samedi 30 septembre 2017

Washington (State)

L'état toujours vert

3 étoiles, vaut le voyage 

 



Parc national du Mont Rainier au mois de Juillet
Summerland trail
source Wikipedia

 


Ambiance : Louie, Louie by The Kingsmen, 1963
 
Situé sur la Façade Pacifique de l'Amérique du Nord, dans le Grand Nord-Ouest des États-Unis, l'état de Washington est frontalier du Canada. J'ai visité cet état en 2009, 2010 et 2011. J'y ai découvert parmi les plus beaux paysages des États-Unis d'Amérique, la nature la mieux préservée et la métropole vibrante de Seattle
Cet article constitue une introduction à la découverte de l'état de Washington qui ne doit en aucun cas être confondu avec la lointaine capitale fédérale, située 3,700 km au sud-est de Seattle à 5 heures de vol sur la façade Atlantique (4440 km, au moins 5 jours de route).



Comprendre l'état de Washington


Cet état riverain de l'Océan Pacifique s'étend entre le fleuve Columbia dont le bassin versant draine toute la partie orientale de l'état et qui marque sa frontière avec l’Oregon au sud-ouest et le 49e parallèle nord qui fixe la frontière entre les États-Unis et le Canada à l'ouest du Lac des Bois (Minnesota) jusqu'à l'Océan Pacifique depuis la signature du Traité de l'Oregon en 1846.




L'état de Washington occupe l'angle nord-ouest du territoire des 48 états limitrophes des États-Unis. Sa superficie est de 184,827 km². Son territoire forme approximativement un rectangle entre le 117° méridien et le 125° méridien occidental et entre le 46° et le 49° parallèle nord. 

Tardivement annexé aux États-Unis, l'état de Washington n'est incorporé qu'en 1889 comme 42e état membre de l'Union. Sa colonisation est tardive, car la Compagnie de la Baie d'Hudson n'avait fait aucun effort de colonisation avant 1846. La colonisation agricole commence au sud-est de l'état dans la région fertile de Walla-Walla, mais le massacre de la Mission Whitman par les indiens Cayuse en 1847 provoque des guerres qui se terminent par la défaite des tribus qui sont enfermées dans des réserves en 1858. La colonisation reprend après l'entrée de l'Oregon voisin dans l'Union en 1859. Pendant trois décennies, le Washington attire de nombreux immigrant allemands et scandinaves, ce qui lui donne un particularisme culturel qui contraste fortement avec les Yankees de l'Oregon, notamment au plan religieux.
Les chemins de fer n'arrivent que dans les années 1880, et l'état de Washington est finalement incorporé en 1889. Mais il faut attendre la Ruée vers l'or du Klondike pour faire sortir la région de sa léthargie dans les années 1890. Seattle devient le port d'embarquement des prospecteurs, et  commence son expansion industrielle.

Aujourd'hui, l'état de Washington compte un peu moins de 7,3 millions d'habitants (estimation 2016), dont la majorité (3,8 millions) se concentre dans la seule région métropolitaine du Puget Sound, Seattle - Tacoma

La cordillère volcanique des Cascades

 

Le territoire de l'état de Washington est traversé en son centre par la Chaîne des Cascades, une cordillère volcanique récente, active depuis 36 millions d'années environ, qui culmine à 4,392 mètres d'altitude au sommet du Mont Rainier.



source : J.M. Zaninetti, 2010
 
Plusieurs stratovolcans dormants forment des édifices volcaniques majestueux. Du nord au sud, on trouve le Mt Baker (3,286 m)



source : J.M. Zaninetti, 2010
 
Le Glacier Peak (3,213 m), le Mt Rainier (4,392 m) _le plus grandiose_,


Source Wikipedia
le Mt Adams (3,742 m)



source : J.M. Zaninetti, 2009 
 
et le Mt St Helens (2,549 m), le volcan le plus actif de la chaîne, dont la dernière éruption majeure remonte à 1980.



source : J.M. Zaninetti, 2009 
 
L'ensemble de la cordillère est une vaste aire protégée de la frontière du Canada au nord aux Gorges de la Columbia au sud.



