lundi 18 décembre 2017

Nevada

L'état de l'argent

2 étoiles, mérite le détour

 


source Wikipedia



Ambiance,  Nevada Fighter - Mike Nesmith, 1971

J'ai déjà écrit que la Californie ne ressemble pas au Far West. Par contre, on entre dans le Far West dès que l'on passe à l'est des cordillères de la Sierra Nevada, et l'ouest de l'état du Nevada, tout proche, est un concentré de l'histoire, de l'iconographie et de la légende du Far West sur un tout petit territoire.



Géographie du Nevada


Le Nevada est un état singulier. Vaste parallélépipède de 286,350 km², entre les parallèles 35°N et 42°N et les longitudes 114°W et 120°W, cet état enclavé du Grand Sud-Ouest des États-Unis est incorporé en 1864 au moment de la construction de la première ligne de chemin de fer transcontinentale qui le traverse au nord. Il ne compte encore aujourd'hui que moins de 3 millions d'habitants, soit un peu plus de 10 hab./km² seulement, ce qui le place au 42e rang des 50 états fédérés par sa densité de population. Sa population est d'ailleurs largement concentrée. La grande majorité de la population de l'état (près de 2,4 millions d'habitants) se concentre dans le sud de l'état autour de Las Vegas.
Une minorité se regroupe dans l'ouest autour de la ville de Reno.


 Source: http://mapshop.com/wall/state/state-map-nevadax.asp


Désert de Black Rock (site où se tient tous les ans depuis 1986 le fameux festival hippie "Burning Man" fin Août et début Septembre (Labor Day (09/01) week end)) dans le nord-ouest du Nevada, occupe le fond d'un ancien lac de la période pléistocène, baptisé Lake Lahontan, dont les eaux se sont largement évaporées après la fin de période glaciaire. Source Wikipedia

Le Nevada est un désert, au sens humain comme au sens biogéographique. En effet, son territoire s'inscrit presque entièrement dans cette région physiographique du Grand Bassin qui s'étend entre la Sierra Nevada à l'ouest et les Wasatch Mountains à l'est en Utah qui annoncent les cordillères des Montagnes Rocheuses. 



Le Grand Bassin est un vaste bassin endoréique, c'est à dire que les cours d'eaux ne s'écoulent pas vers la mer mais vers des lacs ou des playas (lacs salés évaporés ayant laissé derrière eux de vastes dépressions et des plaines salées). L'aridité est induite par l'effet d'abri des cordillères qui séparent le bassin de l'Océan Pacifique à l'Ouest et qui captent l'humidité des masses d'air océaniques qui sont obligées de se décharger de leur vapeur d'eau pour franchir les montagnes (ascendances). Sur le versant oriental au contraire, l'air qui redescend des montagnes est dense et sec, c'est l'effet de foehn. L'approvisionnement en eau du Grand Bassin dépend presque entièrement de la neige stockée sur les montagnes durant la saison d'hiver. 


Carte du Far West à la fin de la dernière glaciation, période des Missoula Floods (15, 000 ans avant le présent) Repérez les Lacs Lahontan et Bonneville qui recouvrent une grande partie du Grand Bassin à cette période.

Naturellement le Grand Bassin est recouvert d'une maigre steppe à armoises, avec des dunes de sable et des plaines de sel qui témoignent de la présence d'anciens lacs préhistoriques dans la période glaciaire qui ont disparu depuis et dont les dernières poches sont en cours d'évaporation.
Depuis que le continent nord-américain a englouti le Rift Médio-Pacifique, la croute continentale s'étire et s'amincit sous la montée du magma dans l'Ouest entre les cordillères des Montagnes Rocheuses et les cordillères de la façade Pacifique, Sierra Nevada et Chaîne des Cascades. Cet étirement s'accompagne d'éruptions volcaniques _particulièrement intenses durant l'ère Tertiaire_ et de failles puissantes qui opposent des blocs soulevés et des bassins d'effondrement. C'est ce que les américains nomme le système "Ranges and Basins" qui caractérise la topographie de cet état.


source : Wikipedia




Source Wikipedia

Extrêmement isolé à l'est de l'état près de la frontière de l'Utah,
Great Basin National Park est un exemple représentatif des écosystèmes et des paysages de montagne du Grand Bassin. C'est le seul parc national existant sur le territoire du Nevada si l'on excepte de petits fragments du parc national Death Valley.


Histoire du Nevada


Le Nevada est vaste et vide. Son histoire est en fait concentrée dans un tout petit coin de son vaste périmètre. Au 19e siècle, tout se place à l'angle occidental de l'état. Tout commence en 1846, quand les premiers convois de chariots des pionniers se pressent sur la piste de la Californie sans s'arrêter dans le désert hostile du Grand Bassin. L'histoire du Nevada commence sur cet itinéraire à l'ouest du territoire, à la limite de la Californie. Le tracé de la Piste de Californie correspond approximativement au tracé actuel de la ligne du chemin de fer et de l'autoroute 80 qui relie Sacramento, la capitale de la Californie à l'ouest à Salt Lake City dans l'Utah à l'est. 



