mardi 15 mai 2018

Waterton Lakes

Le parc international de la paix

2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article

 

Waterton Lakes National Park
Glacier National Park (USA) - Goat Haunt
Pincher Creek


 



source : J.M. Zaninetti, 2016


Ambiance : Trolltog - Edvard Grieg, 1891

L'adage prétend que les meilleures choses viennent toujours en petite quantité. Ceci pourrait se rapporter au parc national du Canada des Lacs Waterton. Créé dans les Montagnes Rocheuses en Alberta à l'est de la ligne de partage des eaux continentales et à la frontière des États-Unis dès 1895, ce petit parc national de 505 km² est isolé des autres parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes, 270 km au sud de Calgary, et 375 km au sud de Banff. Le parc des Lacs Waterton est assez proche du Col Crowsnest (120 km, 1h1/2 environ) et de Fort Macleod (105 km, 1h1/2 aussi). Le Lieu Historique National du Ranch Bar-U se trouve pour sa part à 2h de route (178 km) au nord.





Son isolement relatif lui vaut une fréquentation modérée et un environnement préservé. La beauté de ses paysages est un rêve pour les photographes qui profitent de son climat ensoleillé et son écosystème unique au Canada le distingue fortement de ses grands voisins du Nord. Même sans randonner, sa visite mérite une grande journée avec 2 nuits sur place ou dans une ville des environs telle que Pincher Creek ou Cardston situées l'une et l'autre à moins d'une heure de route du parc.

La majorité des visiteurs viennent aujourd'hui en excursion à la journée depuis les États-Unis. En effet, le parc national des Lacs Waterton est jumelé depuis 1932 avec Glacier National Park dans le cadre du Parc International de la paix Waterton - Glacier. La notoriété de son grand voisin du sud éclipse celle du parc national du Canada des Lacs Waterton, mais une parfaite coordination des deux administrations et les facilités de circulation permettent de se rendre de Waterton Lake à St Mary, MT à 76 km par la route de Chief Mountain (AB-6) qui est ouverte au trafic à la belle saison. Avec les formalités de franchissement des frontières, 2 heures sont un délai raisonnable pour parcourir cette route 

source : J.M. Zaninetti, 2016

Découverte du parc national des Lacs Waterton


Il est inutile de franchir la frontière pour visiter le parc national des Lacs Waterton.



Son territoire est organisé autour des Lacs Waterton, dont le grand lac supérieur long de plus de 10 km est à cheval entre les deux parcs nationaux jumelés.

Quand on ne réside pas dans le parc même, comme nous l'avons fait nous même pour réduire les temps de route la veille et le lendemain, on traverse une région de collines agricoles riantes avec le front des Montagnes Rocheuses en toile de fond pour atteindre le parc national. 

source : J.M. Zaninetti, 2016

Par la route AB-5, Pincher Creek n'est qu'à 45 minutes de route au nord. Par la route AB-5, Cardston n'est aussi qu'à 45 minutes de route à l'est. Son remarquable musée des attelages Remington est une option d'excursion intéressante au voisinage du parc national en cas de temps perturbé.

Sur cette route, le premier panorama des lacs Waterton apparaît au belvédère Pine Ridge quelques kilomètres avant l'entrée dans les limites du parc lui-même.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Quand on vient du sud et des États-Unis, le belvédère de Peace Park offre un large panorama sur la vallée des lacs Waterton et les Montagnes Rocheuses à l'Ouest.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Au nord du parc, les amoureux des oiseaux ne manqueront surtout pas d'aller admirer les marais et les étangs de Maskinonge, qui forment un habitat idéal pour les migrateurs à la mi-saison.

source : J.M. Zaninetti, 2016

L'hôtel Prince de Galles


Une fois passé la barrière de péage, la route approche du Middle Waterton Lake qui donne une vue sur le célèbre Hôtel Prince de Galles.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Ouvert au public depuis 1927, ce lodge luxueux est classé Lieu Historique National du Canada.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Son image est la signature du parc national des lacs Waterton.
Il est possible d'y séjourner. Des chasseurs en kilt prendront vos bagages en charge, le service est stylé façon vieille Angleterre et les tarifs sont très élevés.

  source : J.M. Zaninetti, 2016 

L'hôtel domine le site de la petite ville de Waterton Lake qui est toute entière dédiée au tourisme. Au sud, la vue imprenable plonge vers le territoire du Montana au fond de l'Upper Waterton Lake.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

L'hôtel Prince de Galles a une structure en bois.

  source : J.M. Zaninetti, 2016 

Celle-ci grince et craque les jours de grand vent, qui sont fréquents dans cette région, ce qui lui a valu la réputation d'être hanté. Même si on ne réside pas sur place, il faut entrer pour admirer le luxe délicat du grand hall intérieur.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Il est recommandé d'y déguster le High Tea, servi entre 1 heure et 5 heure de l'après-midi. On peut aussi acheter des souvenirs à la boutique de l'hôtel.

