mercredi 29 mars 2017

Dinosaur

Dinosaur National Monument



2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article


Dinosaur National Mont. - Quarry Area
Dinosaur National Mont. - Canyon Area
Vernal - Utah Field House of Natural History



 

 


source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Ambiance : The Lost World - John Williams, 1997 

Le Monument National Dinosaur se situe à l'extrémité nord du Plateau du Colorado. Ce monument national protège 851 km² de canyons de de la Green River et de son affluent la Yampa River aux confins nord-est de l'Utah et du Colorado. Institué en 1915, un premier Monument National ne protégeait initialement qu'un petit secteur de l'Utah, 0,3 km² autour d'une carrière de fossiles extraordinaire qui avait été découverte en 1909 pour le compte de la fondation Carnegie à proximité de la localité de Jensen, UT. La carrière des dinosaures a livré les fossiles de près de 1,500 dinosaures appartenant à plusieurs espèces qui vivaient dans cette région il y a 148 millions d'années durant la période du Jurassique. Les ossements pétrifiés se trouvaient ensevelis sous les sédiments de la formation Morrison, une couche hétérogène de marnes, de grès et de calcaire formés par des dépôts d'alluvions continentaux déposés lors d'inondations irrégulières dans le lit d'un ancien fleuve intermittent. A cette période, la région était soumise à un climat tropical semi-aride caractérisé par l'alternance de longues périodes de sécheresses et d'inondations diluviennes.



Autour de ce site paléontologique majeur auquel il doit son nom, le monument national a été étendu à sa dimension actuelle en 1938 pour protéger l'ensemble des canyons de la Green River et de son affluent la Yampa River. ce monument a failli disparaître sous le projet pharaonique de Barrage de Echo Park échafaudé dès 1941. Il faut attendre 1950 pour que le National Park Service s'oppose enfin à un projet qui aurait détruit les merveilles naturelles de ces canyons. En 1952, le projet est modifié pour proposer deux barrages au lieu d'un, Echo Park Dam et Split Mountain Dam en aval. Il est proposé de transformer Dinosaur National Monument en National Recreation Area. Finalement, le département de l'intérieur qui soutenait initialement le projet, retire son soutien en 1955 au profit du projet du Glen Canyon Dam qui a finalement donné naissance au Lac Powell et à la Glen Canyon National Recreation Area en aval sur le Colorado.

On vient à Dinosaur National Monument pour admirer la Carrière Carnegie et les fossiles de dinosaures qui font de ce monument le véritable Jurassic Park des États-Unis.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Cependant, la région de Dinosaur a une longue histoire géologique qui ne s'arrête pas à la formation Morrison. Le monument se situe à la jointure entre différentes régions naturelles, le plateau du Colorado définit la succession de strates géologiques de roches sédimentaires visibles dans les limites du parc. Avec un climat semi-aride, les roches sont bien exposées. Les géologues ont dénombré 23 couches sédimentaires successives déposées, avec des lacunes, entre le Précambrien (1,100 millions d'années) et le Miocène (25 à 10 millions d'années). L'orogenèse Laramienne (70 à 40 millions d'années) a bousculé les couches sédimentaires épaisses déposées pendant le Carbonifère, le Permien et durant l'ère Secondaire (300 à 70 millions d'années). Les lits rocheux ont été basculées à un angle très élevé.



source : J.M. Zaninetti, 2015
 
Cette situation est particulièrement visible sur le site de Split Mountain où la Green River débouche des canyons du monument. Les couches sédimentaires colorées sont inégalement érodées selon leur dureté variable et forment un paysage géologiques dont les couches sont soulevées vers le nord suivant un angle de 75°. On doit la mise au jour des fossiles ensevelis dans la couche Morrison au hasard combiné de ce soulèvement et de l'érosion qui a fait affleurer les fossiles au début du 20e siècle. Un sacré coup de chance. dans la partie sud-ouest du monument, le soulèvement de la chaîne des Uintah Mountains dont le monument est le prolongement oriental a tellement incliné les couches de sédiments de l'ère secondaire que la route panoramique de cette partie du Monument a été baptisée "Tour of the Tilted Rocks".
En conséquence de ce soulèvement, les roches les plus anciennes affleurent en amont du canyon de Gates of Lodore au nord du monument, tandis que les roches les plus récentes sont visibles au sud dans le Uintah Basin.

