samedi 1 juillet 2017

Beartooth Loop

Beartooth Pass et Chief Joseph, routes panoramiques aux portes de Yellowstone

2 étoiles, mérite le détour




Sites présentés dans cet article


Beartooth Pass All-American Road
Red Lodge
Black and White Rd
Chief Joseph Hwy


Paysages du Beartooth Pass
Source : J.M. Zaninetti, 2010

Ambiance : Much too Young - Garth Brooks - 1989


Résider à Cooke City à l'entrée nord-est du parc national de Yellowstone n'est pas seulement une solution de repli par défaut. C'est l'opportunité de diversifier la découverte de cette fantastique région naturelle en faisant une excursion à la journée connue sous le nom de "Beartooth Loop" par les routes panoramiques "détour pittoresque" (scenic byway) du Beartooth Pass et Chief Joseph.


Cooke City, MT
Source : J.M. Zaninetti, 2010

Ce chapitre présente une suggestion de circuit d'excursion à la journée (275 km) à l'est de Yellowstone. Nous avons réalisé cette excursion nous même en Août 2010.


 

Beartooth Pass All-American Road

Inaugurée en 1937, la route nationale US-212 emprunte le col du Beartooth Pass entre Cooke City, Montana et Red Lodge, Montana. Ce tronçon de 111 km est considéré comme l'un des plus beaux détours pittoresque des États-Unis (all-american scenic byway). Son parcours demande 2 heures de conduite, et il faut lui consacrer une demi-journée pour expérimenter pleinement ses panoramas et se dégourdir les jambes sans parler de randonnée sérieuse. Ce tour ne peut être fait qu'en été. La route ouvre généralement entre le weekend de Memorial Day (25 mai) et la mi-octobre. La 2ème quinzaine de Juillet et le tout début Août sont les périodes optimales pour parcourir la Beartooth Highway, car cela correspond à l'apogée de la floraison des prairies alpines que la route traverse au-dessus de 3,000 mètres d'altitude. Considérant la haute altitude de cette route, l'excursion ne doit pas être entreprise en cas de conditions météo défavorables. 


Quand on la parcourt d'ouest en est, le premier site remarquable sur cette route est la Clay Butte. En été, une piste non revêtue de 5 km permet de monter sur le flanc occidental de la butte jusqu'à une tour de surveillance des risques d'incendie. Le panorama en direction de l'Ouest est spectaculaire.



Source : J.M. Zaninetti, 2010

  Au nord-ouest, on voit  la partie du massif des Monts Absaroka qui se trouve au nord de Yellowstone dans le Montana. Cette chaine de montagne a commencé à se former il y a 75 millions d'années durant l'orogenèse Laramienne qui a créé la cordillère des Montagnes Rocheuses. Par la suite, ces montagnes ont été largement démantelées par l'érosion, mais le massif des North Absaroka est un bloc cristallin soulevé par des failles actives récentes associées à la formation du super-volcan de Yellowstone. L'érosion glaciaire a été très active dans les 2 derniers millions d'années, mettant à jour la surface du socle de granite précambrien qui forme ces montagnes aujourd'hui.



Plus au sud, on distingue les sommets qui délimitent le parc national de Yellowstone vers l'est. On distingue la silhouette caractéristique du Pilot Peak, une dent rocheuse, vestige d'un ancien volcan actif entre 53 et 43 millions d'années avant notre ère au sud de la vallée qui conduit au col Colter Pass (2,440 m) qu'emprunte la route de Cooke City.



Source : J.M. Zaninetti, 2010
 
Plus au sud, la vue s'étend sur le vaste territoire sauvage de la Shoshone National Forest qui s'étend à l'est de Yellowstone.