Source : USGS

La formation de la Chaîne des Cascades résulte de la subduction toujours active de la plaque océanique Juan de Fuca sous la plaque Amérique du Nord.



Source: Wikipedia

C'est un segment de la Ceinture de Feu du Pacifique qui, comme les autres régions de ladite ceinture, est exposé aux risques sismiques majeurs (tremblement de terre de 6,8 sur l'échelle de Richter à Seattle en Février 2001), au risque d'éruption volcanique explosive (Mt St Helens en Mai 1980) et au risque de tsunami dans le Pacifique.

En dehors des risques naturels, la chaîne des Cascades a un effet majeur sur les climats et les écosystèmes de l'état de Washington. La cordillère coupe l'état en deux moitiés totalement dissemblables. La moitié orientale est formée dans le Plateau de la Columbia, une haute plaine volcanique formée durant l'ère tertiaire par une accumulation de couches de lave, dans laquelle le fleuve Columbia taille des gorges spectaculaires qui s'étendent sur 130 km jusqu'aux environs de Portland, Oregon.



source : J.M. Zaninetti, 2009 
 

Source : Oregon State University

La moitié orientale de l'état est aussi aride que la partie occidentale est verdoyante. La cordillère crée un contraste climatique saisissant entre l'est et l'ouest de l'état. L'Ouest du Washington est très arrosé par des précipitations abondantes et couvert de denses forêts de conifères.



source : J.M. Zaninetti, 2009 

  L'hiver est la saison des pluies, qui s'étend d'Octobre à Mai, avec un maximum en Novembre, Décembre et Janvier. Le printemps est aussi particulièrement pluvieux, comme j'ai pu l'expérimenter à Seattle en Avril 2011.



source : J.M. Zaninetti, 2011
 
La Chaîne des Cascades exacerbe les pluies. L'obstacle de relief force les masses d'air océaniques venues de l'ouest à s'élever pour franchir l'obstacle de la cordillère en se déchargeant au passage d'une part substantielle de la vapeur d'eau qu'elles contiennent. Sur le versant oriental au contraire, la masse d'air descend et se comprime, s'échauffe et s'assèche, créant un "effet d'ombre" qui inhibe les précipitations (rain shadow).



Source: MGS Engineers

Il en résulte un paysage de steppe semi-aride, dont la sécheresse est aggravée par la chaleur estivale d'une part et par la nature volcanique du sol où l'eau s'infiltre en profondeur, laissant la surface des plateaux aride et désolée. 
Le contraste induit par les montagnes ne concerne pas seulement les précipitations, mais aussi les températures. Le climat océanique domine la section occidentale de l'état. Les hivers sont doux à l'ouest des Cascades, il ne gèle que rarement à Seattle, moins de 30 jours par an en moyenne. Au contraire, les hivers continentaux sont rudes à l'est. On dénombre en moyenne 138 jours de gel par an à Spokane, la ville principale du Washington oriental (alt. 562 m.).

Inversement, les étés sont agréablement tempérés à l'ouest, alors qu'ils sont plus chauds à l'est. On ne compte en moyenne que 3 jours par an à plus de +32°C (90°F) à Seattle (température moyenne maximale +25°C en Août) contre 18 jours à Spokane, où la moyenne de Juillet - Août est de +28°C en journée.
En dépit de son climat rude et contrasté, l'est du Washington possède des sols fertiles qui ont été mis en valeur depuis la fin du 19e siècle, faisant du plateau de la Columbia la principale région de culture du blé de l'Ouest Américain.



source : J.M. Zaninetti, 2010
 
Conséquence de cette géographie particulière, l'essentiel des centres d'intérêts touristiques de l'état se concentrent dans la moitié occidentale du Washington, tandis que la section orientale est totalement négligée.


Itinéraires de découverte

 



Sites et destinations majeures de Cascadia (Oregon et Washington) décrits dans le blog

L'état de Washington est une destination de voyage en-soi. Un circuit en boucle autour de Seattle d'une durée de 2 ou 3 semaines est nécessaire pour découvrir les curiosités principales de l'ouest des états de Washington et des confins de l'Oregon.




