dimanche 19 novembre 2017

Sequoia & Kings Canyon

Voyage au pays des arbres géants

2 étoiles, mérite le détour

 

Sites présentés dans cet article


Kings Canyon National Park
Sequoia National Park
Giant Sequoia National Monument - North Unit
Giant Sequoia National Monument - South Unit
Sherman Pass 

 

 



Sequoiadendron Giganteum  
source Goodfreephotos


Ambiance : Escape to India, Kundun - Philip Glass, 1997

La notoriété des parcs nationaux de Sequoia et Kings Canyon est quelque peu éclipsée par celle de leur voisin du nord, Yosemite
Ensemble, les deux parcs nationaux du sud de la Sierra Nevada ont attiré 1,5 millions de visiteurs en 2016, trois fois moins que Yosemite sur un territoire aussi étendu. Ils ont pourtant un atout de taille à faire valoir pour attirer les visiteurs, leurs arbres géants, les êtres vivants les plus massifs qui existent sur la terre.


Sequoia & Kings Canyon National Parks - principale réserve protégeant les arbres les plus volumineux de la planète : Sequoiadendron Giganteum
source Wikipedia


Le Sequoiadendron giganteum est une espèce relique qui ne vit plus que par bosquets épars sur les versants occidentaux de la Sierra Nevada entre 1500 et 2000 mètres d'altitude entre 36° et 38°30' de latitude nord.
Parfaitement adapté au gel, contrairement à son cousin du littoral, le séquoia géant de la Sierra Nevada  a du mal à se reproduire. Ses  graines se propagent quand les pommes de pin éclatent sous l'effet de la chaleur, avec l'aide par exemple d'un feu de forêt rapide, qui nettoie le sol sans rester suffisamment pour endommager les sujets adultes qui sont protégés par une écorce épaisse et spongieuse. Les graines peuvent être propagées aussi par des écureuils et certains insectes qui attaquent le bois des pommes de pin. Des fossiles vieux de 200 millions d'années témoignent de l'ancienneté de l'espèce. Les glaciations quaternaires ont réduit considérablement son aire d'extension. L'arbre à besoin à la fois d'étés chauds et secs, avec des feux de forêt, et d'hivers froids et neigeux. La neige fournit les réserves d'eau nécessaires à ces géants pour l'été. Même quand elles germent, les jeunes pousses ne sont pas sorties d'affaire. Le séquoia géant est une essence de lumière qui a besoin d'un terrain dégagé pour croître, il n'aime pas la concurrence, ce qui le réduit à des niches écologiques très restreintes. L'extension de sa niche écologique en latitude et en longitude est déterminé par le climat, plus au sud ou plus bas en altitude, il n'y a pas assez de neige hivernale et trop de concurrence avec d'autres espèces. Plus au nord ou plus haut en altitude, les étés ne sont pas assez chauds et les feux de forêt pas assez fréquents. De surcroît, la population  des sequoias géants de la Sierra Nevada a été décimée par les bûcherons dans les années 1870 et 1880. 


Sequoiadendron Giganteum - Sentinel Tree, Sequoia National Park
source Wikipedia


Bien que de grande dimension, les planches de séquoias se sont ultérieurement révélées sans grande valeur, parce que ce bois est cassant, mais des milliers de sujets adultes avaient déjà été abattus en 20 ans quand le Congrès prit la décision de préserver les deux plus gros arbres connus à l'époque au sein de deux parcs nationaux jumeaux inaugurés en 1890, General Grant National Park autour de l'arbre baptisé ainsi au nord, et Sequoia National Park au sud autour de l'arbre baptisé General Sherman, le plus gros arbre connu au monde. Des soldats afro-américains furent réquisitionnés pour dégager des pistes d'accès à ces arbres remarquables. Mais ces pistes devinrent rapidement insuffisantes avec l'essor du tourisme automobile dans les années 1920. Une route adaptée à la conduite automobile fut construite entre 1921 et 1926 pour permettre aux visiteurs d'accéder au parc national de Sequoia par l'entrée sud au-dessus de Three Rivers jusqu'au site de Wuksatchi où fut construit un lodge pour accueillir les visiteurs. C'est à cette époque que naît l'idée de connecter les deux parcs par une même route qui serait baptisée Generals Highway. Celle-ci est finalement construite pendant la Grande Dépression et inaugurée en 1935.




