samedi 7 octobre 2017

Columbia Gorge

Excursions au Mont Hood et dans les gorges de la Columbia

2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article

 

Mt Hood
Mt Hood Natl. Forest - Trillium Lake


Cascade Locks et Bonneville Dam
The Dalles Dam (visitor center)
Columbia Gorge National Scenic Area
The Dalles - Columbia Gorge Discovery Center (OR)
Maryhill State Park (WA)
Rowena Crest Overlook (OR) 
Stevenson - Columbia Gorge Interpretive Center (WA)
Bridge of the Gods
Beacon Rock State Park (WA)
Multnomah Falls State Park (OR)
Historic Columbia River Highway (OR)
Crown Point - Vista House (OR)
Portland - Women's Forum State Park (OR)


 


Source J.M. Zaninetti, 2009


Ambiance : Water - Brad Paisley, 2010
 

Les gorges de la Columbia et le Mont Hood sont les deux destinations d'excursion les plus importantes à l'est de la ville de Portland. Il est possible de combiner les deux visites dans une excursion à la journée, ou bien de se concentrer sur une seule destination.





Le Mont Hood


Situé à moins de 100 kilomètres à l'est de Portland, la silhouette pointue du Mont Hood est incontournable et attire inévitablement les regards du visiteur. Culminant à 3,426 mètres d'altitude, le Mont Hood est l'un des grands stratovolcans de la chaine des Cascades qui traverse entièrement les états de Washington et de l'Oregon dans le Nord-Ouest Pacifique.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Ce volcan est vieux d'au moins 500,000 ans. sa dernière éruption importante remonte en 1781-1782. Bien qu'il soit considéré comme encore potentiellement actif, aucune activité volcanique n'a été relevée depuis deux siècles. Le massif est protégé dans le cadre de la Mt Hood National Forest (4,336 km²), mais le versant sud du volcan est aménagé avec deux stations qui se vantent d'offrir la plus longue saison de ski des Lower 48 States des États-Unis, puisque l'on skie sur ses pentes de Halloween (31 octobre) ou Thanksgiving (26 Novembre) au plus tard jusqu'à Juillet inclus.
Depuis Portland, on accède au Timberline Lodge par la route nationale US-26. la distance à parcourir est de 100 km et demande un trajet de 1h30.

Le Timberline Lodge se trouve, comme son nom l'indique, à la limite supérieure de l'arbre à plus de 1,800 mètres d'altitude sur le versant sud du volcan au-dessus de la petite localité de Government Camp.
L'une des deux stations de ski de la montagne y est aménagée , la seconde étant Hood Meadows un peu plus à l'est.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Depuis le Lodge, on a une vue panoramique en direction du sud.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Lors de notre visite en Juillet 2009, la neige bloquait encore les sentiers à l'ouest du Lodge.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Le Timberline Lodge est un superbe bâtiment de bois et de pierres locales  construit en 1937. C'est toujours un hôtel apprécié et assez luxueux.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  En contrebas au sud de Government Camp, le Trillium Lake (alt. 1,120 m) offre un site de pique-nique et de promenade apprécié dans la forêt nationale. Il s'agit d'une day use area soumise à une tarification (USFS) qui est prise en charge dans le Pass inter-agences "America The Beautiful". Un agréable sentier de 3,2 km fait le tour du lac.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009

  Le site est particulièrement photogénique. Il mérite bien un arrêt de une ou deux heures en Juillet quand il n'est pas encore possible de randonner à plus haute altitude sur les versants supérieurs de la montagne. Au mois d'Août, il ne faut pas manquer la randonnée dans sur les prairies subalpines fleuries que traverse le Timberline Trail. Dans ce cas, il peut être intéressant de réserver la journée entière au seul Mont Hood, et garder l'excursion vers la Columbia Gorge pour une autre journée.

La route OR-35 relie Government Camp et Hood River en 68 km en contournant la montagne par le sud et par l'est (prévoir une heure).



