samedi 9 septembre 2017

San Juan Islands

San Juan Islands



2 étoiles, mérite le détour

 



Sites présentés dans cet article

 

San Juan Islands Natl. Monument
San Juan Island Natl. Historical Park
Anacortes - Mt Erie
San Juan Island - Friday Harbor
Lime Kiln Point State Park 
Orcas Island - Mt Constitution
Deception Pass
Whidbey Island





Les San Juan Islands et le Mt Baker vus depuis le sommet du Mt Constitution, Orcas Island (alt. m)
Source Wikipedia

 

Ambiance : How Deep is your Love - The Bee Gees, 1977

Composé de 450 îles et îlots, souvent de simples rochers, l'archipel des San Juan Islands est posé au centre de la mer intérieure de la région écologique de Cascadia entre le Puget Sound au sud, les détroits de Georgia au nord et le détroit Juan de Fuca au sud-ouest, entre le continent et l'île canadienne de Vancouver.



Source: Wikipedia

L'archipel crée un dédale de bras de mers qui a certainement désorienté les premiers navigateurs européens qui ont été surpris par la formation des brumes de mer, fréquentes en été.
 

L'archipel a été baptisé par le navigateur et explorateur espagnol Francisco de Eliza qui a porté ce nom sur une carte datée de 1791, soufflant de peu la politesse à l'explorateur britannique George Vancouver qui a exploré la région du Puget Sound pour le compte de Sa Gracieuse Majesté en 1792. La côte Pacifique de l'Amérique du Nord a été explorée tardivement par les puissances coloniales rivales. Finalement, les Britanniques prennent le contrôle de la région, mais le territoire qui est devenu l'état de Washington a été cédé aux États-Unis par le traité de l'Oregon en 1846. Disputé entre les États-Unis et les britanniques au 19e siècle, l'archipel a finalement été rattaché au territoire de Washington en 1853. Le sort litigieux de l'archipel des San Juan sera réglé par un traité séparé qui sera finalement signé en 1872, reconnaissant l'occupation de fait de l'archipel par les colons Yankees dès les années 1850.


Le Ferry de l'état du Washington dessert les San Juan Islands au départ d'Anacortes
source Wikipedia

Les principales îles habitées sont desservies par le système des Washington State Ferries qui part du port insulaire d'Anacortes, ville située sur Fidalgo Island, qui est reliée au continent par un simple pont routier, tant le chenal du Swinomish Channel qui sépare l'île du continent proprement dit est modeste. Le ferry dessert quatre îles principales, San Juan, Orcas, Lopez et Shaw. Sur les îles, la vie s'écoule au rythme paisible de la nature. Le climat des San Juan Islands est privilégié, hivers et étés sont plus doux, les pluies sont moins abondantes que sur les reliefs environnants, et même qu'à Seattle. Le climat est plus ensoleillé, le brouillard côtier moins fréquent en été car le contraste thermique entre l'océan, moins froid et la terre moins chaude est plus réduit. L'archipel a été largement déboisé en vue d'une mise en valeur agricole au 19e siècle. L'agriculture est encore présente sur les îles Lopez et San Juan, tandis que les îles Shaw et Orcas sont plus boisées aujourd'hui. Cette dernière a le relief le plus contrasté, avec le Mont Constitution (alt. 733 m), point culminant de l'archipel.


Orcas Island vue depuis la mer 

Se rendre sur les San Juan Islands


L'archipel s'est longtemps tenu à l'écart des routes touristiques du fait de son isolement. La traversée entre Anacortes et Orcas Island demande 70 minutes, auxquelles il faut ajouter les temps d'embarquement et de débarquement. Il est convenu d'arriver au quai 30 minutes avant l'heure prévue pour le départ en basse saison, et une heures à l'avance en haute saison. la route directe entre Anacortes et Friday Harbor, la localité principale de l'archipel sur San Juan Island prend 80 minutes. Il n'est pas possible de réserver, hormis pour les passagers à destination du Canada. Les places sur le ferry sont attribuées sur la base du "premier arrivé, premier servi". 
Il faut faire attention que de nombreux Seattlelites ont une résidence secondaire sur les îles. De longues files d'attente se forment le vendredi soir et le samedi matin en été à Anacortes, et le dimanche après-midi à Friday Harbor et il est alors prudent d'arriver deux heures à l'avance pour avoir sa place à bord du ferry à l'heure désirée.


Port de Friday Harbor, San Juan Island  source : Visitsanjuan

Au-delà de Friday Harbor, quelques ferries poursuivent leur route vers le port canadien de Sidney, à proximité de Victoria, capitale de la province de Colombie Britannique, par une navigation d'un peu moins de 90 minutes. A condition de rester aux États-Unis, le ferry est payant uniquement au départ du continent. Le retour depuis les îles vers le continent est gratuit.