Dans le même temps, les deux parcs font l'objet d'extensions successives qui les conduisent à annexer l'arrière pays montagneux de la Sierra. Ils sont l'un et l'autre étendus jusqu'à la ligne de crête de la Sierra Nevada. Le Parc de Sequoia s'étend à partir de 1926 sur 1,635 km² jusqu'au Mont Whitney, point culminant de l'état de Californie (4,417 m). Au sud, la vallée de Mineral King est menacée par des promoteurs qui envisagent d'y créer une station de ski. Les défenseurs de l'environnement se mobilisent et obtiennent l'annexion du secteur de Mineral King en 1978 pour en assurer la préservation. Le parc General Grant est étendu pour annexer la gorge la plus profonde des États-Unis. Pour l'occasion, le parc est rebaptisé Kings Canyon National Park en 1940 et s'étend aujourd'hui sur 1,869 km². Ces deux parcs sont associés au Giant Sequoia National Monument qui a été délimité en l'an 2000 en prenant deux sections de la Sierra National Forest administrée par l'US Forest Service (USFS). L'unité nord du monument est limitrophe du Grant Grove du parc national de Kings Canyon, tandis que l'unité sud jouxte le parc national de Sequoia. Ce monument protège _dans une mesure moindre que les parcs nationaux_ 1,326 km² de forêt de montagne abritant des bosquets de séquoias géants. Mis ensemble, les trois parcs forment une vaste aire protégée fédérale de 4,831 km² à laquelle jouxtent vers le nord des parties de forêt national qui sont classées en wilderness (John Muir Wilderness, Dinkey Lakes Wilderness). Cela fait un écosystème sain d'une taille suffisante pour préserver la biodiversité de la Sierra. C'est ce qui a valu à cette région d'être classée comme réserve de biosphère par l'UNESCO en 1976. La plus grande partie des montagnes des parcs nationaux de Sequoia et Kings Canyon sont constituées de granite, ce qui explique les formes et la vigueur des reliefs. Toutefois, on y trouve également quelques petites zones de marbre où se sont formées des cavernes telles que Crystal Cave.

Le NPS a mis en commun la gestion des deux parcs nationaux. Il faut s'acquitter d'un droit d'entrée unique. Ce permis donne une autorisation d'accès aux deux parcs pour une semaine.
Plus encore que Yosemite dont la vallée est toujours accessible, Sequoia et Kings Canyon sont des parcs de montagne. Les rangers s'efforcent de maintenir l'accès aux parcs nationaux ouvert toute l'année. En dépit de son altitude, la Generals Highway est donc déneigée en cas de besoin. Toutefois, en cas de conditions hivernales (de Novembre à Avril), la réglementation impose l'usage de chaînes. Par contre, les autres routes du parc ne sont généralement ouvertes qu'en saison, généralement de Mai à Octobre, selon la météo. La saison sèche s'étend de la mi-Mai à fin-Septembre. Dans cette période, il n'y a pas de neige à redouter, mais il faut être vigilant aux risques de feux de forêt. En toute saison, il est toujours judicieux de consulter le site du parc pour connaître les conditions de route avant la visite, car même quand ce ne sont pas les conditions météo qui sont défavorables, les visiteurs peuvent s'attendre à des délais de construction sur les routes du parc. Il n'y a pas de station service dans les parcs, mais on trouve du carburant à Hume Lake une localité habitée enclavée dans le Monument National de Giant Sequoia et située à proximité du Grant Grove Village (18,5 km - 1/2h).
 

Kings Canyon National Park

 

Des deux parcs jumeaux, Kings Canyon est le plus tranquille. Il n'a reçu que 0,6 millions de visiteurs en 2016, alors qu'il a beaucoup à offrir. 

Source Wikipedia

Situé au nord, le parc national de Kings Canyon se subdivise en deux unités territoriales. Grant Grove est la plus accessible des deux. Perchée à environ 2000 mètres d'altitude sur le versant occidental de la Sierra, le Grant Grove of Sequoias est proche de l'entrée nord de la Generals Hwy. C'est par là que l'on entre dans le parc en provenance de Yosemite, de Sacramento ou de San Francisco. Wawona (Yosemite) est à 193 km du Grant Grove Village (2h1/2 de route via Fresno). San Francisco est à 388 km (4h de conduite sans compter les encombrements ni les arrêts). Avec les autoroutes de la Grande Vallée, les temps de route sont équivalents entre San Francisco et Kings Canyon d'une part et entre San Francisco et Yosemite de l'autre.


