samedi 8 juillet 2017

Flathead Valley

Parcourir la Flathead Valley

1 étoile, intéressant



Sites présentés dans cet article


Whitefish
Flathead Lake
Polson - Miracle of America Museum
Mission St Ignatus
National Bison Range
Missoula




Flathead Lake
Source J.M. Zaninetti, 2010


Ambiance : Whiskey Salesman - Doug Adkins, 2006

Une carte des parcs nationaux donne une impression trompeuse d'isolement du parc national de Glacier. La Vallée de la Flathead River offre, à l'ouest, des paysages intéressants à découvrir autour de son vaste lac naturel et quelques curiosités culturelles entre le parc national et la ville universitaire de Missoula, la métropole non-officielle du Nord-Ouest du Montana. On y trouve une station de ski dont les télésièges fonctionnent aussi en été, un grand lac naturel, une vieille mission catholique au milieu de la réserve indienne Flathead et la superbe réserve de faune, le National Bison Range.


Le nord-ouest du Montana est une petite fraction de l'état située à l'ouest de la ligne continentale de partage des eaux entre les Montagnes Rocheuses et les Monts Bitterroot qui délimitent la frontière entre le Montana et l'Idaho. La ville de Missoula en occupe le centre. Au sud, on trouve la vallée de la Bitterroot River, au nord, la grande vallée de la Flathead River. Dans ce chapitre, notre itinéraire virtuel se limitera à la Flathead Valley, sur un trajet entre West Glacier et Missoula, villes distantes de 220 kilomètres sans compter les détours. Il faut consacrer au moins une journée à la visite de la vallée Flathead. Ayant manqué de temps pour le faire moi-même, je vais m'appuyer plus que d'habitude sur une documentation de seconde main pour compléter ce chapitre.




La vallée, la rivière et le lac portent tous le nom de la tribu indienne Flathead qui a encore sa réserve dans la partie méridionale de la vallée. Cette grande réserve (5,020 km²) est en fait la confédération des tribus Salish et Kootenay de la Nation Flathead. La réserve a été établie par traité en 1855 après une brève période de conflits avec les pionniers anglo-américains. Ultérieurement, les terres de la réserves furent ouvertes aux colons en 1910, source de conflit renouvelé. Il y a aujourd'hui deux fois plus de blancs que d'indiens dans la réserve, dont le siège administratif se trouve dans la petite ville de Polson, sur la rive sud du lac.

La Flathead River descend des Rocheuses sur le versant Pacifique du parc national de Glacier. Trois cours d'eaux distincts forment la partie amont du cours de la rivière. La North Fork Flathead River délimite la frontière occidentale du parc national de Glacier. Ses sources se trouvent en Colombie Britannique. La Middle Fork Flathead River marque la limite sud-ouest du parc national de Glacier, tandis que la South Fork Flathead River descend des montagnes du Swan Range dans le Bob Marshall Wilderness. Les trois branches se rassemblent entre West Glacier et Columbia Falls à la sortie des montagnes pour déboucher dans une large vallée. La rivière descend vers le sud jusqu'à Kalispell, où elle est rejointe par le cours d'eau émissaire du Flathead Lake, avant de bifurquer vers le nord et de redescendre vers la frontière canadienne, où elle rejoint la Kootenay River, qui est elle-même un affluent de la Columbia River.

La Flathead Valley est un bassin d'effondrement qui forme la terminaison méridionale du Sillon des Montagnes Rocheuses (Rocky Mountain Trench) qui s'étend sans discontinuer du 47°N au 59°N en ligne droite à l'ouest du front des Montagnes Rocheuses. Le Sillon s'est formé en même temps que les Montagnes Rocheuses il y a 75 millions d'années. Durant la dernière période glaciaire, il a été rempli par un immense glacier qui a surcreusé et élargi la vallée. Après la fonte des glaces, commencée dans cette vallée il y a 20,000 ans, des lacs se sont formés dans les parties les plus profondes du sillon. Les moins profonds se sont eutrophisés et forment aujourd'hui les fonds plats et fertiles des vallées, les plus profonds, comme le lac Flathead, ont survécu jusqu'à nos jours.


Carte du Far West à la fin de la dernière glaciation, période des Missoula Floods (15, 000 ans avant le présent) 

Le lac Flathead occupe le point le plus bas de la vallée (884 m d'altitude). Il forme un plan d'eau d'une superficie de 510 km². C'est le plus grand plan d'eau naturel de l'Ouest des États-Unis. Sa profondeur maximale est de 113 mètres. Ce lac n'est que le vestige modeste de l'immense lac Missoula qui a occupé la vallée à la fin de la dernière période glaciaire. D'une superficie maximale de 7,700 km², le lac Missoula s'est vidé par une succession de ruptures des barrages de moraines qui en retenaient les eaux dans une série d'inondations cataclysmiques connues sous le nom de Missoula Floods survenues entre 15,000 et 13,000 ans, dont on retrouve les traces en aval dans la vallée de la Columbia dans l'état de Washington.