Source J.M. Zaninetti, 2009
 
Il ne faut pas manquer de s'arrêter pour la photo aux Sahalie Falls.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Avant d'arriver à Hood River, la route 35 descend dans une vallée fertile plantée de vergers.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 
Pour notre part, nous n'avons consacré qu'une demi-journée au Mont Hood et avons poursuivi notre route vers la vallée de la Columbia dont nous avons visité la partie occidentale dans l'après-midi. Toutefois, fidèle à la logique de ce blog qui segmente nos expériences de voyage par site géographique et non par séquence chronologique, je vais maintenant décrire une grande excursion qui demande la journée complète dans les gorges de la Columbia dont nous avons visité la partie orientale ultérieurement lors de notre voyage de 2009 en route entre l'Oregon et le Mt Rainier en passant par Yakima, ville qui n'est distante que de 130 km, 1h30 de route au nord du pont de Maryhill sur le fleuve Columbia.


Les gorges de la Columbia





Source : Oregon State University


Long de 1,854 km, le fleuve Columbia draine un bassin versant de 670,000 km² situé en grande partie entre la cordillère des Montagnes Rocheuses à l'est où il prend sa source et la Chaîne des Cascades à l'ouest. Ce bassin versant est partagé entre le territoire des États-Unis et celui du Canada. Après la confluence de la Columbia River et de la Snake River, son principal affluent, la Columbia s'écoule vers l'ouest le long de la frontière entre les états de Washington et de l'Oregon. Il traverse la chaîne des Cascades par des gorges spectaculaires de 130 km de long situées en amont de Portland, site au niveau duquel sa vallée s'élargit soudain. Entre Maryhill (alt. 49 m) et Troutdale (alt. 9 m), le fleuve traverse des hauts plateaux volcaniques qui dominent la vallée de 200 mètres au minimum en amont, jusqu'à un dénivelé maximal de 1,200 mètres en son point le plus escarpé entre la Table Mountain et  les contreforts du Mont Hood à la hauteur du Barrage de Bonneville.


Source Wikipedia

La vallée vue du versant nord depuis le site du Beacon Rock vue amont en direction du barrage de Bonneville (ci-dessus) et aval en direction du Beacon Rock lui-même (ci-dessous) dans la partie la plus escarpée de la gorge.


Source Wikipedia

Cette puissante vallée était entrecoupée de chutes et de rapides redoutables lorsque Lewis et Clark l'ont descendue pour la première fois en 1805. Deux sites ont représenté un obstacle majeur, les chutes de The Dalles, un site de pêche traditionnelle au saumon pour les tribus indiennes de la région, et les rapides de Cascade Locks.
Les Américains ont aménagé la gorge de la Columbia dans le but de rendre le fleuve navigable, limiter ses crues dévastatrices, comme celle qui a détruit la localité de Vanport en 1948, et produire de l'électricité. La première préoccupation a été de rendre le fleuve navigable. Les rapides de Cascades Locks ont été contournés par la construction d'un canal latéral en 1896. En 1937, le Bonneville Dam a fait disparaître les rapides sous un nouveau lac artificiel.




Source J.M. Zaninetti, 2009

  Sur le site de The Dalles, le canal de Celilo a été ouvert à la navigation en 1915, contournant les chutes. Plus tard, le barrage de The Dalles, achevé en 1957, a totalement noyé les chutes sous le nouveau lac de retenue.




Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Une excursion à la journée le long de la Columbia River


Les gorges de la Columbia ont été classées en 1986 sous l'appellation de National Scenic Area. Ce label, placé sous la gestion de l'US Forest Service, est plus touristique qu'environnemental. Il n'est pas comparable à celui d'une National Recreation Area, car la vallée est habitée en permanence. Plusieurs villes s'égrènent le long des 130 km de vallée classée, dont le ressort territorial couvre 1,184 km² où résident 75,000 habitants.


source: Gorgefriends.org

Depuis 1986, la section classée s'étend de Maryhill en amont jusqu'à Troutdale dans la banlieue de Portland en aval. Une commission conjointe aux états de Washington et de l'Oregon définit un plan de gestion de la vallée qui s'efforce de concilier la diversité des usages du territoire, corridor de transport, région urbaine, industrie, tourisme, viticulture de qualité (une Appellation Contrôlée a été définie en 2004) et protection de l'environnement avec, par exemple, les échelles à saumon.




