dimanche 27 mai 2018

Jasper

Le doux géant des Rocheuses

3 étoiles, vaut le voyage

 

Sites présentés dans cet article

 

Jasper National Park
 - Jasper & vicinity
 - Maligne Lake & valley
 - Mt Edith Cavell
 - Athabasca River valley
 - Miette Hot Springs
- Tonquin Valley

 



Comme deux autres parcs nationaux des Rocheuses canadiennes, le parc national de Jasper est né à l'initiative de la compagnie ferroviaire qui a ouvert une nouvelle route traversant la ligne de partage des eaux continentale
source J.M. Zaninetti, 2016

Ambiance : Quatuor à cordes n°12 "Américain", Antonin Dvorak, 1893

Prenez le parc national de Banff, doublez en la superficie et divisez la fréquentation touristique par deux et vous obtenez le parc national de Jasper. Le plus septentrional et le plus vaste des parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes a été créé en 1907 autour de la construction du chemin de fer du Grand Trunk (GTR), une nouvelle ligne ferroviaire transcontinentale entre 1906 et 1911. Cette nouvelle ligne va de Winnipeg à Prince Rupert sur l'Océan Pacifique en passant par Edmonton, la capitale de l'Alberta et en franchissant la ligne de partage des eaux continentale au col Yellowhead (alt. 1145 m) à l'ouest de Jasper.

La voie ferrée tire parti de la large vallée de la rivière Athabasca et du col bas et facilement praticable à l'ouest. Une gare est construite sur le site que l'on rebaptise Jasper en référence à un ancien poste abandonné de traite des fourrures, situé d'ailleurs plus en aval sur la rivière, tenu par le clerc Jasper Hawk à partir de 1813. Une ville s'y construit et le tourisme se développe peu à peu selon des modalités assez similaires à celles de Banff, mais avec une moindre fréquentation du fait de son isolement relatif. Le premier lodge est construit sur les berges du lac Beauvert en 1921. Une route relie Jasper à Edmonton en 1928. Un golf est créé. En 1940, la Promenade des Glaciers est ouverte à la circulation, connectant Jasper à Banff, et contribuant largement à sortir le parc de son isolement. En 1970, la Route Transcanadienne n°16 franchit le col Yellowhead, ouvrant le parc de Jasper aux visiteurs venus de Colombie Britannique. La ville se développe dans les années 1960 avec la création de la station de ski du Marmot Basin. La petite ville de Jasper est entièrement dédiée au tourisme. Incorporée en municipalité en 2002, elle compte un peu plus de 5000 habitants.




Jasper se trouve à  365 km à l'ouest d'Edmonton (un peu moins de 4h de route), et 288 km au nord-ouest de Banff. Calgary est à 412 km via Banff. Vers l'ouest, Prince George (Colombie Britannique) est à 374 km, et Vancouver à 814 km (9h de temps de roulage). Bien qu'il soit relativement isolé, le parc national de Jasper est desservi par le train. La ligne Rocky Mountaineer dessert Jasper sur son itinéraire entre Vancouver et Edmonton.


Jasper est un parc très étendu: 11 228 km², dont la plus grande partie est inaccessible par la route. Le parc confine à l'ouest aux parcs provinciaux du Mont Robson et Hamber sur le versant Pacifique des Montagnes Rocheuses. Au nord, le Wilmore Wilderness Park de l'Alberta préserve 4 568 km² de toute construction humaine dans la continuité de la partie la plus sauvage du parc national au nord de la route Trans-Canadienne n°16. Du côté oriental, la presque totalité des collines du piémont des Rocheuses de l'Alberta est protégé par des parcs forestiers sous divers statuts. Au sud, le parc national de Jasper confine à celui de Banff. En conséquence, Jasper a l'écosystème le plus sain et le mieux préservé de l'ensemble des Rocheuses Canadiennes. Si vous êtes un amateur d'observation de la faune, il faut privilégier la visite de Jasper à celle de tout autre parc national des Rocheuses au Canada. Cette activité est possible toute l'année, de préférence tôt le matin ou tard le soir, surtout au printemps (juin) et en automne (septembre). Septembre est la meilleure période pour l'observation du brame des wapitis dans la vallée de la rivière Athabasca.
Le parc est ouvert toute l'année, mais la saison des sports d'hiver s'étend de novembre à avril, tandis que les activités estivales telles que la randonnée ne sont possibles que de juin à septembre. Les mois de mai et d'octobre sont incertains, oscillant entre l'été et l'hiver selon les secteurs du parc. 
Toutes les curiosités accessibles du parc de Jasper ne sont pas concentrées seulement le long de la Promenade des Glaciers. Il faut prévoir plusieurs journées pour explorer le parc. Sans randonner, 2 journées complètes sont nécessaires en plus de la journée consacrée à la Promenade, mais il faut prévoir plus de journées pour ne parcourir seulement qu'une fraction des 1000 km de sentiers de randonnée.