Avec quelques jours de plus on peut ajouter la découverte des environs du parc national de North Cascades (Ross Lake National Recreation Area, Washington Pass) avec une étape à Winthrop entre Seattle et le Mt Baker (ajouter 435 km au circuit).

Contrairement à d'autres régions plus méridionales de l'Ouest Américain, le Washington se visite en été, idéalement entre le 14 juillet et le 15 août. Une visite en Juin et début Juillet est aussi agréable, mais les options d'activités en montagne peuvent être limitées par la persistance de la neige certaines années. Une visite plus tardive a davantage de chance d'être perturbée par la pluie, même si début Septembre offre encore généralement de belles journées ensoleillées.

Les lecteurs qui recherchent une présentation détaillée de suggestions de roadtrip dans cette région trouveront plusieurs circuits proposés dans l'article consacré aux itinéraires sur la Côte Pacifique des États-Unis.

Les incontournables du Washington

 

1. Seattle.


source : J.M. Zaninetti, 2011

La ville de Jimmy Hendricks est l'épicentre d'une culture populaire et d'une scène musicale pop-rock toujours très inventive. 
Les trois parcs nationaux du Washington sont des destinations incontournables, mais on trouve bien d'autres aires protégées sous différents statuts qui dessinent un kaléidoscope de paysages d'une étonnante variété.




L'état de Washington a la chance d'abriter trois parcs nationaux, tous situés à une demi-journée de route de Seattle.

2. Olympic 



Source Pexel photos


On dit à juste titre que ce vaste parc national rassemble trois parcs nationaux en un ; un parc de montagne, un parc forestier et un parc littoral. Il convient donc de ne manquer à aucun prix le tour de sa péninsule et de lui consacrer deux ou trois journées de visite. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce vaste parc national est la principale destination qui attire des visiteurs dans l'état de Washington.

3. Mount Rainier 




source : J.M. Zaninetti, 2009 

  Le plus ancien parc national du Washington protège sa plus haute montagne. Ce paysage iconique atteint l'apogée de sa splendeur au moment de la floraison des prairies subalpines fin Juillet - début Août. Il ne faut pas manquer d'y faire une excursion dès que "La Montagne" daigne se dévoiler au soleil et sortir des nuées qui la dissimulent trop souvent.

4. North Cascades


Au sens strict, le parc national le plus récent de l'état de Washington est constitué de deux unités territoriale d'arrière-pays montagneux auxquelles aucune route n'accède. Ce wilderness de montagnes escarpées comblera les randonneurs au long cours et les véritables amoureux de la montagne. Pour les autres visiteurs, deux routes panoramiques et trois National Recreation Areas constituent un "frontcountry" de grande beauté, notamment sur les versants du Mt Baker.



source : J.M. Zaninetti, 2010
 
source : J.M. Zaninetti, 2010


5. San Juan Islands


San Juan Sunset
source Wikipedia

Après les parcs nationaux, cet archipel hors du temps vous séduira par ses paysages marins.


6. Mt St Helens National Volcanic Monument


source : J.M. Zaninetti, 2009 

Classé à la suite de l'éruption majeure de 1980, le Mont St Helens s'est de nouveau assoupi, et la végétation reconquiert ses versants dénudés.


7. Columbia Gorge National Scenic Area


Source Wikipedia

Frontière entre le Washington et l'Oregon, la vaste gorge par laquelle le fleuve Columbia  s'ouvre un chemin vers l'Océan Pacifique au-travers de la cordillère volcanique des Cascades offre quelques uns des plus beaux paysages de la région.

On trouve encore quelques autres destinations dans l'état de Washington qui sont décrites dans ce blog :

Seattle

Mt Rainier

Mt St Helens

Olympic

San Juan Islands

North Cascades

Spokane et l'est du Washington

Columbia Gorge,  le fleuve fait la frontière entre Oregon et Washington