L'excursion proposée dans la vallée au départ de la région métropolitaine de Portland remonte la vallée jusqu'au pont de Maryhill en circulant sur les deux rives du fleuve. La longueur totale de l'excursion est de 375 km et demande moins de 5 heures de conduite, ce qui est tout à fait réalisable dans une journée en comptant les temps de visite.

La première étape consiste à remonter rapidement la vallée vers l'est par l'autoroute 84 jusqu'au Columbia Gorge Discovery Center situé en aval de la ville de The Dalles sur la rive sud du fleuve. Au départ de Vancouver, WA, ce trajet de 136 km prend 1h30 de route. 


Carte du Far West à la fin de la dernière glaciation, période des Missoula Floods (15, 000 ans avant le présent) 

Cet excellent musée couvre l'histoire de la gorge de sa formation durant les cataclysmiques Missoula Floods il y a 15,000 ans jusqu'à son aménagement au 20e siècle en passant par le récit de la difficile traversée par les pionniers de l'Oregon Trail.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Après ce musée, il faut aller jeter un coup d’œil sur les aménagements pharaoniques de The Dalles Dam & Lock avant de traverser le fleuve sur le pont de la route nationale US-97. Un arrêt au Maryhill State Park au bord du fleuve permet d'observer le paysage aride de la gorge de la Columbia en amont de la traversée de la chaîne des Cascades. La distance entre le Columbia Gorge Discovery Center et le Maryhill State Park est de 42 km.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 
La vallée aride du fleuve Columbia  a un faux air de vallée du Nil, est dominée par la pyramide du Mont Hood qui surplombe l'horizon occidental.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  De ce point, il faut prendre la route WA-14 qui longe la rive nord et redescendre vers l'ouest petit à petit sur 104 km jusqu'à The Dalles.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009

  Il faut repasser sur la rive de l'Oregon à The Dalles, déjeuner puis aller admirer une dernière fois le panorama de la gorge orientale depuis Rowena Crest, point de vue recommandé dans le guide Moon Oregon que j'ai manqué, à mon grand regret.


source Wikipedia

Hood River offre l'un des points de traversée du fleuve à l'intersection entre la vallée et la route OR-35 qui mène au sommet du Mont Hood. Sur ce site, comme ailleurs tout au long des gorges, on remarque une importante concentration de véliplanchistes et autres kitesurfers. La Columbia Gorge est un "spot" réputé pour ces sports de plein air, car la gorge est balayée par de forts vents d'ouest qui remontent le fleuve à contrecourant, facilitant les évolutions des sportifs sur les plans d'eau successifs du fleuve. Il est recommandé de repasser sur la rive nord du fleuve dans l'état de Washington.



Source J.M. Zaninetti, 2009

   A partir de là, le paysage devient de plus en plus verdoyant au fur et à mesure que l'on passe sur le versant occidental de la chaîne des Cascades. Parvenu à Stevenson on peut aller visiter le Columbia Gorge Interpretive Center de l'état de Washington, dont la visite fait un peu double emploi avec celle du musée de The Dalles, mais qu'il ne faut pas manquer si l'on ne fait que la visite de la moitié occidentale de la gorge.



