dimanche 16 avril 2017

Denver

Denver et le Front Range du Colorado

  2 étoiles,mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article


Denver
Boulder
Golden
Lookout Mountain - Buffalo Bill Museum & Grave
Red Rock Park & Amphetheater
Roxborough State Park
Mt Evans Scenic Byway
Georgetown Loop Railroad
Peak-to-Peak Scenic Byway - Chapel on the Rock


Downtown Denver at Night
source Wikipedia

 

Ambiance : 40 Miles from Denver - Yonder String Band, 1999


Denver n'est pas seulement la porte d'entrée de l'Ouest Américain pour les visiteurs internationaux.



source J.M. Zaninetti, 2015 
 
Outre son aéroport international, la métropole du Colorado et la région des Montagnes Rocheuses qui l'environnent méritent un séjour prolongé de quelques jours à une semaine.

N'ayant pas eu malheureusement le loisir de lui consacrer tout le temps qu'elle mérite, je vais décrire cette région dans ce chapitre dont le but est de donner des idées de visite et d'excursion à celles et ceux qui souhaitent séjourner quelques jours dans les environs de Denver et de Colorado Springs avant de se lancer dans un circuit à destination des Rocheuses du nord, du Nouveau Mexique ou du Plateau du Colorado. Mes références sont basées en premier lieu sur le guide Moon "Colorado" de Steve Knopper, et je mobilise largement des informations issues du site Visit the USA et de l'encyclopédie Wikipedia pour illustrer et détailler les attractions de cette région.

Bien qu'il s'agisse d'une région de montagne, les principales stations de sport d'hiver du Colorado se situent plus à l'ouest, et je n'en parlerai pas dans ce chapitre. Les conditions de visite qui sont décrites ici sont celles de la saison d'été, qui correspond à celle de mon bref séjour dans une région où je retournerai volontiers dès que l'occasion s'en représentera.

Cette région présente quatre centres d'intérêt principaux.
1. La ville de Denver, capitale de l'état
2. La ville universitaire de Boulder
3. Les montagnes du Front Range des Rocheuses
4. Rocky Mountain National Park 

Le présent chapitre est consacré aux trois premiers points, le prochain chapitre se concentrera sur le parc national.


Visiter Denver



Source Wikipedia

On surnomme Denver "Mile-high City" car la ville se trouve à 1,600 mètres d'altitude. Celle qui est aussi surnommée la "Queen city of the Plains" a une situation assez exceptionnelle aux États-Unis à la jointure des grandes plaines centrales dont elle est l'une des principales métropoles et de la cordillère des Montagnes Rocheuses au long de laquelle serpente la ligne de partage des eaux continentale entre les océans Atlantique à l'est et Pacifique à l'ouest. La skyline de la ville est dominée par la ligne des montagnes rocheuses qui forment une barrière continue en direction de l'ouest, alors que les plaines paraissent s'étendre à l'infini en direction de l'est.

Comme toutes les grandes métropoles américaines, Denver est en soi une destination intéressante (1 étoile au guide Michelin) qui peut proposer une étape d'une journée pour en découvrir les principales attractions. C'est une ville d'art et de culture. Le musée des beaux arts en est l'attraction phare.


source wikipedia

Le bâtiment qui abrite actuellement les collections du musée a été inauguré en 2006. Il fait partie du Civic Centre de Denver, situé à proximité du Capitole.

 
Le museum d'histoire naturelle et musée des sciences est l'équivalent du musée précédent. ses collections, son cinéma IMAX et son Planétarium méritent le détour.

Le Capitole est le monument iconique de Denver.


source wikipedia

Inauguré en 1894, le dôme du Capitole du Colorado a été doré à l'or fin en 1908 pour célébrer la richesse minérale qui a fait la réussite initiale de l'état. Le bâtiment de style néo-classique évoque le Capitole de Washington. Il est construit en granite des montagnes du Colorado.

Denver est aussi connue pour son jardin botanique, le City Park qui abrite le Museum et le Jardin Zoologique, l'amphithéâtre Red Rock, site de concert réputé et ses districts commerciaux tels que la 16e rue, etc.
La ville est aussi réputée pour sa vie nocturne, ses restaurants et ses brasseries, dont la célèbre brasserie Coors.