La ville de Jasper




source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

La ville Jasper n'a pas beaucoup de charme. Le centre d'accueil du parc national est un des seuls bâtiments à avoir un peu de cachet. Autrement tout est "moderne" et fonctionnel au sens des années 1960, c'est à dire moche... Inutile d'y perdre votre temps, excepté si vous y dormez ou souhaitez manger dans un restaurant. Le  très luxueux Fairmont Jasper Park Lodge ne se trouve pas dans la ville mais sur les rives du Lac Beauvert à proximité du golf. Contrairement à ses homologues de Banff et de Lac Louise, ce n'est pas un bâtiment historique, mais un ensemble de bâtiments bas fonctionnels édifiés au milieu du 20e siècle.

source J.M. Zaninetti, 2016

A proximité de Jasper, le Lac Pyramid offre à 10 km de la ville une plage très populaire et une île aménagée en aire de pique nique. Le lac doit son nom à la montagne de forme pyramidale (alt. 2762 m) qui domine le site de Jasper vers le nord. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Le lac offre de belles vues sur les montagnes alentour. Le paysage du site de Jasper est dominé par la vue du Mont Edith Cavell vers le sud (alt. 3363 m). D'agréables sentiers de randonnée facile suivent les berges des lacs voisins Pyramid et Patricia.

source J.M. Zaninetti, 2016

Pour avoir une vue panoramique sur le site de Jasper et les vallées environnantes, il faut monter sur le flanc du Mt Whistler (alt. 2466 m) par le téléphérique Jasper SkyTram. De la station supérieure du téléphérique à 2210 mètres d'altitude, la vue s'étend sur plusieurs dizaines de kilomètres dans toutes les directions. 

source J.M. Zaninetti, 2016

La vallée Athabasca s'ouvre largement vers le nord, direction par laquelle elle sort des Montagnes Rocheuses

source J.M. Zaninetti, 2016

Vers le sud-est on voit la haute vallée de l'Athabasca que remonte la Promenade des Glaciers en direction du parc de Banff.

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

Vers l'ouest la vue porte sur le col Yellowhead, le chaînon Victoria Cross au nord-ouest de Jasper et plus loin, le massif du Mt Robson, le point culminant des Rocheuses Canadiennes.

source J.M. Zaninetti, 2016

Au sud, les pentes rocailleuse du Mt Whistler sont peuplées de marmottes dont les cris d'alarme ont donné son nom à la montagne. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Un sentier escarpé de 1,3 km de long franchit 250 mètres de dénivelé vertical jusqu'au sommet.