Source : J.M. Zaninetti, 2010
 
Un peu plus à l'est, Beartooth Butte est un témoin remarquable de l'histoire géologique complexe de cette région. Constituée de plusieurs couches de calcaire, marnes, dolomites et schistes sédimentaires déposés dans le fond de mers épicontinentales pendant l'ère secondaire, cette butte a survécu à l'érosion glaciaire. Ce sommet de 2,992 mètres d'altitude se remarque de loin en raison de sa couleur singulière. Le Beartooth Lake qui se trouve à ses pieds est un site de vacances apprécié des pêcheurs et des randonneurs. Un camping se trouve sur ses rives (2,715 m d'altitude). de nombreux sentiers de randonnée rayonnent à partir de ce lac.


Passé le Beartooth Lake, la route monte en lacets au-dessus de la limite supérieure de la forêt, qui se situe à 2,900 mètres à cette latitude. Quand nous sommes passés au West Summit du Beartooth Pass (3,340 m), les lupins d'Amérique était encore florissants. Il suffit de quelques pas pour admirer la flore et la géologie de ces hautes terres. le panorama en direction de l'ouest est majestueux. On aperçoit au loin le plus haut sommet de l'Absaroka Range, le Granite Peak, qui est aussi le point culminant de l'état du Montana à 3,904 mètres d'altitude.



Source : J.M. Zaninetti, 2010
 

Source : J.M. Zaninetti, 2010
 

Source : J.M. Zaninetti, 2010

  En direction du nord, on a une vue panoramique sur la profonde vallée glaciaire de la rivière Rock Creek, un affluent de la Yellowstone River qui s'écoule en direction du nord-est.



Source : J.M. Zaninetti, 2010

  C'est là que l'on aperçoit vers l'ouest le pic granitique isolé qui a donné son nom au col, la "dent de l'ours" est à peine perceptible. les sommets arrondis des hauts plateaux granitiques qui enserrent la vallée montrent bien que ce massif a été rajeuni récemment à partir d'une ancienne surface d'érosion  qui remonte à l'ère tertiaire.



Source : J.M. Zaninetti, 2010

  La route serpente ensuite sur un haut plateau perché entre  3,200 et 3,300 mètres d'altitude jusqu'au East Summit du Beartooth Pass (3,335 m),  Ce plateau est un site de randonnée apprécié sur la toundra constellée de petits lacs glaciaires.



Source : J.M. Zaninetti, 2010

Passé le East Summit, la route descend dans la vallée du Rock Creek. Le parking de Rock Creek Vista a été aménagé dans un virage en épingle à cheveux. Il offre l'un des panoramas les plus spectaculaires du parcours sur la vallée glaciaire qui se trouve en contrebas. Situé à 2,800 mètres d'altitude, le point de vue se trouve de nouveau dans un environnement forestier.




Source : J.M. Zaninetti, 2010

  La petite ville de Red Lodge, Montana, se trouve à moins de 1,700 mètres d'altitude au pied des Monts Absaroka. Cette ancienne ville minière s'est développée autour de l'exploitation des gisements de charbon de la région. Aujourd'hui, les mines sont abandonnées et la ville s'est réinventée en station touristique de montagne, été comme hiver grâce à une station de ski. Avec ses nombreux restaurants, Red Lodge offre une étape agréable pour couper la route en milieu de journée.

Source : J.M. Zaninetti, 2010



Red Lodge se trouve à 95 km (1h) de route au sud-ouest de Billings, principale ville du Montana.

L'excursion se poursuit par la route MT-308 qui relie Red Lodge à Belfry, une autre ancienne ville minière qui a des allures ville fantôme. 

En direction du sud, la route MT-72 devient la route WY-120 au sud du 45e parallèle, la ligne de démarcation entre les deux états les moins peuplés de l'Ouest américain, le Montana au nord, et le Wyoming au sud. Cette route relie la ville de Cody, Wyoming à celle de Billings, Montana, sur une distance de 170 km. Le long de cet itinéraire, on peut voir les badlands du Bighorn Basin, un plateau sédimentaire situé à environ 1,300 mètres d'altitude, qui s'étend entre les Monts Absaroka à l'ouest et les Monts Bighorn à l'est. Le contraste avec la haute montagne voisine est saisissant.




