dimanche 15 octobre 2017

Crater Lake

Parc national du Crater Lake

2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article

 

Crater Lake National Park
Salt Creek Falls


Source J.M. Zaninetti, 2009


Ambiance : Gattaca - The Departure - bande originale du film - Michael Nyman, 1997


 

Quand on séjourne à Portland, il suffit de deux ou trois jours pour faire le voyage qui permet de découvrir l'un des parcs nationaux les plus extraordinaires de l'ouest américain, Crater Lake.



Il faut parcourir 400 km entre Portland et le Crater Lake Lodge, un trajet qui demande 4h30 de conduite. Il faut emprunter l'autoroute 5 en direction du sud à travers la vallée de la Willamette jusqu'à Eugene, puis monter sur le plateau de la chaîne des Cascades par la Willamette Hwy (OR-58). Chemin faisant, je recommande un arrêt pique-nique sur le site des Salt Creek Falls, une chute de 86 mètres au-dessus d'une coulée de lave.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  La route franchit ensuite le Willamette Pass (1,571 m). Au sud-ouest, on aperçoit le volcan démantelé par l'érosion, le Diamond Peak (2,665 m) au-delà de l'Odell Lake, un plan d'eau naturel créé par un barrage volcanique.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  La route rejoint ensuite la route nationale US-97 qu'il faut suivre en direction du sud. Parvenu à l'intersection de Beaver Marsh, il faut prendre la route OR-138 à droite pour rejoindre l'entrée nord du parc national. Cette entrée se trouve à 14,5 km du Rim Drive à North Junction et à 24 km du Rim Village

Comprendre le Crater Lake

 

Le Crater Lake est le vestige de l'éruption explosive du Mt Mazama, un stratovolcan de l'arc volcanique de la chaîne des Cascades qui a commencé à se former depuis 400,000 ans.



Source : NATG.org

Le lac occupe une vaste dépression de 8 km de diamètre du nord au sud et de 10 km d'est en ouest. La profondeur moyenne de la caldeira est de 677 mètres. Cette dépression est partiellement remplie par un lac de 350 mètres de profondeur moyenne (maximum de 594 mètres) qui est le lac le plus profond des États-Unis. Le lac est entouré de falaises hautes de 155 mètres au minimum et de 590 mètres au maximum. Cette caldeira est le vestige d'une éruption paroxystique survenue entre 7,850 et 7,550 ans.



Vue d'artiste (Paul Rockwood), source :  NPS

Cette éruption a éjecté entre 46 et 58 km3 de matériau volcanique sous forme de nuées ardentes et de cendres dont on a retrouvé des retombées sur 1,3 millions de km² à travers tout l'Ouest Américain et l'Ouest du Canada, aussi loin par exemple que l'Utah et la Saskatchewan. L'éruption du Mt Mazama a été 50 fois plus puissante que celle que le Mt St Helens a connu en 1980.
Une succession de croquis permet de comprendre comment la caldeira s'est formée.





Source Wikipedia

La caldeira se forme à la suite de l'effondrement du plafond de la chambre magmatique après que celle-ci se soit vidée lors du paroxysme éruptif. Le mont Mazama a connu des éruptions secondaires ultérieures. Un nouveau volcan a commencé à se reformer à l'intérieur de la caldeira, formant le sommet de Wizard Island qui émerge aujourd'hui de 235 mètres à l'ouest du lac.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Les Amérindiens ont été les témoins terrifiés de ces événements extraordinaires.

Leurs légendes rapportent comment le Mt Mazama, demeure du dieu des enfers, Llao, fut détruit à l’issue de la bataille que lui livra Skell, le dieu du ciel.
Le Crater Lake est un lac d'altitude (1,884 m). Il n'est alimenté que par les précipitations et la fonte des neiges, car il ne communique encore avec aucun cours d'eau extérieur. Seule l'abondance des chutes de neige explique l'existence du lac, qui se serait autrement asséché. Il tombe en moyenne 13 mètres de neige chaque hiver. Ce lac est un lieu sacré pour les Amérindiens. Les chercheurs d'or Américains ne découvrent le lac en 1853 que sous la conduite de guides indiens, car sa présence est très difficile à imaginer.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Vu de loin, on aperçoit un massif volcanique modeste et rien ne laisse présager l'apparition du gouffre immense qui ne se révèle au regard qu'à la dernière minute.



Depuis 1902, le Crater Lake est protégé dans le cadre d'un parc national de 741 km² formant un rectangle de 24 km d'est en ouest sur 31 km du nord au sud dont le lac occupe le centre. Il s'agit d'un parc de montagne, qui s'étage de 1,340 mètres au minimum le long de l'Annie Creek à l'entrée sud (route OR-62) jusqu'à 2,721 mètres au Mont Scott, point culminant du parc. Crater Lake a un climat méditerranéen de montagne, avec huit moins d'hiver, froids et neigeux du fait de l'altitude, et trois mois d'été chauds et secs. La forêt de conifères présente une certaine diversité en fonction de

l'étagement en altitude.


.

