mercredi 8 novembre 2017

Avenue of the Giants

Humboldt Redwood State Park

2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article


Humboldt Redwood State Park
Avenue of the Giants
Eureka


 



Ambiance : Til' I Die - Beach Boys, 1971

 

Les forêts denses de séquoia de la côte nord sont l'une des merveilles naturelles de la Californie. Leur découverte nous emplit d'une émotion enfantine. Pour les uns, elles évoquent les contes de fée et les forêts fantastiques de la Terre du Milieu en raison de leurs arbres immenses. Pour d'autres elles évoquent plus précisément Endor, la forêt des Ewoks de La Guerre des Étoiles (Le Retour du Jedi, 3e volet de la trilogie originale (1983)). Et pour cause ! Les scènes du film ont justement été tournées dans une forêt primaire de sequoia sempervirens dans le Parc National Redwood


Mais avant de visiter le parc national Redwood en venant de San Francisco, la route traverse une autre forêt tout aussi merveilleuse, Humboldt Redwood State Park.

Le parc d'état Humboldt Redwood est le plus grand parc de séquoias de tous les États-Unis. Le parc a été établi par la "Save the Redwood League" (une division locale du Boone & Crockett Club fondé par Theodore Roosevelt en 1887) en 1921 après avoir racheté un ensemble de terres forestières dans la vallée de l'Eel River dans le comté de Humboldt pour le compte de l'état de Californie. A l'époque, plus encore qu'aujourd'hui, la controverse sur la préservation des forêts de sequoia sempervirens dans le nord-ouest de la Californie faisait rage, opposant les défenseurs de l'industrie forestière à ceux de l'environnement.
Le parc s'est étendu progressivement au fil des acquisitions pour atteindre finalement sa superficie actuelle de 209 km². 


source: http://humboldtredwoods.org/map

Le parc s'étend le long et à l'ouest de la vallée de la rivière Eel, un fleuve côtier long de 315 km qui parcourt les Northern Coast Ranges vers le nord ouest et se jette dans le Pacifique à la hauteur de la ville d'Eureka dans la Baie de Humboldt qui a donné son nom à la région.

La vallée de l'Eel river est parcourue par l'autoroute US-101 qui relie la Redwood Coast au nord à San Francisco au sud en passant par le Wine Country de Californie du Nord. La route 101 traverse la Californie du Sud au Nord. Elle a été construite entre 1909 et 1926, en traversant de superbes bois de sequoias dans la vallée de l'Eel River sur un peu moins de 50 kilomètres. L'autoroute contournant les bois de sequoias est construite entre 1955 et 1960, et l'ancien tracé est transformé entre la route panoramique Avenue of the Giants qui attire les visiteurs dans le parc.
Les dernières exploitations forestières cessent leurs activités en 1964 et le parc est dorénavant entièrement dédié au tourisme. 




La conduite sur l'Avenue of the Giants (dont l'accès est gratuit) est un délice, mais il serait dommage de limiter son expérience du parc à une simple balade en voiture. 




Le parc propose un centre d'interprétation à Burlington où l'on peut tout apprendre sur la forêt et admirer l'Immortal Tree, un sequoia millénaire qui fait partie des arbres remarquables du parc. En fait, par sa position abritée, la vallée jouit d'un climat plus clément que la côte, l'été y est plus chaud et plus ensoleillé, sans être torride, et le vent plus rare. Ce juste équilibre a sans doute favorisé la survie de très grands arbres. Sur 137 arbres de plus de 110 mètres de haut recensés en Californie du Nord, 100 se trouvent dans le seul parc de Humboldt.




Le Dyerville Giant est tombé en 1991 après 1,600 ans d'existence. cet arbre de 113 mètres de haut a longtemps été considéré comme le plus haut du monde jusqu'à ce que son record soit surpassé par la découverte d'un arbre du parc national Redwood baptisé Hyperion (115,5 m). Sa souche peut être admirée dans le Founder's Grove, l'une des deux sections remarquables du parc où il faut absolument s'arrêter pour parcourir le sentier d'interprétation. Le Founders Grove Nature Trail propose un sentier d'interprétation en boucle de 650 mètres qui permet d'admirer ladite souche, mais aussi le Founders Tree, un arbre impressionnant (99 m) découvert en 1931 que l'on a cru initialement être l'arbre le plus grand du monde avant de découvrir le Dyerville Giant en 1964.
Quand on consacre un temps suffisant à la découverte du parc de sequoia Humboldt, il est possible _ après avoir découvert le Founders Grove_ de traverser la rivière Eel par la Bull Creek Road pour se rendre au Williams Grove situé un peu plus en amont.
L'accès est ici payant ($8 dollars pour le parking). 