Source J.M. Zaninetti, 2009

   Ce centre se trouve à proximité d'un des hôtels les plus luxueux de la région, le Skamania Lodge.
Peu après Stevenson, on parvient au Bridge of the Gods, un pont à poutrelles d'acier construit en 1926 qui permet de repasser sur la rive sud du fleuve. Ce site est remarquable. Il y a eu un grand tremblement de terre survenu entre l'an 1000 au plus tôt et l'an 1700 de notre ère au plus tard. Cette dernière date correspond à un séisme majeur comparable en puissance au séisme de Tohoku à Fukushima en 2011, dont les géologues ont pu estimer la puissance à 9 sur l'échelle de Richter. Le séisme a provoqué un glissement de terrain majeur sur le versant des gorges, le Bonneville Landslide qui a barré la vallée de la Columbia River, formant un lac de retenue qui a fini par provoquer la rupture du barrage une fois qu'il fut plein, provoquant une inondation cataclysmique. Ces catastrophes naturelles ont eu des effets spectaculaires qui n'ont pas manqué d'impressionner les tribus indiennes alentour. Ces dernières ont surnommé ce pont naturel de "Pont des Dieux", et l'ont expliqué par la jolie légende que j'ai déjà rapportée dans le chapitre consacré au Mont St Helens. Les rapides de Cascade Locks, aujourd'hui noyés sous le lac Bonneville, se trouvaient à l'emplacement de cet ancien barrage naturel. Le pont moderne a été baptisé en l'honneur de cette ancienne légende.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 
Après avoir jeté un coup d’œil aux aménagements Bonneville Dam & Cascade Locks, l'itinéraire se poursuit vers l'ouest par l'autoroute 84 sur quelques kilomètres. On a une vue sur le rocher baptisé Beacon Rock par Lewis et Clark en 1805 sur la rive opposée du fleuve.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 
Le Beacon Rock est un culot volcanique qui surplombe le fleuve de 258 mètres, vestige de la cheminée d'un volcan éteint dont le cône de scories a autrement été totalement déblayé par l'érosion fluviale durant les Missoula Floods.
Un peu plus à l'ouest, il faut quitter l'autoroute pour visiter les Multnomah Falls, le site le plus visité de la Columbia Gorge. Il s'agit d'une double cascade.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009

  Situé à 25 km en aval de Stevenson, ce site abrite la plus haute cascade de l'Oregon, 190 mètres de haut ! Un centre de découverte est tenu par l'USFS. Un Lodge historique et un restaurant se trouvent au pied de la cascade. Un pont a été aménagé en 1916 pour que les visiteurs puissent admirer la cascade supérieure de plus près. En partant des Multnomah Falls, il ne faut pas reprendre l'autoroute, mais revenir tranquillement vers Portland par la route nationale US-30, une scenic byway connue sous le nom de Columbia River Highway. Achevée en 1915, c'est la plus vieille route goudronnée du Nord-Ouest Pacifique et c'est la première Scenic Highway à avoir été classée aux États-Unis.

Il faut parcourir les 15 km qui serpentent à flanc de montagne entre les Multnomah Falls du Portland Women's Forum et s'arrêter à Crown Point.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 
Le pavillon de Vista House a été construit en 1918 comme un mémorial dédié aux pionniers de l'Oregon Trail, et comme un pavillon de repos pour les voyageurs qui empruntaient la Columbia River Highway. C'est un beau bâtiment de style Art Nouveau. Le pavillon est construit au sommet de la falaise de Crown Point qui surplombe le fleuve de 223 mètres de haut. De ce point de vue avantageux, on bénéficie d'un superbe panorama sur la gorge en amont en direction de l'est.



Source J.M. Zaninetti, 2009
 

Source J.M. Zaninetti, 2009

  De l'autre côté, on voit distinctement comment la vallée s'élargit en direction de Vancouver, WA et de Portland, OR.


Le Portland Women's Forum State Park est le dernier arrêt recommandé à la sortie de la Columbia Gorge avant d'entrer dans l'agglomération de Portland proprement dite le long de la Columbia Scenic Highway. Depuis ce parc, on dispose d'une vue panoramique sur les gorges vers l'est, et on voit en particulier le site spectaculaire de Crown Point.



Source J.M. Zaninetti, 2009

  Les gorges de la Columbia sont spectaculaires. Des diverses excursions autour de Portland, il me semble que c'est la plus intéressante, la plus variée et la plus originale. Si l'on ne dispose que de 2 journées - 3 nuits pour visiter la région de Portland, c'est cette excursion qu'il faut privilégier.

Poursuivre le voyage aux environs

 

Spokane

Hells Canyon

John Day Fossil Beds

Oregon Cascades

Portland