Whitefish


Bien que la ville ferroviaire de Kalispell soit le principal centre urbain de la vallée, la station de ski de Whitefish offre la meilleure option de séjour touristique en-dehors du lac Flathead lui-même.


Whitefish, MT
Source J.M. Zaninetti, 2010
 
On vient à Whitefish en hiver pour faire du ski et en été pour profiter du lac et randonner en montagne en profitant du télésiège qui permet de monter sans effort au sommet de la "Big Mountain" (alt. 2,077 m), située 11,5 km au nord de la ville dans la station de ski Whitefish Mountain Resort.


Whitefish Mountain
Source J.M. Zaninetti, 2010

On bénéficie de beaux panoramas depuis le sommet, en direction notamment des Montagnes Rocheuses et du parc national de Glacier qui est, à l'ouest, en partie dissimulé derrière la chaîne de moyennes montagnes aux formes arrondies de la Whitefish Range.


Whitefish Mountain
Source J.M. Zaninetti, 2010


Les randonneurs peuvent tirer parti de l'opportunité du  télésiège pour redescendre ensuite sur la station par le Danny On Trail, un sentier de 6,1 km très populaire en été. Les courageux peuvent choisir de monter le sentier depuis la station. Le dénivelé vertical du Danny On Trail est de 640 mètres. ceux qui auront eu le courage de grimper bénéficieront s'ils le souhaitent de la descente gratuite en télésiège. Les paresseux comme moi se contenteront d'un aller retour au sommet avec le télésiège.


Lac Flathead


Quand à la belle saison les résidents de l'ouest du Montana partent en week-end, ils vont très souvent sur les rives du lac Flathead. On trouve des campings tout autour du lac. Long de 45 km, large de 11 à 13 km, ce lac aux eaux cristallines offre de très nombreuses opportunités d'activités nautiques, baignade, canoë, etc. La région est particulièrement agréable au mois de juillet à la saison des cerises dont les nombreux vergers ponctuent la rive orientale depuis l'installation des premiers colons blancs dans les années 1890.



Source J.M. Zaninetti, 2010
 
Wild Horse Island est une île de 9 km² qui forme une petite montagne de 250 mètres de haut au centre de la plus grande longueur du lac, à proximité de la rive occidentale. C'est une réserve naturelle  où les touristes viennent à la journée observer les troupeaux de mouflons d'Amérique (Bighorns) dont un couple a été relâché en liberté sur l'île en 1940. Depuis lors, les Bighorns s'y reproduisent en vase clos. Les mouflons sont désormais trop nombreux. Les Rangers du Department of Wildlife de l'état du Montana déportent périodiquement des Bighorns de Wild Horse Island vers d'autres parties de l'état pour éviter qu'ils ne meurent de faim. L'île doit son nom et sa célébrité à son troupeau de Mustangs sauvages qui y vit aussi. Accessible en bateau uniquement, ce Parc d’état (State Park) n'est accessible qu'à la journée (pas visité).



Source J.M. Zaninetti, 2010
 
Capitale de la réserve Flathead, la petite ville de Polson se trouve à l'extrémité sud du lac.
Les amateurs de curiosités armés d'une bonne dose d'humour s'arrêteront au Miracle of America Museum, une collection privée faite des produits de la société industrielle collectionnés amoureusement dans un incroyable bric-à-brac. Le propriétaire qualifie pompeusement sa collection de "Smithsonian de l'Ouest"...



Source J.M. Zaninetti, 2010

Mission St Ignatus


Située une quarantaine de kilomètres au sud de Polson, la mission catholique St Ignace a été fondée en 1854 par un père Jésuite pour évangéliser les indiens Salish de la réserve Flathead. L'église de brique qui a été construite en 1891 arbore une riche décoration intérieure d'un style assez naïf.


Mission Saint-Ignatius
source Wikipedia
 

National Bison Range


Peut-être l'attraction la plus importante de la Flathead Valley est-elle la réserve nationale de faune proche de St Ignatus, dénommée "National Bison Range" (malheureusement pas visitée). Il s'agit d'une réserve naturelle de 76 km² générée par l'agence fédérale "U.S. Fish & Wildlife Service" sous le statut de protection de National Wildlife Refuge. Instituée en 1908 pour créer un refuge pour le Bison d'Amérique, alors menacé d'extermination, c'est l'une des plus vieille réserve de faune des États-Unis. La mission de la réserve est de protéger la faune et la flore sauvages des empiètements des hommes qui manipulent et transforment leur environnement, sélectionnent et éliminent les espèces indigènes au profit de leurs activités agricoles. La réserve dessine un carré d'à peu près 9 km de côté dans la réserve indienne Flathead. La réserve est une petite montagne isolée au milieu de la vallée agricole à fond plat qui l'encercle de tous côtés.


