mercredi 5 avril 2017

San Juan Skyway

La route du ciel des San Juan Mountains

2 étoiles, mérite le détour




Sites présentés dans cet article


Durango
Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad 
Chimney Rock National Monument
San Juan Skyway - Coal Bank Pass, Molas Pass
Silverton
Old Hundred Gold Mine
Million-Dollar Highway - Red Mountain Pass
Ouray
Telluride
Trout Lake
Lizard Head Pass
Rico




Paysage du Molas Pass, San Juan Skyway
source : J.M. Zaninetti, 2015 


Ambiance - Telluride, Tim McGraw - 2001

De mai à octobre, en marge de la visite de Mesa Verde, un voyageur qui dispose d'une ou de plusieurs journées supplémentaires peut choisir de résider 3 nuits à Cortez et consacrer 1 jour au parc national et une seconde journée au circuit de la San Juan Skyway ou bien de faire un circuit de plusieurs jours dans cette région magnifique du sud-ouest de l'état du Colorado.

Alternativement, une moitié de la San Juan Skyway peut être parcourue dans un circuit élargi qui connecte Mesa Verde au Black Canyon of the Gunnison National Park.




Quelques journées estivales d'excursion en montagnes peut être une manière agréable de diversifier les paysages du voyage et de se rafraîchir avec une excursion en altitude lors d'une chaude journée d'été.




Le massif des San Juan Mountains se trouve dans une région riche en centres d'intérêt dans le sud-ouest du Colorado.

La San Juan Skyway forme un circuit en boucle au travers de la chaîne des Monts San Juan qui domine le sud-ouest de l'état du Colorado. Cette chaîne de montagne résulte de la formation d'un massif volcanique pendant l'orogénèse Laramienne qui a créé les Montagnes Rocheuses et mis un terme à la sédimentation dans le bassin du Colorado en le soulevant définitivement au-dessus du niveau de la mer. Cette phase essentielle de la genèse de l'Amérique du Nord telle que nous la connaissons s'étend entre 80 millions d'années au plus tôt et 35 millions d'années au plus tard quand la plaque océanique Farallon, qui se situait dans l'océan Pacifique nord-est est entrée en subduction sous la plaque Nord Américaine qui était repoussée vers le sud et l'ouest par l'élargissement de l'Océan Atlantique. La plaque Farallon a complètement disparu aujourd'hui sous l'Amérique du Nord. De nombreuses particularités du relief et de la tectonique de l'ouest américain s'expliquent par son existence.

Les massifs montagneux que l'on peut voir aujourd'hui ont été largement rajeunis et remaniés par le soulèvement continu de cette partie de la plaque Nord Américaine sous la poussée mantellique depuis 10 millions d'années et par l'érosion glaciaire Quaternaire qui a sculpté les formes de relief de type alpin qui caractérisent ces hautes montagnes. La chaîne des San Juan est constituée de roches volcaniques anciennes et culmine à 4312 mètres au Mt Sneffels qui domine la ville de Telluride.
 Les Monts San Juan faisaient partie des terrains de chasse d'été des tribus Utes jusqu'à ce que de l'or fut découvert dans les montagnes en 1871. La rumeur se répandit en 1873 et des milliers de prospecteurs revendiquèrent des droits sur la région. Le chef Ute Ouray se laissa convaincre de céder les droits de sa tribu pour 13 cents l'acre et de vagues promesses de paix. La ruée vers l'or avait commencé et des villes champignons sortirent de terre en quelques années. Le chemin de fer à voie étroite, utile pour escalader les pentes de la montagne, arriva dès 1880. Les Utes furent finalement expulsés du Colorado hormis de deux minces réserves sur les plateaux sédimentaires du sud-ouest à proximité du plateau de Mesa Verde.

Longue de 390 km (5h1/2 de conduite), la boucle de la San Juan Skyway peut être parcourue rapidement en une journée ou bien en plusieurs étapes avec, idéalement, une nuit dans l'un des hôtels historiques ou dans un B&B de Silverton. La région mérite un séjour de plus longue durée, mais il faut résider alors de préférence plutôt à Durango si l'on veut faire l'excursion du train à vapeur de Silverton qui demande une journée entière aller et retour, et à Ouray pour pratiquer le thermalisme.