Croisière du lac Waterton 


La croisière du Lac Waterton Supérieur est le moment fort d'une visite dans ce parc national. Il ne faut la manquer sous aucun prétexte car c'est le seul moyen d'accéder dans le secteur de Goat Haunt, dans le Montana sans faire une difficile randonnée de plusieurs jours dans les montagnes de l'arrière pays de Glacier.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

L'embarcadère se situe dans la marina de Waterton Lake, en vue de l'hôtel emblématique du parc. Les passagers embarquent à bord du MV International, un vénérable navire en bois en service depuis 1927. Une croisière de 1 heures conduit les passagers d'une extrémité du lac à l'autre, entrant aux États-Unis dans le parc national de Glacier et débarquant à Goat Haunt, une station de rangers qui n'est desservie que par ce bateau. Les paysages sont grandioses, en particulier le matin. 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016

Il faut avoir la chance que le vent tombe complètement sur le lac pour qu'un effet miroir parfait permette des photos de rêve. 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Les montagnes sont plus haute et plus majestueuses côté américain.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Goat Haunt est le seul point du territoire des États-Unis où il est possible d'accoster sans être soumis aux contrôles frontaliers, à la seule condition de rembarquer aussitôt vers le Canada.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Chemin faisant, on franchit de nouveau la ligne du 49e parallèle qui est matérialisée dans le paysage.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

La croisière dure de nouveau 1 heure et se termine au pied de l'hôtel Prince de Galles.

source : J.M. Zaninetti, 2016

Promenade Red Rock


Deux routes panoramiques desservent d'autres points d'intérêt du parc. La promenade Red Rock est l'une d'elle. cette route de 14 km s'embranche sur la route d'accès principal 3 km au nord du village. Les premiers parkings montrent bien en quoi ce parc national mérite le surnom de "parc où les montagnes rencontrent la Prairie".

source : J.M. Zaninetti, 2016 

La route remonte ensuite la vallée du ruisseau Blakiston aux paysages idylliques.

source : J.M. Zaninetti, 2016

On voit le Mt Blakiston, le plus haut sommet du parc, qui culmine à l'altitude modeste de 2940 m.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Ici et là, des roches rouges pointent sous les herbes

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Il s'agit d’argilite rouge, une roche sédimentaire faite de sable comprimé vieille de 1 milliard d'années, témoin de la montée de la teneur en oxygène de l'atmosphère terrestre durant l'ère Précambrienne. La route se termine au Canyon red Rock un petit canyon creusé par un torrent dans cette même roche rouge caractéristique des parcs de Waterton et Glacier.

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

Après cette visite, il est temps de reprendre la promenade en sens inverse.

Promenade Akamina


La promenade Akamina est l'autre route panoramique du parc. Longue de 16 km, elle débute dans le village de Waterton Lake même. Cette route en impasse se termine au Lac Cameron, un très beau lac d'altitude qui se contemple idéalement au petit matin ou, alternativement, en fin d'après-midi.

Lac Cameron à l'aube. La promenade Akamina était fermée pour travaux en juillet 2016.
source Wikipedia

Situé au sud du terminus de la route, le lac est à contre-jour à la mi-journée.

L'enclos à bisons


Au nord du parc, un vaste enclos abrite une petite famille de bisons depuis 1952. Il y a actuellement 12 têtes qui ne manquent pas d'espace dans cette belle prairie naturelle.

source : J.M. Zaninetti, 2016 


source : J.M. Zaninetti, 2016 


source : J.M. Zaninetti, 2016 


source : J.M. Zaninetti, 2016 

le site offre aussi de larges panoramas vers l'ouest, 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

vers le sud, 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

vers l'est 

source : J.M. Zaninetti, 2016 

et aussi vers le nord.

source : J.M. Zaninetti, 2016

Randonner dans le parc national des Lacs Waterton


Une journée suffit à la découverte de ce joyau des Rocheuses sans randonner, mais une semaine ne suffirait pas à en épuiser les plus belles randonnées à la journée. Parmi les randonnées signalées, le Crandell Lake Trail est de difficulté moyenne, 2,4 km aller et un dénivelé vertical de 120 mètres.

Mais la randonnée mythique des Lacs Waterton est sans conteste la randonnée du Crypt Lake. Longue de 8,7 km aller, elle franchit un dénivelé vertical de 680 mètres. La randonnée prend toute la journée, commence et se termine par une traversée du lac en bateau d'une durée de 20 minutes. Elle part à l'assaut du massif du Mt Vimy à l'est du Lac Waterton supérieur, et franchit un tunnel vertigineux et des échelles. La carte postale à l'arrivée n'est qu'une des merveilles de cette randonnée d'exception, réservée à des marcheurs en pleine forme, bien préparés, bien équipés et ne souffrant pas du vertige.

 source : Daniel T C Yang

Le parc national des Lacs Waterton est le 2e meilleur souvenir de mon voyage dans l'Ouest Canadien. Bien qu'il semble faire un long détour vers le sud par rapport aux autres parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes, il vaut absolument le voyage. Le nombre relativement important de centres d'intérêt majeurs dans le sud de l'Alberta entre Calgary et les Lacs Waterton renforce encore l'intérêt de ce voyage vers le sud. 
De surcroît, la visite des Lacs Waterton trouve naturellement sa place dans un circuit international étendue au parc national voisin de Glacier dans le Montana.
C'est pourquoi j'ai choisi d'introduire les parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes par celui-ci dans ce voyage virtuel.

 

Le danger des incendies de forêt

 

Comme son voisin le parc de Glacier dans le Montana, le parc national des Lacs Waterton est particulièrement exposé au risque de feux de forêt à la fin de l'été. 


Crise des 11 et 12 Septembre 2017 
source, presse canadienne

La combinaison d'une sécheresse saisonnière exceptionnelle, de vents d'ouest violents suscitant un effet de foehn peut provoquer des crises violentes comme les incendies des 11 et 12 Septembre 2017 qui a contraint à l'évacuation intégrale du parc national et des régions environnantes. C'est pourquoi les visiteurs doivent rester vigilants au risque d'incendie, signalé par des panneaux indicateurs et se tenir informés avant d'entreprendre de longues randonnées.



source : J.M. Zaninetti, 2016 
 

Destinations voisines


East Kootenays

Fort McLeod

Ranch Bar-U 

Writing-on-Stone

Glacier  (USA)

Rocky Mountain Front du Montana (USA)