Source J.M. Zaninetti, 2009

  Bien que la faune sauvage soit abondante, le parc national de Crater Lake n’est pas réputé pour le tourisme d’observation des grands mammifères, plutôt discrets. La biodiversité de planctons du lac est un autre trait remarquable. Les américains ont introduit du poisson dans le lac entre 1888 et 1942, seules 2 espèces de salmonidés ont survécu dans les eaux froides du lac en se nourrissant de plancton.
 

Visiter Crater Lake 

 

Le parc a été aménagé dans ses premières années, le Crater Lake Lodge a été construit à 2,180 mètres d'altitude sur la lèvre sud de la caldeira.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Inauguré en 1915, ce Lodge historique accueille toujours les visiteurs qui souhaitent dormir sur le bord du cratère.



Une route panoramique fait le tour de la caldeira par un itinéraire de 53 km. Le long de cette route, ouverte de Juin à Octobre, 30 points de vue aménagés permettent d'admirer le lac sous tous les angles. Une première route circulaire avait été construite entre 1913 et 1919. La route actuelle, élargie, consolidée et pavée, a été construite entre 1935 et 1938. Parcourir la boucle de la route panoramique demande 1 heure de temps de roulage sans compter les arrêts. De juillet à septembre, le Crater Lake Trolley offre sur réservation aux visiteurs qui le souhaitent un tour de 2 heures guidé par des Rangers au départ du centre d’accueil de Rim Village tout autour de la route panoramique.
En hiver, seul le Rim Village reste accessible. Ce village se compose du Lodge, d'un centre de découverte, d'un restaurant et d'une boutique de souvenirs. Situé au sud du lac, il fournit un point de vue idéal à toute heure du jour, du matin au soir.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Le West Rim Drive est la partie la plus fréquentée du parc entre le Rim Village et North Junction.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Cette partie du Rim Drive se parcourt idéalement l'après-midi pour éviter le contrejour sur le lac. En milieu de journée, on remarque la couleur des eaux du lac, d'un bleu profond plus intense que le bleu du ciel. C'est un effet d'optique provoqué par la grande profondeur du lac qui ne reflète que les longueurs d'onde tirant sur l'ultraviolet.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  L'East Rim Drive monte plus en altitude et ouvre plus tard en saison, et ferme après la première neige. Il faut parcourir l'East Rim Drive plutôt le matin pour éviter le contrejour sur le lac.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Les versants sud et est de la caldeira sont les plus escarpés et la route doit fréquemment s'éloigner du rebord du cratère pour contourner les plus hauts sommets.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Les Vidae Falls se trouvent sur le versant sud de l'Applegate Peak.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Le Mt Scott (2,721 m) est le point culminant du parc.
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Le long de ce circuit, deux arrêts ne doivent surtout pas être manqués. Kerr Notch se situe à l'intersection du Rim Drive et de la route qui conduit à la Pinnacle Valley au sud-est du parc. Le panorama du Phantom Ship Overlook donne une vue imprenable sur cette ancienne cheminée volcanique érodée qui émerge comme un vaisseau fantôme au milieu du lac.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Un peu plus loin vers l'est, un panorama permet d'admirer le Pumice Castle, une forme d'érosion colorée par le soufre sur le flanc du Sentinel Rock.


Source J.M. Zaninetti, 2009

  Parmi les excursions recommandées si vous résidez dans le parc national, il faut aller sur le panorama de Cloudcap Overlook (2,427 m) qui domine le lac à l'est de la caldeira pour aller admirer le crépuscule.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009


Lors de notre visite en Juillet 2009, des incendies de forêt étaient en cours dans le nord du parc national, enveloppant d'épaisses fumées la dent du Mt Thielsen (2,800 m), un volcan éteint et très érodé.
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Une autre promenade intéressante est l'escalade vers le panorama de Sun Notch, 35 mètres de dénivelé vertical sur 400 mètres entre l'Applegate Peak et le Dutton Cliff sur le rebord sur du cratère.

   
Source J.M. Zaninetti, 2009

Le Crater Lake se découvre aussi en bateau entre fin juin (selon la météo) et mi-septembre. L’embarcadère se trouve au nord du lac, le Cleetwood Trail, peu après Pumice Point, descend l’un des points les moins escarpés de la falaise, avec un dénivelé vertical de 210 mètres, jusqu’au lac en 1,75 km aller simple. Il faut prévoir à peu près 45 minutes pour la descente, et un peu moins de 1 heure pour la remontée. En prenant les temps de route en compte, il est recommandé aux visiteurs de partir du Rim Village une heure et demie avant l’heure prévue pour le départ de la croisière, et deux heures à partir du Mazama Village. Les croisières commentées durent 1h45. C’est le seul moyen d’approcher des îles de Wizard Island et du Phantom Ship.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Il est difficile de s'arracher à la fascination que le lac exerce, pourtant, la périphérie du parc national a ses propres centres d'intérêt. Depuis le Crater Lake Lodge, la vue porte loin en direction du sud, en direction des zones humides de la Klamath Valley et le Klamath Lake.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  La route d'accès nord du parc traverse plusieurs champs de pierres ponce tellement pauvres que la forêt n'a pas réussi à les coloniser (pumice desert).