Durango


La ville de Durango est l'épicentre touristique du sud-ouest du Colorado. Située à 540 km au sud-ouest de Denver (5h45 de conduite à travers des montagnes du Colorado), cette ville ferroviaire s'est imposée comme point de chargement des trains de minerais pendant la ruée vers l'or et l'argent qui a métamorphosé les monts San Juan entre 1881 et 1893.
De cette période de boom, la ville a gardé deux hôtels historiques, le Général Palmer



source : J.M. Zaninetti, 2015

 et le Strater Hotel, dans lequel se trouve le fameux Diamond Belle Saloon.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Le Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad (D&SNGR) est l'autre attraction majeure de la ville.
Cette ligne de chemin de fer à voie étroite a commencé à transporter du minerai exploité dans la vallée supérieure de l'Animas River en amont de la ville de Silverton  à partir de 1882. Le tronçon de 72 km entre Durango et Silverton remonte les gorges de l'Animas River suivant une pente régulière de 1,2% en moyenne. Les locomotives à vapeur mettent environ 3h1/2 pour permettre au train de parcourir cette distance. Le déclin des mines avait entraîné la fermeture de la ligne en 1941. Celle-ci fut ré-ouverte au tourisme dès 1947. De nombreux films ont été tournés à bord de ce train qui restitue parfaitement l'ambiance du chemin de fer de la fin du 19e siècle, même si les motrices datent des années 1920.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015

  Le tracé de la ligne remonte la pittoresque vallée de l'Animas River.

Source Wikipedia


High Line
Source Wikipedia

Depuis, Durango a diversifié son offre touristique et propose une variété d'activités de loisir de plein air, station de ski (Purgatory), randonnée équestre, VTT, rafting, etc. La ville occupe une position centrale à moins d'une heure de route entre trois sites archéologiques précolombiens majeurs ouverts au public. L'entrée de Mesa Verde National Historical Park se trouve à l'ouest sur la route US-160 en direction de Cortez,



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Aztec Ruins National Monument et sa grande kiva restaurée se trouve au sud dans l'état du Nouveau Mexique sur la route US 550.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Un peu plus à l'est, Chimney Rock National Monument n'a été classé qu'en 2012.  Il se situe à 80 km (1h de route) à l'est de Durango près de la route US-160 en direction de Pagosa Springs.



source Wikipedia


Grande Kiva à Chimney Rock
source Wikipedia

Ce site surnommé de manière un peu hyperbolique le "Machu Picchu" des Four Corners protège les vestiges d'un village Pueblo ancestral perché sur une étroite butte à 2315 mètres d'altitude se visite avec des guides de l'association qui en a organisé les fouilles et en assure la conservation. Ils ont démontré que Chimney Rock avait été habité par des indiens Pueblos liés au Canyon de Chaco entre le Xe siècle et le début du XIIe siècle de notre ère. Le site a été abandonné aux alentours de l'an 1125 et a été incendié à l'occasion. L'orientation des buttes et la position perchée du site, plus de 300 mètres au-dessus des vallées environnantes, leur font penser que des rites astronomiques étaient pratiqués dans la grande kiva qu'ils ont excavée dans le pueblo.

Plus à l'est dans la même direction, Durango est distante de 270 km du parc national de Great Sand Dunes (un peu plus de 3 heures de conduite).


La route 550 Durango - Silverton - Ouray


Tandis que le chemin de fer suit la ligne de plus faible pente dans la vallée de la rivière Animas, la route US-550 relie Durango à Silverton en franchissant deux cols de haute altitude, le Coal Bank Pass (3245 m)



source : J.M. Zaninetti, 2015

  et le Molas Pass (3328 m).



source : J.M. Zaninetti, 2015
  

source : J.M. Zaninetti, 2015

  Les paysages du Molas Pass sont particulièrement pittoresques. Les rives du Molas Lake situé en contrebas offrent un cadre enchanteur pour un pique-nique estival.


source : J.M. Zaninetti, 2015
 
Ensuite, la route descend sur la ville de Silverton, qui est perchée à plus de 2830 mètres d'altitude.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 
Silverton est une étape indispensable sur la San Juan Skyway. Fondée avec le début de la ruée vers l'or des San Juan vers 1880, la ville est restée pratiquement intacte depuis les années 1920. En effet, l'économie minière de la région a commencé à péricliter avec la crise de 1929 et Silverton a manqué de peu devenir une ville fantôme comme on en trouve plus en amont dans la vallée. Silverton a été sauvée de l'oubli par la mise en tourisme avec le train touristique à partir de 1947.