Le Mont Edith Cavell


Le parking du Mont Edith Cavell se trouve au bout d'une route de 28 kilomètres au sud de Jasper. On y accède par la route 93A puis par une petite route escarpée en lacets, impraticable avec un véhicule de loisir de grande longueur. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Dans la montée, on aperçoit la gorge du torrent Astoria.



source J.M. Zaninetti, 2016
 
Parvenu à proximité de l'auberge de jeunesse, un très petit parking ouvre un belvédère panoramique sur la vallée Astoria au sud-ouest.
C'est la voie normale d'accès à la Vallée Tonquin, un joyau de l'arrière pays du parc national de Jasper, on y reviendra.

source J.M. Zaninetti, 2016

Par temps pluvieux, la muraille du Mt Edith Cavell est assez rébarbative. Son versant nord forme une falaise de près de 1500 mètres de haut. Un sentier escarpé poursuit l'approche après le petit parking sur 1,5 km aller, gravissant un dénivelé vertical de 160 mètres. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Cette marche d'approche éreintante est récompensée par des vues magnifiques du glacier Angel dont les vestiges sont suspendus à la paroi nord du Mt Edith Cavell. En contrebas, on trouve une cascade et un petit lac proglaciaire où fondent quelques icebergs.

source J.M. Zaninetti, 2016

Il faut compter une heure sur ce site. C'est une visite très populaire, il faut arriver avant 11h pour espérer avoir un emplacement libre sur le parking. La visite peut être prolongée par la randonnée à la journée des Cavell Meadows, par un sentier exigeant, long de 4 km aller, il franchit un dénivelé vertical total de 380 mètres.

En comptant les temps de route, l'excursion au Mt Edith Cavell depuis Jasper demande au moins 3 heures.


La vallée Maligne


En aval de Jasper, une petite route de 45 kilomètres de long s'embranche vers le sud-est et remonte la vallée de la rivière Maligne. La route se termine en impasse au bord du superbe Lac Maligne

source J.M. Zaninetti, 2016

Perché à 1687 mètres d'altitude, long de 22 km et profond par endroits de plus de 900 mètres, le Lac Maligne est le plus grand plan d'eau naturel des parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes. Sa visite est incontournable pour tout séjour dans le parc national de Jasper. Sans aucun arrêt, il faut prévoir une heure de route au moins pour rejoindre les rives du lac depuis Jasper. Au bout de la route on trouve de grands parkings qui sont complets aux alentours de midi en haute saison. 

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

Un restaurant, un quai et un hangar à bateau forment l'ensemble des équipements. On vient au Lac Maligne pour randonner, pour canoter sur le lac avec un canoé ou un kayak, ou pour faire une croisière commentée à bord de petits bateaux à moteur. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Les croisières du lac Maligne accueillent près de 0,7 millions de touristes par an. En juillet - août, bien qu'il y ait un départ toutes les demi-heures de 10h à 17h, les bateaux se remplissent vite et il est préférable de réserver sa place quelques jours à l'avance à l'un des comptoirs de la compagnie Brewster Banff au Centre du Champ de Glace ou à Jasper) ou tout simplement en ligne sur Internet

source J.M. Zaninetti, 2016

S'il y a une seule activité payante à ne pas manquer dans les Rocheuses Canadiennes, c'est bien celle-là. En effet, le bateau remonte le lac en un peu moins d'une heure sur 10 kilomètres pour arriver sur un site d'une beauté stupéfiante, Spirit Island

source J.M. Zaninetti, 2016

Les clients sont débarqués sur la rive pour un quart d'heure et ils suivent un sentier aménagés pour avoir les plus belles vues sur la (presqu')île et son arrière plan de montagnes altières.

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

La croisière est commentée à l'aller et les guides répondent aux questions des passagers au retour. L'organisation est impeccablement professionnelle et pour $65 CAD par personne (+5% taxes), vous bénéficiez d'une expérience inoubliable qui vaut largement les quelques piastres que la croisière vous a coûté. 

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

On voit des montagnes, des glaciers suspendus, des îles rocheuses hérissées de sapins, et aucun signe de présence humaine sur des kilomètres. 

source J.M. Zaninetti, 2016

Et surtout, le tour culmine avec ce paysage irréel. Aucun sentier ne conduit là, et ramer sur 20 km aller-retour pour accéder à Spirit Island en canoé relève de la préparation aux Jeux Olympiques.


source J.M. Zaninetti, 2016


source J.M. Zaninetti, 2016
 
Gérez attentivement votre temps pour cette journée et donnez-vous de la marge pour arriver sans stress à l'heure sur l'embarcadère. La croisière sur le lac en lui-même ne dure qu'un peu moins de 2 heures en tout, mais quand on y ajoute les temps de route, le temps de déjeuner, les randonnées éventuelles à la tête du lac et les autres arrêts en route dans la vallée, une excursion dans la vallée Maligne demande la journée entière. Il n'y a aucune station service dans la vallée, veillez à contrôler le niveau de votre jauge à essence avant d'entreprendre cette excursion.