Source : J.M. Zaninetti, 2010

  La route WY-120 est surnommée Black and White Road. Parvenu à  27 km de Cody, notre circuit bifurque vers l'ouest et emprunte la route WY-296, longue de 74 km qui nous ramène vers la route US-212 en direction de Cooke City. Cette route a été inscrite sur la liste des "détours pittoresques d'Amérique" (America's Scenic Byways) sous le nom de "Chief Joseph Highway".



Source : J.M. Zaninetti, 2010

   Dans sa partie orientale, la route monte rapidement au-dessus du Bighorn Basin. La vue sur les couches sédimentaires magnifiquement colorées est saisissante. Plus à l'est, on aperçoit de la Heart Mountain (2,477 m), dont la géologie est intéressante. Les couches calcaires qui forment le sommet de cette butte sont plus anciennes que celles qui constituent la base de la montagne. Cette formation géologique singulière semble remonter à l'orogenèse Laramienne. Le processus précis est une énigme pour les géologues, et a donné naissance à plusieurs théories controversées.




Source : J.M. Zaninetti, 2010

  La route atteint rapidement le sommet du col du Dead Indian Summit (2,486 m). Ce sommet ouvre une vue très dégagée sur la vallée supérieure de la Clarks Fork Yellowstone River qui descend des montagnes situées au nord du Colter Pass. Ce col a été emprunté par le Chef Joseph et la tribu des Nez Percé dans sa tentative de fuite hors des États-Unis en direction du Canada en 1877. L'histoire du Chef Joseph et la guerre des Nez Percé est l'un des épisodes les plus poignants des tribulations des amérindiens durant la conquête de l'Ouest par les Américains. Le Chef Joseph tenta de protéger son peuple qui vivait dans l'est de l'actuel état de l’Oregon contre les empiètements incessants des colons Yankees. Mais les traités étaient unilatéralement violés par les Américains. Inspirés par le précédent du chef Sitting Bull qui avait trouvé refuge au Canada avec les siens pour échapper aux persécutions des Américains, les Nez Percé se sont révolté et le Chef Joseph a décidé de conduire sa tribu de 750 personnes vers l'est pour trouver refuge auprès des nations Crow ou Sioux Lakota. Les Nez Percé ont réussi à échapper à la poursuite de la cavalerie américaine pendant tout l'été 1877, remportant plusieurs escarmouches, et traversant Yellowstone pour parvenir dans les Grandes Plaines en franchissant le Dead Indian Summit.


source Wikipedia

Malheureusement, l'espoir de fuite des Nez Percés fut réduit en cendre par la cavalerie américaine à la bataille des Bear Paw Mountains dans le nord du Montana alors que la frontière canadienne et la liberté n'étaient plus très éloignés. La cavalerie ramènera de force les misérables survivants et le courageux Chef Joseph qui seront enfermés dans la réserve Colville dans l'état actuel du Washington. Au sommet du col, un monument et un panneau explicatif commémorent cette épopée.


 Source : J.M. Zaninetti, 2010

Depuis le Dead Indian Summit, le panorama vers l'ouest est somptueux. En contrebas, on distingue la Sunlight Gorge et le canyon de la Clarks Fork.




Source : J.M. Zaninetti, 2010

  La route WY-296 franchit la gorge de granite du Sunlight Creek, profonde de 80 mètres en un point particulièrement resserré aux parois presque verticales.  Vers le sud, on aperçoit les ancienne coulées de lave qui constituent les montagnes de l'Absaroka Range à l'est de Yellowstone.



Source : J.M. Zaninetti, 2010
 
La route traverse de superbes paysages de montagne avant de rejoindre l'intersection avec la Beartooth Hwy (Us-212) et arriver en vue de la dent de Pilot Butte qui signale la proximité de Cooke City, aux portes de la Lamar Valley dans le parc national de Yellowstone.

Source : J.M. Zaninetti, 2010

Poursuivre le voyage aux alentours


Yellowstone North Loop

Little Bighorn

Cody