C'est aujourd'hui une des villes de pionniers les mieux préservées du Far West.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 
En remontant la vallée de l'Animas River en amont de Silverton, il faut s'engager sur des pistes non revêtues pour trouver les anciennes mines et les villes fantômes. certains sites se visitent encore comme la Old Hundred Gold Mine.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
La route US-550 poursuit son chemin au nord de Silverton par le franchissement de son col le plus élevé, le Red Mountain Pass (3357 m). Le site est spectaculaire avec sa ville fantôme et ses mines abandonnées.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015

Le tronçon de l'US-550 entre Silverton et Ouray est long de 37 km seulement, mais le relief escarpé a fait monter le coût de la construction de la route à la somme d'un million de dollars dans les années 1930, une somme importante à l'époque qui lui vaut le surnom de Million-dollar Highway.

Moins importante que Silverton, la petite station thermale de Ouray est aussi très bien préservée. Ses sources chaudes méritent le séjour.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Telluride et la route 145


Le circuit de la San Juan Skyway cesse de remonter la route US-550 vers le nord à Ridgway pour redescendre vers le sud-ouest. Il faut emprunter la route CO-62 jusqu'à Placerville, puis la route CO-145 en direction de Telluride (2700 m d'altitude).
Dans les années de ruée vers l'or du Colorado, la première mine apparut à Telluride en 1875. Le chemin de fer à voie étroite arriva en ville dans les années 1890, mais les années de boom ne survécurent pas à la Première Guerre Mondiale. La ville sombra en léthargie et manqua devenir une ville fantôme dans les années 1960. Le ski a ressuscité Telluride à partir des années 1970. Station favorite des hippies à ses origines, la ville est devenue l'une des stations les plus prisées des vedettes de Hollywood. Elle s'est embellie et lourdement embourgeoisée. Comme ses homologues de la région, Telluride a un beau district de bâtiments historique préservés.


Telluride
source Pinterest

La ville, qui se visite idéalement l'après-midi, est dominée par un cirque de montagnes escarpées, dont le trait le plus remarquable est la Bridal Veil Fall, une chute d'eau de 111 mètres de haut.
La ville se divise en deux quartiers éloignés. le district historique occupe le fond de la vallée, tandis que la station de ski de Telluride Mountain se trouve sur un épaulement du versant sud de l'ancienne vallée glaciaire. les deux quartiers sont reliés entre eux par un téléphérique gratuit qui fonctionne à longueur d'année (pas visité). 



Les Bridal Veil Falls qui surplombent Telluride,
image prise le 11 Juin 2008
source Wikipedia


La route CO-145 poursuit son parcours vers le sud à travers de beaux paysages de montagne sur le versant occidental des Monts San Juan avec le Trout Lake


Trout Lake
source Wikipedia

et le Lizard Head Pass (3118 m d'altitude)


Lizard Head Pass
source Wikipedia

La ville fantôme de Rico ne s'est jamais remise du démantèlement de la ligne de chemin de fer.


Source Wikipedia

La route sort ensuite progressivement des montagnes pour rejoindre les plateaux sédimentaires. Elle passe par Dolores, ville où se trouve l'Anasazi Heritage Centre dont on a déjà parlé dans l'article consacré aux vestiges archéologiques de la région des Four Corners.



source : J.M. Zaninetti, 2011

  En conclusion, le circuit de la San Juan Skyway est l'une des plus belles routes de montagne des États-Unis d'Amérique. Elle donne un très bel aperçu des montagnes du Colorado et mérite quelques jours de votre temps si vous voyagez dans cette région, le détour par rapport au Grand Circle est minime. Vous ne le regretterez pas si la météo est propice. Si vous en avez l'opportunité, le mois d'Octobre est la meilleure période pour parcourir cette route, car cette saison ajoute la splendeur des couleurs dorées des feuillages des trembles de l'ouest à la beauté des montagnes environnantes.

Poursuivre le voyage aux environs

 

Parcs archéologiques des Four Corners

Mesa Verde

Monument Valley

Canyon de Chelly

Pays Navajo

Chaco Culture

Cumbres & Toltec

Taos

Jemez Mountain

Great Sand Dunes

Arkansas Headwaters

Black Canyon of the Gunnison 

Grand Junction

Canyonlands 

Arches