Les couches sédimentaires n'ont pas seulement été inclinées, elles ont aussi été plissées et ces plissements ont ensuite été fracturés par des failles géologiques. On voit un célèbre plissement au centre du parc, la faille de Mitten Park a été mise en évidence par le creusement du canyon de la Green River. Le sentier Harpers Corner Trail donne une vue plongeante sur ce pli de la roche que l'on nomme un synclinal.



source : J.M. Zaninetti, 2015

Le relief a été rajeuni par une phase de soulèvement récent. Toute la région du Plateau du Colorado se soulève sous la poussée mantellique depuis 10 millions d'années. L'altitude du monument varie entre 1450 mètres au minimum sur les rives de la Green River près de Split Mountain, et 2743 mètres à Zenobia Peak. ce soulèvement a contraint les rivières à creuser de profonds canyons. La Green River coule 740 mètres en contrebas du sentier de randonnée à Harpers Corner, le site le plus spectaculaire du monument.



source : J.M. Zaninetti, 2015

Outre ses fossiles, sa géologie remarquable et ses canyons grandioses, le monument national Dinosaur protège une grande diversité d'espèces animales et végétales. Comme il se trouve à la jointure entre le Plateau du Colorado (au sud et à l'est), les Uintah Mountains (à l'ouest) et le Great Divide Basin du Wyoming (au nord), Dinosaur se trouve au carrefour de sept écosystèmes qui se chevauchent dans cette région. On y trouve les steppes à armoise du désert en périphérie, les forêts ripariennes le long des cours d'eau permanents, le maquis à genévriers de l'Utah, ainsi que des bosquets de forêt de montagne sur les pentes les plus élevées.
En dernier lieu, Dinosaur préserve des vestiges du passé humain de la région. On trouve des pétroglyphes laissés par les mystérieux indiens Fremont.



source : J.M. Zaninetti, 2015

On trouve aussi les vestiges des tentatives de colonisation par les Mormons au 19e siècle, abandonnées après quelques décennies de labeur infructueux.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  La richesse de Dinosaur est surprenante pour un monument national. Plusieurs parcs nationaux n'offrent pas autant de centres d'intérêt. Son étendue est aussi inhabituelle pour un monument national, et Dinosaur ne figurerait pas au dernier rang des parcs nationaux pour sa superficie. Contrairement à d'autres parcs moins divers, le Black Canyon of the Gunnison par exemple, Dinosaur n'a pas bénéficié jusqu'à présent d'un lobbying aussi agressif au Congrès. Deux représentants de l'Utah tentent aujourd'hui de réparer cette injustice, avec l'arrière pensée évidente de stimuler l'économie locale en attirant davantage de visiteurs grâce à cette promotion du parc. Avec 300,000 visiteurs en 2016, Dinosaur National Monument est encore à l'écart des principaux circuits de visite dans l'Ouest Américain. Cela s'explique par son isolement relatif, j'y reviendrai. Mais auparavant, intéressons nous à la visite du "frontcountry" du monument. Celui-ci se divise en deux sections distinctes, très différentes l'une de l'autre. La Quarry Area se trouve côté Utah, tandis que la Canyon Area se trouve côté Colorado.


Quarry Area


La Quarry Area est le secteur occidental du parc, le plus proche de la ville de Vernal où se concentrent les infrastructures d'hospitalité de la région. le Centre de découverte se situe à 31 km de Vernal. Il faut environ une demi-heure pour s'y rendre depuis Vernal. Les visiteurs pressés se contentent de passer une ou deux heures dans la Quarry Area pour aller visiter la carrière Carnegie.
En saison, celle-ci n'est accessible que par un système de navettes destiné à préserver le parking du site de la saturation. La carrière explorée en 1909 est protégée par un bâtiment qui a été fermé au public en 2006 et reconstruit pour accueillir à nouveau des visiteurs depuis l'automne 2011.



source : J.M. Zaninetti, 2015

La carrière préserve les fossiles, mais elle présente aussi une exposition très intéressante sur l'écosystème du Jurassique et sur les espèces qui ont été découvertes sur ce site, Stégosaures, Camarasaures et Allosaures, les plus grands prédateurs du Jurassique, lointain prédécesseur du célèbre Tyrannosaure, qui a vécu au Crétacé, la période suivante, beaucoup plus récente, de l'ère Secondaire.


source : J.M. Zaninetti, 2015

On trouve une seconde exposition au centre d'accueil situé en contrebas de la carrière d'où partent les navettes.


source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015

Il ne faut pas se contenter de visiter le site paléontologique, mais il faut au contraire emprunter la route du Tour of the Tilted Rocks (16 km en impasse) pour se rendre sur les rives de la Green River et au-delà, découvrir les sites de pétroglyphes et la cabane de Josie Morris au pied des falaises. les paysages sont très colorés et ne sont pas sans évoquer quelques ressemblances avec certains secteurs du parc national de Zion.


