km). Dans cette région, on peut visiter Colorado National Monument et les McInnis Canyons, ainsi que Grand Mesa et, au-delà, le Black Canyon of the Gunnison et la région d'Aspen. Plus lointaine, Denver se trouve à 570 km (5h30) de route de Moab par l'autoroute fédérale 70.

Cette dernière distance peut être comparée à celle de Las Vegas dans la direction opposée. En empruntant l'autoroute 70 vers l'ouest, on peut rallier Las Vegas en une grande journée de 740 km de route (6h30 de conduite). De même, le parc national de Bryce Canyon est à 400 km (4h30 de conduite) au sud-ouest en empruntant l'autoroute 70 à travers le San Rafael Swell, et 435 km en passant par Capitol Reef et la route panoramique UT-12.  L'itinéraire le plus rapide pour relier Moab au parc national de Zion suit les autoroutes 70-W et 15-S. Parcourir la distance de 555 km demande 5 heures de conduite. 

Poursuivre le voyage aux alentours

 

Arches

Parcs archéologiques des Four Corners

San Juan Skyway

Mesa Verde

Monument Valley

Pays Najavo

Grand Junction

San Rafael Swell

Capitol Reef

Hite et Natural Bridges