En hiver, Denver est réputée pour la violence occasionnelle des blizzards frigides qui descendent du nord. Le temps est changeant, et peut être très froid, mais l'effet de foehn peut provoquer une remontée spectaculaire des températures. Inversement, les étés sont chauds et potentiellement perturbés par de violents orages, mais dans l'ensemble le climat est sec et ensoleillé.

L'histoire de Denver est courte, c'est une ville champignon qui est née de la ruée vers l'or de la région du Pikes Peak qui débute en 1858. La ville a été fondée en 1861 et baptisée en l'honneur du gouverneur du territoire du Kansas de l'époque, Charles W. Denver. Les Indiens sont violemment chassés de la région après avoir tenté de s'opposer vainement à l'arrivée du chemin de fer (1864). Capitale d'état et hub ferroviaire, la ville connaît une expansion foudroyante entre 1870 et 1890, date à laquelle elle dépasse déjà le cap de 100,000 habitants. Depuis cette date, la métropole du Colorado a traversé une succession de phases de croissance rapide et de crise économique, dont elle s'est sortie en diversifiant peu à peu son activité et en échappant à la dépendance de l'exploitation des ressources naturelles. C'est aujourd'hui le centre d'une aire métropolitaine de 2,75 millions d'habitants qui s'étend bien au-delà des limites municipales.


Source Wikipedia

Parmi les curiosités situées dans les banlieues de Denver, la tombe de Buffalo Bill et un musée qui lui est consacré se trouve sur la colline de Lookout Mountain à Golden. Le site offre un panorama sur la ville.


Boulder


L'agglomération de Denver confine à celle de Boulder, (313,000 hab. dans l'aire métropolitaine) située à 40 km au nord-ouest de Denver au pied des montagnes.
Boulder est considérée comme une destination intéressante (1 étoile au Michelin) par bien des guides de voyage, notamment Lonely Planet. C'est une ville universitaire branchée et écolo, comme Denver le devient aussi, qui associe le charme de la ville avec celui de la montagne toute proche.





source Wikipedia

L'attrait de la région de Denver est soutenu par le cadre naturel exceptionnel dans lequel cette métropole s'inscrit. Ses habitants privilégient les activités de plein air été comme hiver.


Le Front Range du Colorado






Denver se situe au centre d'une région urbanisée linéaire qui s'étend sur 300 km du nord au sud le long du corridor de l'autoroute 25 de Fort Collins (aire métropolitaine de 300,000 habitants au Nord) à Pueblo au Sud (160,000 hab.) en passant par les aires métropolitaines de Denver et de Bouder et celle de Colorado Springs (680,000 hab.) ainsi que d'autres villes moins importantes. Cette région a été surnommée "Front Range" du Colorado, mais cette expression désigne en réalité la chaîne de montagnes qui surgit de manière abrupte à l'ouest de cette région urbanisée. La chaîne de montagnes est orientée du nord au sud. Elle se situe principalement dans l'état du Colorado, mais son extrémité septentrionale déborde sur l'état du Wyoming au dessus du 41° parallèle nord. Ses trois sommets principaux sont Longs Peak (4,346 m) dans les limites du parc national Rocky Mountain, le Mont Evans (alt. 4,347 m) ) à l'ouest de Denver et, plus au sud, Pikes Peak au-dessus de Colorado Springs (alt. 4,302 m). Le nom de cette chaîne de montagne vient du fait que c'est le premier massif montagneux que rencontre un voyageur traversant les États-Unis d'est en ouest le long de la ligne du 40e parallèle à l'ouest du Mississippi. Ce massif est le terrain de jeu des habitants de la région urbaine du même nom qui résident à ses pieds.

L'histoire géologique du Front Range des montagnes rocheuses est marquée par l'alternance de phases de formation de chaînes de montagnes (orogenèse) et de longues phases de calme qui ont conduit au démantèlement des massifs par l'érosion. Le Front Range du Colorado est caractérisé aujourd'hui par des altitudes élevées, mais il faut imaginer qu'il se trouvait au niveau de la mer sur les rivages occidentaux de la Pangée il y a 240 millions d'années. Les grandes dunes de sable formées sous l'équateur dans un climat aride à cette période sont à l'origine de la formation de couches de grès qui ont ensuite été soulevées et plissées de manière abrupte par la formation des Montagnes Rocheuses durant l'orogenèse Laramienne il y a 70 millions d'années quand la plaque océanique Farallon (fragment de l'océan Pacifique) a commencé à s'engloutir sous la plaque continentale Amérique du Nord (subduction). Les couches sédimentaires anciennes ont été totalement déblayées par l'érosion à l'exception d'étroites bandes situées sur le piémont des Rocheuses à l'ouest de Denver et de Colorado Springs, là où les couches gréseuses ont été basculées à la verticales et la formation des Rocheuses. Plusieurs parcs permettent d'admirer ces formations géologiques colorées qui rappellent le Plateau du Colorado situé plus à l'Ouest.
On peut en avoir un premier aperçu au Red Rock Park & Amphitheater, grande site de concert en plein air qui domine l'ouest de la région urbaine de Denver elle-même.


