mardi 23 janvier 2018

K Country

Excursions dans le K-country

2 étoiles, mérite le détour

 


Sites présentés dans cet article

 

Kananaskis Country
Highwood Pass
Peter - Lougheed Provincial Park
Smith - Dorrien Trail
Canmore
Kananaskis Village 

Les prairies humides marquent l'emplacement d'anciens lacs peu profonds dans le parc provincial Peter Lougheed

Ambiance : Cry For the Devil - Tanya Ryan, 2014



La région des Kananaskis, surnommée par les locaux K-country pour faire court, doit son nom aux indiens qui ont baptisé ainsi la rivière principale de cette section des Montagnes Rocheuses de l'Alberta. 


Située à l'est de la ligne de partage des eaux continentales et au sud du parc national de Banff, éloigné de moins d'une heure de route de Calgary, le K-country est le terrain de jeu favori des calgariens à la recherche d'activités de plein air en toutes saisons dès que le temps le permet. 



Le K-country peut être subdivisé en plusieurs sections. Au nord, on trouve la ville de Canmore, hub touristique majeur, et la Spray valley et son parc provincial. Plus au sud, la Kananaskis valley proprement dire se subdivise en plusieurs sections parmi lesquelles il faut distinguer en particulier le Smith-Dorrien Trail (SMT) qui connecte les vallées de la Spray et de la Kananaskis, et le parc provincial Peter Lougheed qui est l'âme du K-country.
Plus au sud, le pays Highwood - Cataract Creek est plus tranquille, avec un caractère plus agricole. Plus à l'est, la Sheep valley est aussi un secteur tranquille dont les plus hauts sommets sont protégés par le parc provincial Elbow-Sheep Wildland. Ce parc s'étend aussi au haut bassin de la vallée Elbow, la partie la plus proche de Calgary à laquelle on accède en passant par Bragg Creek.




Mis ensemble, les différentes sections du K-country constituent  une région étendue sur 4,250 km² qui accueille 2,5 millions de visiteurs par an sur ses 1,300 kilomètres de sentiers de randonnée. la plus grande partie des montagnes est protégé dans le cadre de divers parcs provinciaux.

La route du Highwood Pass




la route AB-40 fournit la principale voie d'accès au coeur du K-country. Notre visite virtuelle va se concentrer le long de ce corridor que nous avons parcouru le 29 Juillet 2016 entre Longview au sud-est, où nous venions de visiter le Lieu historique national du Ranch Bar-U, et Kananaskis au nord où la route 40 s'embrache sur l'autoroute Trans-canadienne. La route parcourt une boucle panoramique de 150 km dont le parcours demande 2h de temps de roulage et de nombreux arrêts et détours pittoresques. La route 40 est la plus haute route goudronnée du Canada, culminant au col Highwood à 2206 mètres d'altitude. Le col Highwood n'est ouvert à la circulation que de Juin à Octobre.

  
La montée du Col Highwood par le sud est à la fois une route très pittoresque et très tranquille, le long de laquelle sont aménagées de nombreuses aires de pique-nique.


Il faut être prudent pour éviter les collisions avec les animaux sauvages qui ne redoutent pas de traverser cette route trop tranquille.



Les vues sont de plus en plus grandioses au fur et à mesure que l'on approche du sommet du col.




Le sommet du col lui-même se trouve dans les limites du parc provincial Peter Lougheed. Un parking aménagé permet de faire de courtes randonnées aux alentours.



La descente du col vers le nord est aussi pittoresque que vers le sud. La géologie tourmentée des Montagnes Rocheuses est frappante, avec ses couches sédimentaires basculées et bousculées par les forces telluriques de la longue collision entre l'Amérique du Nord et l'Océan Pacifique qui est à l'origine de la formation de la cordillère primitive il y a environ 70 millions d'années à la fin de l'ère des dinosaures.



Naturellement, les formes de relief que l'on observe aujourd'hui ont été largement remodelée par l'érosion depuis cette lointaine époque, et les glaciations quaternaires sont responsables des formes de relief que l'on voit aujourd'hui, en particulier de la formation des larges vallées glaciaires qui caractérisent les Rocheuses Canadiennes et dont le fond est ponctué de lacs naturels ou artificiels.

Le parc provincial Peter Lougheed

 


D'une étendue de 500 km², le parc provincial Peter Lougheed a été créé en 1977. Il protège la haute vallée de la rivière Kananaskis et comme tous les 108 parcs provinciaux de l'Alberta, son accès est libre. Pendant la saison d'été, nombre d'Albertains viennent camper ici en fin de semaine pour se livrer aux activités de plein air qui les passionnent. Deux lacs de retenue occupent le centre du parc et constituent par la même occasion des réserves d'eau douce pour Calgary.