Mission Mountains à l'est de la Flathead Valley source : Wikipedia

L'altitude varie d'un minimum de 785 m au centre de découverte à 1,488 m pour la Red Sleep Mountain, point culminant de la réserve. Les géologues ont montré que cette montagne devait former une île dans le lac glaciaire Missoula dont le niveau maximal avait atteint l'altitude de 1,280 mètres. Aujourd'hui, cette montagne est couverte d'un mélange de prairies et de forêts.


National Bison Range source :Wikipedia

Les montagnes du Refuge offrent de belles vues sur l'alignement des montagnes du Mission Range qui délimitent la vallée vers l'ouest. La visite consiste à s'arrêter au centre de découverte situé dans l'angle nord-ouest de la réserve puis de parcourir en voiture la piste à sens unique qui parcourt une boucle panoramique de 30 km.


National Bison Range et Mission Mountaisn en hiver
source : Wikipedia

Il faut prévoir deux heures pour parcourir ce circuit. La route ne nécessite pas de 4x4 mais n'est pas praticable avec un camping car. Le Refuge est une  "day-use area" qui ouvre ses portes à 6h30 le matin et les referme à 8h le soir. L'entrée est payante, mais s'agissant d'un site fédéral, le Pass inter-agences America the Beautiful est valide pour entrer dans la National Bison Range.



source : Wikipedia

Ce qui attire les visiteurs, ce sont naturellement les troupeaux de quelques 500 bisons d'Amérique qui pâturent en liberté dans la réserve. Ces animaux superbes ne sont  pas les seuls résidents du Refuge. Parmi les mammifères herbivores, le Refuge abrite aussi des wapiti (Elk), des cerf-mulets (Mule Deer), des cerfs de Virginie (White Tailed Deer), des antilocapres (Pronghorn), des mouflons d’Amérique ( Bighorn) et des ours noirs. L'entrée du refuge est situé à 76 km au nord de Missoula, environ 3/4 d'heure de conduite.


Missoula


Missoula est une agréable petite ville universitaire qui offre une option d'étape idéalement située sur tout circuit de découverte du nord-ouest du Montana. Ville de près de 70,000 habitants, Missoula connaît une expansion urbaine rapide dans les dernières années. Située au centre de la vallée agricole fertile du même nom, elle en a gardé le surnom de "Garden City". C'est un mélange intéressant de ville universitaire bobo et de ville ouvrière, qui offre des soirées festives et animées. Les saloons de Missoula sont réputés (pas fréquentés). La vallée a été ouverte à la colonisation blanche en 1855 après la signature du traité instituant la réserve Flathead. Le chemin de fer du Northern Pacific arrive en 1883, stimulant l'essor de la ville de Missoula comme ville ferroviaire, ville de scieries et centre de service pour les agriculteurs des environs. L'Université du Montana a été fondée à Missoula en 1895, et c'est devenu depuis la principale force de la ville.
Missoula se trouve sur le tracé de l'autoroute fédérale 90, 190 km au nord-ouest de Butte, Montana et 317 km à l'est de Spokane, dans l'état de Washington. West Yellowstone, Montana se trouve à 425 km au sud-est (4h de route).




Il est possible d'imaginer un trajet de Yellowstone à Glacier qui passe par un itinéraire occidental avec une étape à Missoula.
Sur le trajet entre Yellowstone et Missoula, il est possible de faire un petit détour pour visiter Virginia City et Nevada City. Plus au nord, le Grant-Kohrs Ranch National Historic Site près de Deer Lodge préserve un ranch qui restitue la vie des cowboys au milieu du 20e siècle. C'est une visite recommandée aux familles.



Université du Montana, Missoula
source Wikipedia

Missoula est aussi une étape bien située pour une continuation du voyage en direction du Nord Ouest Pacifique. vers l'ouest en suivant le tracé de l'autoroute fédérale 90. Spokane, principale ville de l'Est de l'état de Washington n'est distante que de 315 km, soit 3 heures de conduite.



Toutefois, il est aussi possible d'inscrire la découverte de la Flathead Valley sur un autre circuit des Rocheuses au départ de Salt Lake City, et de revenir vers le sud à partir de Missoula par les chemins de traverse pour découvrir les beautés méconnues de l'Idaho en direction de Stanley, petite capitale des Sawtooth Mountains. La longueur du trajet entre Missoula et Stanley est de 413 km et demande 5 heures de route.

Poursuivre le voyage aux alentours

 

East Kootenays (Canada)

Spokane

Lewis & Clark Trail (ID)

Sawtooth

Helena

Gold West Country

Glacier