Source Wikipedia

Situé à 42 km au sud de Denver (45 minutes de conduite sans encombrements), le Roxborough State Park est sans doute l'un des meilleurs endroits pour découvrir ces formations rocheuses.


source Wikipedia

La reconstitution des paléoenvironnements de Florissant Fossil Beds National Monument (160 km de Denver, 2h de route, cf. l'article consacrée aux environs de Colorado Springs) met en évidence les transformations de la région du Front Range des Montagnes Rocheuses depuis la formation de la cordillère il y a 70 millions d'années. La cordillère originelle a été en grande partie démantelée par l'érosion, comme l'ont été les édifices volcaniques qui ont été actifs durant les premières phases de l'ère Tertiaire. Mais le massif est rajeuni depuis qu'il est entraîné depuis environ 10 millions d'années dans le processus de surrection de l'Ouest Américain dont on voit aussi les effets plus à l'ouest sur le Plateau du Colorado. Au fur et à mesure que le socle est soulevé, les failles sont réactivées, notamment celle qui délimite le contact entre le Front Range et les Grandes Plaines à l'est. Surélevé de plus de 2,000 mètres, le bloc des Montagnes Rocheuses est attaqué par les processus d'érosion, renforcés par la puissance des glaciers durant l'ère Quaternaire. La couverture sédimentaire et volcanique du massif a été déblayée, mettant à jour le pluton granitique du socle qui forme aujourd'hui les massifs cristallins du Front Range.

Le Mont Evans (4,350 m) est sculpté dans un batholithe de granodiorite veiné de quartzite et de pegmatite formés il y a 1,4 milliards d'années. Les formes de relief que l'on voit aujourd'hui sont entièrement héritées de l'érosion glaciaire des 2 derniers millions d'années.



Source Wikipedia

Situé à 82 km à l'ouest de Denver, le Mont Evans est le plus haut sommet du Front Range des Rocheuses accessible par la route. La construction de la Mt Evans Scenic Byway a commencé dès 1915, mais le projet ne s'est réellement concrétisé qu'entre 1924 et 1930. Il s'agit de la plus haute route pavée des États-Unis, surpassant la Trail Ridge Road du parc national de Rocky Mountain de plus de 600 mètres d'altitude. Bien qu'elle n'arrive pas tout à fait au sommet, la route conduit à un parking situé à 4,312 mètres sur le versant sud de la montagne. Une section de route à péage longue de 23 km depuis Echo Lake (alt. 3,257 m) gravit 1,055 mètres de dénivelé vertical suivant une pente moyenne de 4,5% seulement. La route est étroite et n'est pas pourvue de parapets sur la plus grande partie de son trajet. Elle n'est pas praticable avec un camping car. C'est une excursion difficile qui est déconseillée aux personnes sensibles au mal des montagnes et qui souffrent de problèmes cardiaques ou d'asthme. Il ne faut surtout pas s'aventurer sur cette route si le beau temps n'est pas absolument garanti. A une telle altitude, on peut se trouver pris dans une tempête de neige subite en plein mois de Juillet. La route est généralement accessible de Juillet à Octobre. Son entretien et le péage qui le finance revient à l'US Forest Service. Depuis 2012, seule la section supérieure du trajet est à péage, mais la route CO-5 s'embranche sur l'autoroute 70 à Idaho Springs (mile 240). De là au sommet, la route suit un parcours sinueux de 45 km et franchit un dénivelé vertical de 2,100 mètres. Quand vous séjournez dans les environs de Denver, le Mont Evans fournit l'une des plus belles excursions à la journée en été ou au début de l'automne. Le trajet réserve de nombreux centres d'intérêt, tels que des lacs formés au creux d'anciens cirques glaciaires, et traverse tous les étages de la forêt de l'Ouest Américain.