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  L'horizon nord est dominé par la dent du Mt Thielsen (2,800 m), qui se trouve en-dehors des limites du parc national.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Au sud du parc, le Mazama Village (alt. 1,830 m) est un centre de service ouvert à longueur d'année le long de la route OR-62 qui traverse l'angle sud-ouest du parc national. Mazama Village offre des options d'hébergement en été, avec un camping et des chalets.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Deux courts sentiers au départ du Mazama Village permettent de découvrir la forêt et le canyon de l'Annie Creek creusé dans les cendres volcaniques.



Source J.M. Zaninetti, 2009

 


Source J.M. Zaninetti, 2009

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

  Au sud-est du parc, les visiteurs qui ont un peu de temps peuvent visiter le secteur de Pinnacles Overlook, où le Wheeler Creek creuse un canyon dans les couches épaisses de cendres volcaniques déposées par la grande éruption du Mt Mazama. L'érosion dégage des cheminées de fées là où des phénomènes hydrothermaux ont consolidé les cendres.

 
Source J.M. Zaninetti, 2009

Crater Lake National Park mérite de passer une nuit sur place, soit au Mazama Campground, soit dans l'un des Lodges du parc.
Toutefois, le parc national étant relativement petit, il est possible de faire le tour de tous les secteurs accessibles en voiture en une seule journée. La plupart des visiteurs se contentent donc d’une excursion à la journée au départ des villes des environs, Klamath Falls, Ashland ou Medford. Il est en effet possible d’avoir un aperçu du parc sur une journée en parcourant un trajet routier qui commence au Rim Village le matin, puis fait le tour de la route panoramique en s’arrêtant à chacun de ses 30 points de vue aménagés, de préférence dans le sens des aiguilles d’une montre pour avoir les parkings sur votre droite et éviter d’avoir à couper la route en repartant. Passer une ou plusieurs nuits dans le parc, en particulier dans le Crater Lake Lodge permettra de profiter des plus belles lumières et est indispensable pour permettre de longues randonnées. Les randonneurs sérieux peuvent passer plusieurs jours pour parcourir les 50 kilomètres du diverticule du Pacific Crest Trail, qui traverse le parc national du nord au sud.

Il faut être attentif à la saison quand on visite le Crater Lake. Situé en altitude, le parc reçoit une neige plus ou moins abondante en hiver et au début du printemps. Selon les années, le déneigement est plus ou moins précoce et toutes les routes du parc ne sont pas toujours ouvertes tout l'été. Crater Lake se visite généralement de Juillet à Octobre, mais il faut se tenir  informé des conditions régnant sur le parc au moment où l'on s'apprête à y entrer et lire les messages d'alerte sur le site du parc.



Nous avons visité Crater Lake en juillet 2009 dans des conditions de grande chaleur, il y avait même de petits feux de forêt dans le nord-ouest du parc national.  Par contre, certaines années (2011, 2017), la neige ne fond que durant le mois de Juillet et le parc n'est pas entièrement ouvert au public, la Rim Drive n'étant pas dégagée quand la neige persiste.  Dans ce cas, seul le centre d'accueil sur la rive sud est accessible.


Crater Lake sous la neige
Source Wikipedia


Crater Lake est un parc de montagne, et ce genre d'incertitudes ne doit pas être perdu de vue pour une visite prévue au mois de Juin principalement, et même de Juillet dans des années exceptionnelles.

Ce parc national n'est pas aussi isolé que l'on peut croire à première vue. Tout en restant sélectif, je ne recommande pas moins de 8 possibilités différentes pour organiser un roadtrip passant par le Crater Lake.
La visite du Crater Lake peut s'inscrire dans un circuit de l'Oregon, entre :
-1 Portland (375 km, 4h de route de l'entrée nord du parc national), -2 la Côte de l'Oregon (Newport, OR est à 375 km, 4h30 et Oregon Dunes National Recreation Area est à 250 km, 3h), 
-3 les Cascades de l'Oregon (Bend, OR est à 145 km (1h30) de l'entrée nord du parc national)
-4 les John Day Fossil Beds (Les Painted Hills sont à 280 km de l'entrée nord du parc, 3h30 de route). 

Elle peut aussi s'inscrire dans le prolongement de la visite de Californie du Nord




-5 Au Sud-Ouest, Crescent City, siège du Redwood National Park n'est qu'à 285 km (3h30) du Mazama Village
-6 Chemin faisant, on peut faire le détour pour découvrir les Oregon Caves (230 km _3h de route).



-7 Au sud, Lava Beds National Monument n'est qu'à 165 km _2h de route_ du Mazama Village. 
-8 Un peu plus loin, l'entrée nord du Lassen Volcanic National Park à Manzanita Lake est à 355 km - 4h du Mazama Village. Le Mont Lassen est l'autre parc national de Volcanic Legacy Scenic Byway, un roadtrip recommandé sur la côte ouest des États-Unis.


Poursuivre le voyage aux alentours

 

Oregon High Desert

Oregon Cascades

Oregon Dunes

Oregon Caves 

Cascade - Siskiyou

Redwood Coast

Lava Beds