Le lac Maligne est le site de belles randonnées. Par exemple, il y a la balade facile au bord du lac par le sentier Mary Schäffer Loop (3,2 km aller-retour, prévoir 1 heure). Il y a aussi la randonnée exigeante mais magnifique des Bald Hills (5,2 km aller, 500 mètres de dénivelé vertical, prévoir jusqu'à 6 heures), etc.


source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

Dans la descente vers Jasper, ne manquez pas de vous arrêter au bord du Lac Medicine, surnommé le "lac qui disparaît". En effet, ce lac se remplit à la fonte des neiges du printemps et s'assèche à l'automne quand toutes ses eaux se sont infiltrées dans les fissures du calcaire qui en tapissent le fond. 

source J.M. Zaninetti, 2016

La route de la vallée Maligne est un des endroits où vous avez le plus de chance d'apercevoir des animaux sauvages, comme nous cet ours noir venu se régaler de baies dans les buissons qui poussent sur les talus.

source J.M. Zaninetti, 2016

L'été 2015 a été une année noire pour la vallée Maligne. De grands incendies ont fermé la vallée au public pendant 3 semaines. Les cicatrices en sont visibles en bord de route sur plusieurs kilomètres.


source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016


source J.M. Zaninetti, 2016
 
Le Canyon Maligne se situe tout à fait en aval de la vallée près de Jasper. Ce site permet d'admirer un canyon profond de 50 mètres creusé par la rivière Maligne dans le karst (plateau calcaire percé de grottes) qui forme le fond de la vallée. Un sentier aménagé en sous-bois avec 6 ponts permet de le découvrir à loisir. La balade mérite bien 1 ou 2 heures de votre temps. Un restaurant se trouve à proximité.


La vallée de la rivière Athabasca


Bien qu'elle n'attire pas les foules, la vallée de l'Athabasca offre de beaux paysages en aval de Jasper sur les 50 kilomètres de la route Trans-canadienne Est jusqu'à la limite du parc national. 


source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

On admire le profil dénudé de la Chaîne Colin et la beauté du fleuve à proximité de la ville de Jasper.

source J.M. Zaninetti, 2016

Les incendies de l'été 2015 ont aussi frappé la vallée.

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

Plus en aval, on parvient sur les rives du lac Jasper, un plan d'eau si peu profond que les gens y marchent jusqu'à très loin du rivage.

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

De l'autre côté de la route, la silhouette altière de la Roche Miette se reflète dans les eaux vertes du lac Talbot.

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

source J.M. Zaninetti, 2016

Les paysages de la vallée se renouvellent sans cesse car elle franchit une succession de trois chaînons montagneux par une série de cluses. Au sud, la silhouette du Mt Pyramid justifie son nom.

source J.M. Zaninetti, 2016

Le Lieu Historique National Jasper House n'est qu'un court sentier de découverte des rives de la rivière Athabasca avec quelques panneaux explicatifs. L'ancien poste de traite du début du 19e siècle (1813) a disparu depuis longtemps.