Source Wikipedia

Une section particulièrement intéressante est la Mt Goliath Natural Area où l'on trouve un peuplement de pins aristés (bristlecone pines) vieux de 1,600 ans. Ce sont des jeunots en comparaison de leurs congénères du Nevada et de Californie, où les sujets les plus âgés sont vieux de plus de 4,500 ans.

Située à proximité du Mt Evans, la ville historique de Georgetown a bénéficié de sa position sur le tracé de l'autoroute 70 pour échapper au triste sort des villes fantômes héritées de la ruée vers l'or du Colorado. Fondée en 1859, la ville a atteint son apogée  en 1880 avant de décliner petit à petit. Outre son quartier historique préservé, on visite quelques unes des anciennes mines de Georgetown, et surtout le petit tronçon de son train à voie étroite qui a été préservé pour mettre en service un train touristique entre les gares de Georgetown et de Silver Plume. La ligne commerciale a été en opération de 1884 à 1938. Rachetée par la Colorado Historical Society, la section de 7 km qui est actuellement ouverte au trafic des trains touristiques a ouvert au public en 1984.


Source Wikipedia

Le Georgetown Loop Railroad est modeste en comparaison de ses concurrents de Durango & Silverton ou de Cumbres & Toltec, mais c'est une promenade agréable à seulement 73 km de Denver (50 minutes hors congestion).

Situé au nord-ouest de Boulder, le parc national de Rocky Mountain est la principale attraction touristique du Front Range des Rocheuses. Il est accessible depuis Denver par la route US-36 qui traverse les villes de Boulder et Estes Park. Toutefois, des voyageurs qui disposent d'un peu plus de 2 heures pour faire ce trajet peuvent lui préférer le détour pittoresque de 88 km emprunté par la Peak to Peak Scenic Byway qui serpente sur les épaulements du Front Range entre les villes de Black Hawk, dans la banlieue ouest de Denver, et de Estes Park. En se rendant à Black Hawk, les amoureux de l'histoire du Far West ne manqueront pas de faire le détour pour visiter la tombe de Buffalo Bill au-dessus de la ville de Golden. La tombe est entourée d'un parc qui ouvre de belles vues sur Denver (à visiter l'après-midi). On y trouve aussi un musée consacré au Wild West dont "Buffalo Bill" Cody fut considéré de son vivant comme l'un des personnages de légende.
A l'extrémité septentrionale de la Peak to Peak Scenic byway, le site de la Chapel on the Rock est l'un des plus pittoresque de ce trajet. Il marque l'entrée sud du parc national de Rocky Mountain. Il est proche en particulier du chemin d'accès à Longs Peak, point culminant du parc national (4,346 m).


Chapel on the Rock - Peak to Peak Scenic Hwy
source Colorado Deepartment of Transportation

Le massif des Rocheuses du Colorado ne se limite pas au Front Range qui surplombe la région métropolitaine de Denver et de Boulder. Les hautes montagnes s'étendent vers l'ouest de part et d'autre de la ligne de partage des eaux continentales dont le tracé est ici particulièrement contourné.

Pour des voyageurs qui continuent leur voyage vers l'ouest au départ de Denver, l'autoroute 70 permet de franchir la ligne de partage des eaux par le Eisenhower Tunnel, perché à 3400 mètres d'altitude à l'ouest de Georgetown. Inauguré en 1973, cette infrastructure de transport majeure a considérablement rapproché l'Ouest du Colorado de Denver.
Ainsi, Grand Junction est à moins de 4 heures de conduite de la capitale de l'état (390 km) quand il n'y a pas trop d'encombrements sur l'autoroute, tandis que la très select station d'Aspen est à 256 km (3h10) de route de Denver en franchissant l'Independence Pass en saison estivale.

En direction du sud, Colorado Springs se trouve à 114 km (1h05 sans encombrements) par l'autoroute 25. Au-delà, cette autoroute conduit en direction du parc national de Great Sand Dunes (386 km) et du Nouveau Mexique, dont la capitale Santa Fe se trouve à 631 km au sud de Denver (5h30 de temps de conduite par l'autoroute).

Dans la direction opposée, Cheyenne, capitale du Wyoming, se trouve à seulement 163 km de Denver par l'autoroute 25 nord (1h30 de route sans arrêts ni encombrements).

Poursuivre le voyage aux alentours

 

Pikes Peak

Arkansas Headwaters

Aspen

Rocky Mountain

Laramie

Cheyenne

Nebraska Panhandle