source: wikipedia

Tout change avec la découverte du filon aurifère de Comstock (Comstock Lode) dans les montagnes de l'ouest du territoire du Nevada en 1859. Une ruée vers l'or se déclenche, les prospecteurs affluent et une ville se construit à 1900 mètres d'altitude sur le champ minier, bravant les rigueurs de l'hiver. Cette ville est baptisée Virginia City. Le territoire du Nevada se sépare de celui de l'Utah, à cause des Mormons dont la majorité des américains désapprouvent alors la religion, et comme les colons affluent dans la région des mines, le Nevada peut adhérer à l'Union en pleine guerre de Sécession (1864), ouvrant la route à la réalisation de la ligne de chemin de fer qui doit arrimer définitivement la Californie au reste de l'Union. Après l'or, la montagne de Virginia City se révèle également riche de filons d'argent qui vont assurer la prospérité de la région pendant quelques années supplémentaires (Big Bonanza de 1873). C'est cette période de boom minier que le célèbre romancier américain du 19e siècle Mark Twain, Samuel L Clemens de son nom véritable, décrit dans son roman "Roughing it" composé à partir de ses souvenirs et publié en 1872. L'écrivain baroudeur a tenté sa chance comme prospecteur puis journaliste à Virginia City de 1861 à 1864, où il avait suivi son frère ainé Orion Clemens qui venait d'être nommé secrétaire du gouverneur du territoire du Nevada. C'est d'ailleurs à Virginia City que Samuel Clemens invente son nom de plume (Mark Twain) en 1863. Samuel quitte finalement le Nevada lorsque l'état a été incorporé en 1864 pour s'établir quelques années à San Francisco afin de poursuivre sa carrière de journaliste avec de meilleures perspectives. 



Source: Wikipedia

Sise au fond de la Carson Valley à 1450 mètres d'altitude seulement, 24 km au sud-ouest de Virginia City, la ville de Carson City, fondée en 1858, est choisie pour capitale du nouvel état en 1864. 


Nevada Old Mint à Carson City (aujourd'hui Musée de l'état du Nevada que nous n'avons pas visité cependant)
source Wikipedia

La Réserve Fédérale y construit une succursale de l'U.S. Mint avec le privilège de battre monnaie (Nevada Old Mint, transformée ultérieurement en musée de l'état). Le dollar est en effet une pièce d'argent au 19e siècle, et des fortunes sont battues avec le métal tiré des mines de Virginia City.

La première ligne du chemin de fer transcontinental passe 52 kilomètres plus au nord, et une nouvelle ville commence à se développer autour de la gare de Reno (alt. 1390 m) qui est desservie à partir de 1867. La compagnie ferroviaire du Central Pacific est attirée dans la région par la promesse de trafic offerte par les riches gisements d'or du Comstock Lode découverts dans les environs en 1859. Virginia City sera finalement desservie directement par une ligne ferroviaire dédiée en 1869. Le rendement des mines de Virginia City décline après 1878 et la ville perd peu à peu la majorité de sa population, sans toutefois jamais totalement se vider. Pendant ce temps, la petite ville de Carson City continue de se développer modestement grâce à son rôle politique tandis que que Reno, carrefour commercial et ferroviaire devient la ville la plus peuplée du Nevada en 1900.

L'économie des casinos, le tourisme et l'essor de Las Vegas


Dans les années 1920, l'économie du Nevada est en grave déclin, et la crise de 1929 lui porte le coup de grâce. Dans une tentative désespérée de relancer l'économie locale, le congrès de l'état du Nevada légalise en 1931 les jeux d'argent qui avaient été prohibés en 1909. Dans le même temps, le Nevada approuve la législation sur les divorces la plus libérale de tous les États-Unis. Ces deux décisions concomitantes vont révolutionner cet état. Mais le développement économique, concentré dans l'Ouest du Nevada au 19e siècle, va se déplacer vers le Sud de l'état où Las Vegas devient l'épicentre de l'industrie du divertissement.

Plus au nord, Reno tire également partie de cette législation libérale pour devenir une ville de jeu. Les casinos se multiplient à la suite du Bank Club et du Palace à relativement faible distance de Sacramento (212 km) et de San Francisco (350 km). Reno n'est jamais devenue aussi importante que Las Vegas, mais on disait dans les années 1950 que l'on allait se marier à Las Vegas et divorcer à Reno.

Dans les années 1980, le changement des lois sur les jeux d'argent en Californie a commencé à saper les revenus des casinos de Reno dont les recettes ont été captées à la source par le développement des casinos amérindiens en Californie. Des investisseurs ont entrepris de rénover le business des casinos de Reno pour les rendre plus attractifs sans jamais égaler la démesure de Las Vegas

Las Vegas, la ville du péché, est devenue une destination touristique au rayonnement mondial, alors que Reno n'a qu'un rayonnement régional. 

Les deux villes ne sont pas réellement concurrentes et s'ignorent. La route entre Reno et Las Vegas est très longue. Il faut une journée entière à travers le désert pour relier les deux villes par la route US-95. Cette route est célèbre pour la fréquence des observations d'OVNI rapportées après la Seconde Guerre Mondiale. Ceci est certainement lié à la proximité de l'immense complexe Nellis Air Force Range où l'armée américaine a testé toute sortes d'engins volants ultra-secrets pendant la Guerre Froide (Zone 51).

Quelques suggestions d'itinéraires-types passent par certains sites du Nevada. Les sites de l'est et du sud de l'état sont abordés dans l'article consacré au roadtrip dans le Grand Sud-Ouest. Pour sa part, le Pays de l'Argent à l'ouest du Nevada est inclus dans des circuits de la Côte Pacifique.

 

Liste des articles consacrés au Nevada

 

 

Plusieurs articles de ce blog sont consacrés aux destinations de l'état du Nevada. Autant Las Vegas est très connue, autant les autres destinations de l'état sont confidentielles. 

Silver Country

Lake Tahoe dont un tiers du pourtour se trouve dans le Nevada

Black Rock Desert

Ruby Mountains

Great Basin National Park


Routes solitaires

Basin and Range

Valley of Fire

Las Vegas

Death Valley