La popularité des San Juan Islands comme lieu de villégiature augmente chaque année auprès de la clientèle américaine. La clientèle internationale est un peu rebutée par les délais de transport qui obligent à passer au moins deux nuits sur une île pour pouvoir la visiter sérieusement. Le choix se porte alors sur San Juan ou sur Orcas



Orcas Island, le Mt Constitution offre un panorama incomparable à 360° sur l'archipel
Source Wikipedia 



Orcas Island, Mt Constitution
Source Wikipedia
Séjourner sur San Juan est recommandé pour observer les bandes d'orques sédentaires qui vivent toute l'année au large de cette île, en particulier au sud et à l'ouest de l'île. 

On trouve également aux deux extrémités de l'île les vestiges historiques des fortifications rivales américaines et britanniques de "la guerre du cochon", un épisode assez burlesque de la dispute territoriale qui a opposé les deux puissances après l'annexion du territoire de Washington par les États-Unis en 1846. Les vestiges sont protégés dans le cadre du San Juan National Historical Park.





Affiche pour le San Juan Islands National Monument
source Wikipedia

Le parc historique a été englobé dans le tout récent San Juan Islands National Monument. Ce monument a été créé en 2013. Il protège 75 sites différents au travers de l'archipel, couvrant 4 km² en tout. La gestion du monument est confiée au Bureau of Land Management (BLM).


Source : BLM 



San Juan Islands National Monument
source Wikipedia


San Juan Islands National Monument
source Wikipedia



San Juan Islands National Monument
source Wikipedia
 

Observation des orques


Que l'on réside à Friday Harbor ou à Anacortes, il faut s'offrir une excursion en bateau dans l'archipel pour aller observer les orques. C'est sans doute la meilleure manière d'avoir une vue panoramique de l'archipel. Depuis les îles, la pyramide du Mt Baker domine l'horizon oriental.



L'observation des orques est le véritable aimant qui attire des  visiteurs du monde entier dans l'archipel.





Ceux-ci chassent en bande le long du littoral de San Juan Island ou dans le détroit Juan de Fuca qui sépare au sud l'archipel de la péninsule Olympique dont les montagnes se découpent à l'horizon.



Au lieu de prendre des bateaux qui perturbent les mammifères marins, des visiteurs écolos et contemplatifs préfèrent aller s'installer sur les rochers au pied du phare de Lime Kiln Point State Park, l'un des meilleurs spots d'observation des orques depuis la plage situé à l'ouest de l'île San Juan en vue des côtes canadiennes de l'île de Vancouver.



Lime Kiln Point lighthouse source : Visitsanjuan



Anacortes et Mt Erie

 

Plutôt que de séjourner sur les îles, les visiteurs un peu pressés pourront choisir de dormir à Anacortes ou dans la région urbaine proche de Mount Vernon. En séjournant deux nuits sur place, il est possible de prendre une croisière d'observation des orques au départ du port d'Anacortes. Le Mt Erie (alt. 388 m) se trouve immédiatement au sud d'Anacortes. Il offre un poste d'observation idéal pour admirer le crépuscule sur l'archipel.



 

En se retournant pour regarder vers l'est, le lever de lune sur la cordillère proche des North Cascades et le crépuscule qui teinte les flancs du Mt Baker de ses derniers rayons ne manquent pas d'allure non plus.




 

Circuler d'île en île

 





 Il est possible de relier Anacortes à Port Angeles à l'aide du Washington State Ferry sans contourner tout le Puget Sound par la route et sans traverser la région métropolitaine de Seattle. Au départ d'Anacortes, il faut prendre le pont qui franchit le Deception Pass entre Fidalgo Island et Whidbey Island.





Deception Pass Bridge
Source Wikipedia


Deception Pass State Park
Source Wikipedia 


Deception Pass State Park
Source Wikipedia


Whidbey Island
Source Wikipedia

Il faut ensuite traverser cette île du nord au sud jusqu'à Coupeville et prendre le ferry qui relie ce port à la jolie ville victorienne de Port Townsend sur la Péninsule Olympique. La traversée dure environ 35 minutes (11 km) et il faut prévoir d'arriver entre 30 minutes et 1 heure avant l'heure programmée de départ du ferry.





Par cet itinéraire, le trajet entre Anacortes et Port Townsend (55 km de route + 11 km de traversée) demande moins de 3 heures en comptant le temps d'attente du ferry et les arrêts sur le chemin, tandis que sans ferry, il faut parcourir 383 km pour contourner le Puget Sound par Seattle et Tacoma, un trajet qui demande 4h30 de conduite avec de forts risques de ralentissements dans la traversée de Seattle.

Il est donc recommandé de relier directement les San Juan Islands au parc national Olympique sans passer par Seattle.

Poursuivre le voyage aux alentours

 

North Cascades

Seattle

Olympic 

Vancouver (Canada) 


Victoria (Canada)