Grant Grove
source Wikipedia


Le Grant Grove Village abrite un centre d'accueil, deux lodges (un lodge historique et un ensemble de chalets économiques) et le Grant Grove où se trouve l'arbre baptisé "Général Grant", décrété arbre de Noël officiel du pays en 1926. Ce sujet mesure 81,75 mètres de haut et son âge est estimé à 1,700 ans. Son tronc a un  diamètre de 12 mètres, ce qui en fait le sequoia vivant le plus large à sa base.  

General Grant Tree
source Wikipedia

On trouve à proximité le Fallen Monarch, un tronc creux criblé de balles, a servi de cabane, d'hôtel, de saloon et même d'écurie à chevaux au 19e siècle.



Depuis le parking, on accède aux deux arbres par un sentier en boucle accessible de 1,2 km et de 15 m de dénivelé.


Kings Canyon Scenic Byway
source Wikipedia
 
En partant du Grant Grove Village, il faut emprunter une route de montagne en impasse (CA-180, surnommée Kings Canyon Scenic Bwy) longue de 55 kilomètres pour descendre dans le fond du Kings Canyon

Kings Canyon Scenic Byway
source Wikipedia 
Il faut compter plus d'une heure pour descendre prudemment cette route tortueuse qui dessert des habitations car elle se trouve pour l'essentiel de dehors des limites du parc national. 

Grizzly Falls, Sequoia Natl. Forest
Source Wikipedia

Chemin faisant, la cascade des Grizzly Falls offre un arrêt photo classique sur ce trajet. 


Kings River
source Wikipedia

On arrive enfin au bord de la Kings River, un torrent bondissant, et on entre de nouveau dans les limites du parc national à Cedar Grove à 1400 mètres d'altitude. 



Cedar Grove
source Wikipedia



Cet endroit marque l'extrémité d'un glacier disparu, car on passe subitement d'une gorge au profil en V en une belle vallée en auge au profil en "U" à partir de Cedar Grove. On y trouve un centre d'orientation, des services indispensables aux randonneurs qui s'engagent dans l'arrière pays du parc et un lodge. Sans avoir la splendeur paysagère de la vallée de Yosemite, la vallée du Kings Canyon est tout de même magnifique, avec ses montagnes de granite qui s'élèvent comme des tours de part et d'autre. 


De Cedar Grove, la route goudronnée s'avance encore sur environ 10 kilomètres dans la vallée pour se terminer en impasse aux Zumwalt Meadows, à 1540 mètres d'altitude. C'est le point de départ de randonnées fameuses dans des vallées magnifiques.


Zumwalt Meadows
source Wikimedia

Le secteur des Zumwalt Meadows est couvert par une foret de pins ponderosa qui témoigne de traces d'incendies assez récents.

La visite du Kings Canyon est assez décevante pour qui ne randonne pas. Il faut s'éloigner du bitume pour en découvrir les beautés cachées.

La Paradise Valley est particulièrement réputée parmi les amateurs  de longues randonnées dans l'arrière-pays.


Paradise Valley
source Wikipedia

Paradise Valley
source Wikipedia 

Plus difficile d'accès, l'arrière-pays montagneux du parc est d'une beauté incomparable, mais son abord est réservé aux randonneurs au long cours aguerris équipés du matériel de camping adéquat et totalement autonome pour séjourner plusieurs jours consécutifs dans la montagne après avoir demandé un permis de randonnée aux rangers du parc national. Celui-ci est traversé par le Pacific Crest Trail.


Painted Lady, arrière-pays du parc national de Kings Canyon
source Wikipedia

Sequoia National Park

 

Des deux parcs, c'est le plus populaire (1,25 millions de visiteurs en 2016). Les touristes se pressent sur la Generals Hwy pour admirer les plus beaux spécimens de séquoias géants.


Source Wikipedia

On gagne le parc national Sequoia au départ du Grant Grove Village en empruntant la Generals Hwy. Elle serpente à flanc de montagne sur 48 km jusqu'au Giant Forest Museum en reliant les principaux points d'intérêt du parc national Sequoia. Il faut la parcourir à une vitesse très compassée sans compter les arrêts multiples. Une journée complète de visite est nécessaire pour parcourir la Generals Hwy du nord au sud.


Redwood Mountain Grove Overlook
source Wikipedia

A la sortie du Grant Grove, on trouve un point de vue sur la droite (Redwood Mountain Overlook), suivi d'un second sur le Kings Canyon Overlook sur la gauche peu après l'intersection de la route de Hume Lake


Kings Canyon Overlook
source Wikipedia
Un peu plus loin la route sort des limites du parc de Kings Canyon et passe deux lodges privés dans une section qui relève du Giant Sequoia National Monument (North Unit).