source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015
 

source : J.M. Zaninetti, 2015

  Le site de Split Mountain mérite le détour. On peut aller se baigner dans la rivière. la Green River débouche des canyons au pied d'une haute falaise de grès qui semble avoir été tranchée par le cours d'eau, ce qui donne le nom du site.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Le site de Split Mountain abrite le principal camping du monument. Au final, notre visite de la Quarry Area a duré 4 heures. Nous avons très peu randonné, la chaleur est forte en été dans ce secteur d'altitude assez faible (1450 à 1650 mètres d'altitude).

source : Wikipedia


Pour les amateurs de paléontologie, quelques unes des nombreuses trouvailles du site sont désormais exposées dans le beau musée Utah Field House of Natural History qui a été ouvert récemment à Vernal. Visiter un musée est aussi un bon moyen d'échapper à la chaleur excessive...


Canyon Area


Il est nécessaire de parcourir 46 km en empruntant la route nationale US-40 en direction de l'est à Jensen pour se rendre du centre des visiteurs de la Dinosaur Quarry et celui de la Canyon Area, située à la sortie de la petite localité de Dinosaur, dans l'état du Colorado. Ce trajet prend une demi-heure. Il faut savoir que le centre de découverte est assez éloigné des centres d'intérêt du secteur, accessibles par la route panoramique de Harpers Corner. Longue de 55 km, cette route en impasse demande un temps de parcours de 1h aller sans compter les temps d'arrêt aux différents parkings panoramiques. Cette route de montagne, qui n'est pas déneigée, est fermée en hiver (Novembre à Avril).

Passé le centre de découverte (1815 m d'altitude), la route monte en effet sur un haut plateau (maximum de 2420 m) avant de redescendre légèrement jusqu'à Harpers Corner (altitude 2300 m.).



source : J.M. Zaninetti, 2015

Parmi les panoramas situés sur le chemin, les deux plus beaux sont celui de Canyon Overlook (avec toilettes et aire de pique-nique)



source : J.M. Zaninetti, 2015
 
et celui de Echo Park Overlook (avec des tables à pique-nique).



source : J.M. Zaninetti, 2015
 
La route se termine en impasse par un parking au point de départ du Harpers Corner Trail.

S'il n'y a qu'un seul sentier à parcourir dans le monument, c'est celui-là.


source : J.M. Zaninetti, 2015

  Ce sentier de 1,6 km permet d’atteindre des points de vue spectaculaires et vertigineux sur les canyons. Le sentier descend de 25 mètres de dénivelé vertical en deux sections avec une petite reprise d'altitude entre les deux. Je le déconseille fortement aux personnes souffrant de vertige. En été, il fait très chaud et la marche est fatigante. Il ne faut surtout pas oublier de prendre de l'eau, mais quelle récompense au bout du sentier ! Les panoramas sont sublimes des deux côtés (voir plus haut). Il faut prévoir une heure pour faire l'aller-retour à un rythme détendu et admirer le paysage.

Pour les visiteurs équipés d'un véhicule à propulsion 4x4 et qui disposent d'au moins 6 heures pour visiter la Canyon Area, je recommande vivement de s'engager sur la piste de Echo Park par temps sec. Cette piste s'embranche sur la Harpers Corner Road à 40 km de l'entrée du parc à proximité du panorama de Island Park Overlook. Le début de la piste est le plus difficile. La route descend rapidement avec une pente moyenne de 12% en un peu plus de 1,2 km. La piste est très argileuse et devient impraticable quand il pleut. La piste, d'une longueur totale de 21 km, se poursuit ensuite au travers d'une succession de plateaux et de canyons emboîtés.


source : J.M. Zaninetti, 2015

 
source : J.M. Zaninetti, 2015

 

source : J.M. Zaninetti, 2015

  La piste est entrecoupée de washes qui peuvent devenir infranchissables en cas de fortes pluies. La descente prend environ une heure. Au bout de 13 km, on atteint un embranchement. La piste de Echo Park descend sur la gauche. Sur la droite, la piste de Yampa Bench se dirige vers l'est du Monument. Elle se compose de 28 km de piste en mauvais état puis de 25 km de petite route jusqu'à la ville fantôme de Elk Springs sur la route nationale 40 du Colorado. Nous n'avons pas emprunté cette piste qui demande deux heures de conduite supplémentaires.

La piste de Echo Park permet d'atteindre les rives de la Green River à une altitude de 1548 mètres. On y trouve un camping primitif et une maison de Rangers ouverte en été. Echo Park est une étape favorite pour ceux qui descendent la Green River ou la Yampa River en canoé ou en rafting.



source : J.M. Zaninetti, 2015

  Tout compris, notre visite de la Canyon Area a duré 7 heures. Cela a été une visite rapide. Nous aurions pu y passer beaucoup plus de temps en prenant notre temps sur les différents sites.