Les chaînons rocailleux de calcaire à la silhouette dentelée pointant au-dessus de la limite supérieure de l'arbre qui monte ici à 2,300 mètres sont la signature caractéristique du paysage de la haute vallée de la Kananaskis, dont les montagnes d'altitude relativement modeste ne possèdent plus aucun glacier.



Une route d'accès goudronnée permet d'accéder aux lacs inférieurs et supérieurs, qui se prêtent aux activités nautiques à la belle saison. Le fond de vallée est essentiellement boisé, mais des clairières sont formées par des zones humides telle que celle qui se trouve sur les arrières du centre d'accueil du parc.



Situé dans la continuité écologique de nombreux autres parcs des rocheuses, le parc Peter Lougheed abrite une faune sauvage abondante. Lors de notre visite, une alerte aux ours était en cours, entraînant la fermeture de nombreux sentiers. Nous avons pu apercevoir furtivement un ours de couleur cannelle. La couleur n'est pas un bon indicateur de l'espèce de l'ours, on trouve des ours noirs de toutes les couleurs, cannelle compris, comme des grizzlies peuvent être noirs.

Parmi les randonnées à la journée du parc, celle du Rawson Lake est recommandée aux visiteurs en forme qui campent dans le parc. Elle doit être entreprise tôt le matin pour bénéficier du meilleur éclairage. Le but de cette randonnée exigeante, longue de 3,5 km aller avec un dénivelé vertical de 305 mètres est le spectacle magnifique du Lac Rawson, une vue qui en vaut bien d'autres dans le parc national de Banff, la foule en moins.

source: Steve & Sandy Hikes

Le Smith Dorrien Trail


Longue de 60 kilomètres, cette piste non revêtue et poussiéreuse relie le parc provincial Peter Lougheed à la ville de Canmore en traversant la Vallée Spray et son parc provincial. Elle longe le lac de barrage de la Spray et offre des vues superbes sur les montagnes environnantes.


Le Mt Engadine Lodge est le seul point de civilisation le long de cette piste.

Un point d'intérêt particulier se situe dans la descente abrupte et sinueuse sur Canmore à l'extrémité nord du trajet. Le panorama des Grassi Lakes est l'un des plus saisissant du K-country.


Le sentier escarpé qui descend vers les lacs donne accès à ses plans d'eau naturels aux eaux émeraudes. 

 

Canmore et ses environs 

 




La ville de Canmore est née de l'exploitation d'une mine de charbon avant de se réinventer en station de sports d'hiver. Située dans la vallée de la rivière Bow, Canmore est une ville-porte facilement accessible à 103 kilomètres à l'ouest de Calgary et 27 km au sud-est de Banff. C'est un lieu de séjour très populaire et 
beaucoup moins snob que Banff

Canmore propose de nombreux services pour votre séjour touristique à proximité du parc national de Banff

Elevation Place, une bonne opportunité de loisirs en famille à Canmore pour une journée pluvieuse dans les montagnes


Canmore


La ville est très animée et peut constituer une alternative recommandée à Banff pour un séjour de découverte de quelques jours dans les Montagnes Rocheuses de l'Alberta.

Kananaskis Village et environs


L'accès principal au K-Country se trouve à l'est de Canmore dans la vallée de la Bow. La route 40 s'embranche sur l'autoroute Trans-Canadienne 74 km à l'ouest de Calgary.




Elle s'engage aussitôt dans une région de montagnes aux paysages splendides qui monte peu à peu vers l'entrée du parc Peter Lougheed.



Toutefois, avant cela, la route 40 dessert  le Kananaskis Village. Créé pour les jeux olympiques de 1988, ce village est devenu une station de sports d'hiver huppée où l'on trouve un lodge assez onéreux.


Kananaskis Village

La découverte du K-Country peut se faire en une excursion à la  journée le long de la route 40, comme elle peut se faire à l'occasion d'un séjour de randonnée de plusieurs jours.

Pour les non-randonneurs, je recommande de résider à Calgary ou à Canmore. Pour les randonneurs, je recommande le camping dans les parcs provinciaux comme le meilleur moyen d'accéder directement aux montagnes. Dans tous les cas de figure, le K-Country mérite largement le détour.

Destinations voisines

 

Banff

Calgary

Ranch Bar-U