Situé à la confluence de la Eel River et du Bull Creek, le site est plus serein que le Founders Grove, car il n'est pas perturbé par le bruit du trafic routier autoroutier qui gâche quelque peu l'expérience précédente. La Rockefeller Loop (1,1 km) permet de découvrir à loisir cette superbe forêt primaire.



La Mattole Road conduit dans les profondeurs du parc en remontant la vallée du Bull Creek vers le secteur d'Albee Creek où se trouve un camping et d'autres bosquets d'arbres remarquables et divers départs de sentier. Longtemps fermée au public pour laisser la forêt se régénérer après l'exploitation privée dont la forêt fit l'objet par le Ranch Albee (1858-1944), cette section du parc (pas visitée) n'a été ouverte au public qu'au tournant du siècle. Stratosphere Giant, l'arbre le plus haut connu dans le parc à ce jour (113,5 m) se trouve dans ce secteur. Son âge est estimé à environ 1,500 ans.





L'entrée sud de l'Avenue of the Giants à Philipsville se situe à 120 kilomètres _2 heures de route_ au nord de Fort Bragg sur la Côte Nord. La ville d'Ukiah, station thermale (et destination de villégiature) est à 160 kilomètres plus au sud le long de l'autoroute US-101 (1h3/4 de conduite). Calistoga, autre station thermale située dans la Vallée Napa est distante de 256 km (3h de route). San Francisco enfin est à 340 km (4h de route).

Il est possible de consacrer seulement une ou deux heure à conduire sur une section ou la totalité de l'Avenue of the Giants, comme il est possible de lui consacrer une journée entière en s'enfonçant dans la vallée du ruisseau Bull Creek, voire d'y passer plusieurs jours à explorer à pied son dense réseau de sentier.

Au plan écologique, le statut de protection de la forêt de Sequoia de Humboldt Redwood State Park est jugé suffisant par l'IUCN pour que ce parc d'état soit classé en catégorie 2 "parc national" à son inventaire mondial des aires protégées. C'est un classement que le parc national de Redwood, son voisin du nord, peut lui envier, car celui-ci n'est répertorié qu'en catégorie 5 "paysage protégé".

Eureka





Du côté nord, l'entrée de l'Avenue of the Giants à Stafford n'est qu'à 50 kilomètres au sud d'Eureka, la capitale du comté de Humboldt (1/2 heure de route environ). Bien qu'il y ait des campings dans le parc et de petits lodges indépendants à Myers Flat, Eureka est un bon camp de base pour découvrir la région. C'est par ailleurs une ville intéressante. Son centre-ville historique est remarquable, mais ses banlieues interminables d'une banalité désolante. La ville s'est développée à partir de 1853 pour desservir les communautés de bûcherons qui partaient à l'assaut de la Redwood Coast. Situé dans l'estuaire de la Eel River, le site de la ville se trouve sur la baie de Humboldt qui offrait une rade peu profonde mais abritée des tempêtes du large par les cordons dunaires de Fairhaven. Durant tout le 19e siècle le port offrait le moyen le plus sûr et le moins onéreux d'acheminer le bois vers les marchés. Les scieries se sont donc multipliées et le train est arrivé dans les années 1880. Comme le port manquait de tirant d'eau, le chemin de fer puis la route après 1923 sont devenu les principaux moyens de transport des marchandises. Quelques fortunes de barons du bois se sont faites à Eureka à la fin du 19e siècle. Ceux-ci ont alors rivalisé pour édifier des maisons victoriennes plus extravagantes les unes que les autres.



Achevée en 1886, la Villa Carson _transformée en club privé_ est sans doute la plus grandiose. Elle n'est pas ouverte à la visite. 



Juste en face, la "Pink Lady" ne manque pas de piquant non plus.



Certaines de ces "maisons en pain d'épice (gingerbread house) ont été converties en B&B de luxe.

Prolonger le voyage aux environs

 

Redwood

Shasta et Lassen

Lost Coast


Wine Country