jeudi 17 mai 2018

Fort McLeod

Fort MacLeod et le Précipice à bisons "Head-Smashed-In"

2 étoiles, mérite le détour

 


Sites présentés dans cet article

 

Fort McLeod - Fort Museum
Head-Smashed-In Buffalo Jump Interpretive Site
Col Crowsnest
Frank Slide Interpretive Center



Précipice à bisons Head-Smashed-In
source : J.M. Zaninetti, 2016 


Ambiance :Blackfoot Peyote Music - Jarrod Wood

La petite ville de Fort Macleod se situe à 173 km au sud de Calgary, soit environ 1h1/2 de route seulement par l'autoroute AB-2 qui court à travers les plaines. La ville est née autour du premier poste fortifié de la Police montée du Nord-Ouest établi à l'ouest du 110e méridien en 1874 pour apaiser les conflits naissants alimentés par le trafic d'alcool des Yankees parmi les tribus locales, Blood, Piegan et Blackfoot. Le chemin de fer n'est venu qu'assez tardivement dans la région (1898). Il s'agissait d'ouvrir un nouveau franchissement des Rocheuses par le Col Crowsnest, distant de seulement 110 km (1h15 de route) à l'ouest de Fort Macleod. Mais Fort Macleod n'a pas connu la fortune Calgary, dont l'origine est similaire. Après des débuts prometteurs, la petite ville retombe en sommeil après 1912 lorsque le Canadian Pacific Railway déplace son siège régional de Fort Macleod à Lethbridge, ce qui a valu à la première de conserver à peu près intacte son architecture Belle Époque jusqu'à aujourd'hui.



source : J.M. Zaninetti, 2016 
 
De nombreux bâtiments du centre-ville sont aujourd'hui inscrits à l'inventaire des bâtiments historiques de l'Alberta. Mais on ne vient pas à Fort Macleod pour cela principalement. L'attraction principale est le Musée du Fort consacré à la Police Montée du Nord-Ouest, une institution de l'histoire de l'Ouest canadien en général et des Prairies en particulier.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016


La visite du Musée du Fort est particulièrement recommandée aux familles, en raison du caractère ludique de la visite de cette belle reconstitution, et surtout des parades de la Police Montée du Nord-Ouest en grand uniforme.


source : J.M. Zaninetti, 2016

Le précipice à bisons Head-Smashed-In




source : J.M. Zaninetti, 2016 
 
L'autre grande curiosité de Fort Macleod se situe 20 km plus à l'ouest (1/4 d'heure de route) aux confins de la réserve indienne Piegan. Le Précipice à bisons Head-Smashed-In a été aménagé par la province d'Alberta pour honorer et mettre en valeur l'héritage préhistorique des Premières Nations de la Prairie en soulignant l'importance de la culture du bison avant la révolution du genre de vie indien survenu avec l'introduction du cheval au 18e siècle.
Quand les indiens des plaines se déplaçaient à pied, leur survie dépendait de leur capacité à piéger les troupeaux de bisons en les poussant après les avoir affolés vers des falaises d'où ils se précipitaient dans le vide.



source : J.M. Zaninetti, 2016 

  Le site a été aménagé avec grand soin, c'est une attraction touristique majeure dans la région des Prairies canadiennes. Il a été honoré en 1981 d'une inscription sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'humanité par l'UNESCO.

L'aménagement du site est particulièrement soigné.



source : J.M. Zaninetti, 2016 
 
source : J.M. Zaninetti, 2016

Le musée a été aménagé sous la falaise. Un ascenseur permet aux visiteurs d'accéder au sommet de celle-ci.



source : J.M. Zaninetti, 2016 

  Avec ces deux attractions majeures que constituent le musée de la Police Montée du Nord-Ouest et le précipice à bisons Head-Smashed-In, Fort Macleod mérite bien une journée de visite dans une étape entre Calgary au nord et le parc national des Lacs Waterton, 104 km plus au sud.

Autre site historique du patrimoine des Premières Nations, le Parc Provincial Writing-on-Stone, qui est aussi le Lieu historique national du Canada Áísínai'pi, se trouve à 200 km (2 heures) au sud-est  du site UNESCO Head-Smashed-In.



Le franchissement des Rocheuses par le col Crowsnest




Paysage du Col Crowsnest
source: J.M. Zaninetti, 2016
 
Dans l'histoire de l'Ouest canadien, le franchissement des sommets de la cordillère des Montagnes Rocheuses revêt une importance stratégique. Le Col du Cheval qui Rue (Kicking Horse pass) est le premier franchi en 1883, franchissement qui aboutit à l'achèvement de la première ligne du chemin de fer Transcanadien en 1885. Cette ligne passe par Calgary et Banff, elle est à l'origine du succès de ces deux localités, l'une comme métropole transactionnelle, l'autre comme premier centre touristique des Rocheuses Canadiennes avec la création du premier parc national du Canada en 1885.

En 1898, la compagnie ferroviaire du Canadian Pacific Railway (CPR) renouvelle l'exploit en ouvrant une deuxième route plus au sud passant par le col Crowsnest (le Nid de Corbeaux), proche de la frontière avec les États-Unis. Ce passage large et bas offre un franchissement évident des cordillères entre le versant oriental et le versant occidental.



source: J.M. Zaninetti, 2016

  Le col doit son nom à un sommet montagneux voisin caractéristique baptisé "Nid de Corbeaux" par les indiens de la région. A 1372 mètres d'altitude et 49°37' de latitude, le col Crowsnest offre un franchissement facile de la ligne de partage des eaux continentales entre les prairies à l'est et l'Elk valley qui appartient au bassin versant de la rivière Kootenay à l'ouest dans le Sillon des Rocheuses.




source: J.M. Zaninetti, 2016
 
La région est riche en charbon et connaît un développement rapide au début du 20e siècle en dépit d'une catastrophe comme le gigantesque glissement de terrain de Frank, sur le versant Albertain, où tout un versant de la Turtle mountain s'est effondré brutalement en avril 1903. 82 millions de tonnes de roche ont englouti la moitié de la petite ville minière de Frank, causant le décès de 90 victimes. La trace du glissement de terrain est encore inscrite dans le paysage de manière spectaculaire. On a accusé la mine de charbon d'être à l'origine du désastre, mais la compagnie a nié toute responsabilité et n'a jamais été condamnée. La route et la voie ferrée ont dû être reconstruites en trois semaines.
Après la grande dépression de 1929, la colonisation et le développement de la région se ralentissent et celle-ci est toujours restée relativement peu peuplée. Les mines de charbon ont aujourd'hui fermé sur le versant oriental du Col Crowsnest en Alberta.

Destinations voisines

 

Waterton Lakes

East Kootenays

Ranch Bar-U

Calgary

Writing-on-Stone

Dinosaur PP

Gold West Country (USA)

Glacier (USA)