En conclusion, Dinosaur National Monument est magnifique et mérite vraiment le détour. Cependant, il faut lui consacrer au moins une journée et demi de visite. Il faut donc camper sur place ou dormir une ou deux nuits dans un motel de Vernal. Il est possible de séjourner beaucoup plus longtemps pour se livrer à de la conduite sur piste (Yampa Bench Road), de la randonnée sérieuse dans l'arrière pays ou, en été, du rafting ou du canoeing sur les rivières du monument. Des compagnies d'Outfitters basés à Vernal proposent des descentes en rafting de la Green River entre les Gates of Lodore en amont du parc et Split Mountain en aval. La rivière descend à travers des canyons spectaculaires sur 72 km et franchit neuf secteurs de rapides de classe I à IV. Il faut un ou deux jours pour descendre ce parcours.



Visiter Dinosaur National Monument


L'intérêt intrinsèque de Dinosaur National Monument est élevé. Mais Dinosaur est un parc isolé, et il est rarement inscrit sur les circuits les plus courants.





La ville de Vernal se situe 275 km à l'est de Salt Lake City, la capitale de l'Utah (2h45 de conduite) par la route nationale US-40. Vers le sud, Vernal est distante de 228 km de Grand Junction (moins de 3h de conduite), le Monument National Colorado est relativement proche. Il ne faut que deux heures pour rallier Dinosaur depuis Fruita par la route CO-139 qui franchit le Douglas Pass. Au-delà du Colorado, cette route permet de relier Vernal à Moab en 356 km (3h30 de conduite) en passant par la très pittoresque route UT-128. Un autre itinéraire alternatif passe à l'ouest en restant en Utah entre Vernal et Moab, la route nationale US-191 passe par Price et Green River, aux portes du San Rafael Swell. Ainsi, Dinosaur National Monument est-il proche des parcs nationaux de Arches et de Canyonlands. Vers l'est, Grand Lake, localité située aux portes de Rocky Mountain National Park se trouve à 410 km de Vernal par la route nationale US-40 (un peu plus de 4h de conduite). Située à mi-chemin des deux parcs, la station thermale (station de ski en hiver) de Steamboat Springs est une étape très agréable. Au-delà, la métropole de Denver est distante de 528 km de Vernal (5 heures de route).

Vers le nord, Vernal est distante de 459 km de Jackson, Wyoming (4h30 de conduite) par la route nationale US-191. Jackson se situe aux portes du Grand Teton National Park et de Yellowstone au-delà.

Il est donc possible d'inscrire la découverte de Dinosaur National Monument sur
différents circuits.

1. Un premier circuit combine une partie du Grand Cercle du Plateau du Colorado avec la découverte du parc national de Yellowstone. Dinosaur s'inscrit naturellement sur ce circuit comme une étape entre Moab et Jackson.


2. Un second circuit part de Denver à destination de Yellowstone.





Dans un tel circuit, la découverte de Dinosaur National Monument s'insère entre celle de Rocky Mountain National Park et celle de Grand Teton National Park, deux parcs nationaux de montagne avec lesquels Dinosaur contraste fortement.

3. Une autre option consiste à placer la visite de Dinosaur après celle de Rocky Mountain National Park et avant de poursuivre vers le sud en direction des autres sites du Plateau du Colorado en poursuivant son trajet, soit en direction de Price en Utah
, soit en direction de Grand Junction dans l'Ouest du Colorado. C'est cette dernière option que nous avons choisie en Juillet 2015.

Dinosaur National Monument est le navire amiral de la région de Vernal. Cependant, deux autres sites d'intérêt méritent d'être mentionnés aux environs.




Flaming Gorge National Recreation Area est un site très populaires aux confins des états de l'Utah et du Wyoming. Le centre de découverte du Red Canyon n'est distant que de 66 km, moins de 1 heure de route de Vernal en direction du nord par la route nationale US-191.




Flaming Gorge
source Wikipedia

Au sud-ouest de Vernal, on trouve le Nine Mile Canyon. Ce site relativement isolé est récemment devenu accessible par une route longue de 125 km. La route a été revêtue récemment comme suite au développement de l'exploitation des gaz de schiste. Cette vallée, longue de 60 km, est réputée pour la concentration d'art rupestre précolombien et la beauté de ses paysages.





Image source : Wikipedia


Poursuivre le voyage aux alentours


Flaming Gorge

Salt Lake City

San Rafael Swell

Grand Junction

Aspen

Arkansas Headwaters

Denver

Rocky Mountain

Laramie