Les sources thermales Miette


source J.M. Zaninetti, 2016

La route de la vallée Miette s'embranche au sud de la Trans-Canadienne Est quelques kilomètres avant la sortie du parc au lieu-dit Pocahontas où se trouvent un lodge et un camping. C'est la dernière vallée intérieure des Montagnes Rocheuses vers le nord. Ici, les montagnes calcaires sont moins escarpées et font penser à nos Préalpes

source J.M. Zaninetti, 2016

Une petite route sinueuse remonte la vallée sur 17 km pour accéder aux sources thermales Miette, l'une des trois grandes sources thermales administrées par Parcs Canada dans les parcs nationaux des Rocheuses. Cette petite route tranquille est propice à l'observation de la faune sauvage.



source J.M. Zaninetti, 2016

  Résidant pour trois nuits à Hinton pendant notre séjour de découverte du parc Jasper, nous sommes venus trois fois dans cette piscine sans chlore dont les eaux sulfureuses relaxantes sont les plus chaudes des montagnes rocheuses. Les sources sont à 50 minutes de route de Hinton, et 1 heure de Jasper. Durant l'été 2016, des travaux sur la route Trans Canadienne ajoutaient un délai moyen de 15 minutes en direction de Jasper. Perchées à 1400 mètres d'altitude, les sources Miette ne sont accessibles que de mai à octobre.


source J.M. Zaninetti, 2016

Un petit lodge est agréablement niché dans la sapinière au pied des sources.  Ce site excentré et tranquille est l'un des lieux de séjours agréable à l'intérieur des limites du parc national, et les tarifs sont très raisonnables.

La Vallée Tonquin


Source Wikipedia


Bien que je ne l'aie pas visité moi-même, il me semble impossible de clore ce chapitre sans évoquer l'exceptionnelle Vallée Tonquin.
Aucune route ne mène dans la Vallée Tonquin. Cette vallée de montagne (le lac Améthyste est perché à 1995 m d'altitude) se trouve dans l'ouest du parc national au pied des montagnes qui forment la ligne de partage des eaux continentale au sud-ouest de la ville de Jasper. C'est la destination privilégiée des randonnées de plusieurs jours dans l'arrière-pays en juillet (parfois encore enneigé), août et septembre. La boucle de la Vallée Tonquin est longue de 44 km et demande 3 jours de marche à des randonneurs expérimentés et équipés en conséquence. La tête de sentier de la vallée Astoria se trouve sur la route Cavell au niveau de l'auberge de jeunesse. Ce sentier de 20 km jusqu'au Lac Amethyst est l'accès le plus facile. Il franchit un dénivelé vertical cumulé de 1053 mètres. L'autre accès se fait par le sentier Portal sur la route du Marmot Basin. Ce sentier de 23 km franchit un dénivelé cumulé de 1293 mètres.


Source Wikipedia





The Ramparts
Source Wikipedia


Source Wikipedia


Source Wikipedia

Pour ceux qui ne se sentent pas la capacité d'entreprendre ce genre d'expéditions athlétiques, mais qui ont les poches profondes, il est possible d'accéder à cette vallée à cheval accompagné de guides d'activités de plein air (outfitters) pour un séjour clé en main de 4 jours - 2 nuits dans l'un des deux pourvoiries rustiques de la vallée. La récompense est à la hauteur des efforts (ou des deniers) consentis.

En conclusion, le parc national de Jasper, dans lequel se trouvent aussi 108 kilomètres de la Promenade des Glaciers, les chutes Athabasca et Sunwapta, les cols Sunwapta et Wilcox et le Champ de Glace Columbia est mon parc préféré dans les Rocheuses Canadiennes. Même si le parc national de Banff possède quelques-uns des plus beaux paysages du monde, ils sont quelque peu abimés par la pression touristique excessive qui s'y exerce. Beaucoup plus vaste, Jasper est mieux préservé et plus tranquille. Il faut donc impérativement consacrer plusieurs jours à ce parc, éventuellement une semaine pour y randonner. C'est à cette condition que vous pourrez passer au travers du miroir des cartes postales et entrer en immersion dans la nature extraordinaire de ces montagnes. Toutefois, trouver un hébergement offrant un rapport qualité-prix décent est problématique. La question de l'hébergement dans et autour des parcs est abordée de manière générale dans l'article consacré aux parcs nationaux des Rocheuses canadiennes.

Destinations voisines

 

Promenade des Glaciers

Edmonton

Mt Robson

Grande Cache