Wuksachi lodge
source Wikipedia
 
Une fois entré dans le parc national Sequoia, la route dessert successivement sur la gauche Wuksatchi Village (où se trouve le lodge historique le plus luxueux) et Lodgepole Village, le cœur du parc où l'on trouve un grand centre d'accueil et de nombreux services. Il faut compter une heure de conduite sans arrêts pour rallier le Lodgepole Visitor Center depuis le Grant Grove Village.


Les choses sérieuses commencent au sud du Lodgepole Village.


Panorama of General Sherman Tree - l'être vivant le plus volumineux au monde
source Wikipedia

Le General Sherman Tree se trouve près de l'intersection de la Wolverton Road (sur la gauche en roulant vers le sud). Son accès se fait par un sentier accessible en descente sur 800 m depuis le parking auquel on accède depuis la Wolverton Road. Le dénivelé vertical est tout de même de 65 mètres, et si la descente est agréable, vous pouvez être un peu essoufflé en remontant au parking. 

General Sherman Tree - vu de loin
source Wikipedia


C'est un arbre vraiment remarquable. Sa circonférence à la base est de 31,5 mètres. Son âge est estimé à 2,700 ans au maximum. Bien qu'il ne mesure que moins de 84 mètres de hauteur, son volume est de  plus de 2,500 m3 de matière vivante. C'est le trait caractéristique de l'espèce des séquoias géants, qui ne produit ni les arbres les plus élancés du monde, leurs cousins redwood du littoral sont plus hauts, ni les troncs les plus gros, ils sont battus de très loin par le cyprès de Tule que l'on trouve au Mexique, ni les sujets les plus âgés, ils vivent moins longtemps que les bristlecone pines du Grand Bassin, mais bien les arbres les plus volumineux du monde. La raison en est simple, s'ils réussissent à germer _ le stade le plus difficile de leur existence_ les séquoias géants grandissent vite, et peuvent gagner jusqu'à 50 cm par an dans les premières années de leur existence. Comme ils sont très résistants au feu, les sujets les plus chanceux vivent des milliers d'années, et ils continuent à pousser tout au long de leur vie, grâce à l'humidité stockée en abondance dans les sols de la montagne que la neige apporte en hiver.


Giant Forest Museum
source Wikipedia

Tout ceci est expliqué dans le Giant Forest Museum, un arrêt mérité dans l'un des plus beau bosquets de séquoias géants du parc. 


Big Trees Trail
source Wikipedia

Big Trees Trail, un sentier de découverte de 1,6 km sans dénivelé permet de se dégourdir les jambes au milieu des géants en contournant une prairie naturelle (un marais) du nom de Round Meadow, qui est sans doute un ancien lac.


Source Wikipedia


Bloc erratique et sequoia géant - Big Trees Trail
source Wikipedia

La Crescent Meadows Rd (4,5 km en impasse) s'embranche sur la Generals Hwy à hauteur du Giant Forest Museum (à gauche en descendant vers le sud).


Steps to Moro Rock
source Goodfreephotos

Moro Rock est un dôme de granite dénudé qui surplombe la vallée en contrebas. Sa formation rappelle celle du Half Dome à Yosemite

Steps to Moro Rock
source Wikipedia


Southwest View from Moro Rock
source Wikipedia

Les courageux grimperont l'escalier de 400 marches
aménagées sur son flanc pour accéder à de magnifiques points de vue sur le Great Western Divide à l'est et la Grande Vallée californienne à l'ouest. 


Tunnel Log
source Wikipedia

Passé le Moro Rock, il faut continuer encore un peu la Crescent Meadows Rd vers son terminus pour tomber sur Tunnel Log, une des curiosités du parc qui réjouit les enfants. En 1937, un séquoia géant tombe en travers de la route, et les rangers doivent percer un tunnel en travers pour ré-ouvrir la route à la circulation. Depuis, les visiteurs s'amusent à se prendre en photo franchissant le tunnel. Un Pick-up passe de justesse (en hauteur), pas un camping car. Deux voitures ne se croise pas sous le tunnel, la politesse est de rigueur.



Crescent Meadows, Sequoia Natl. Park
source Goodfreephotos

Crescent Meadows est un agréable site de pique-nique où l'on trouve des départs de sentier.
Une fois revenu au Giant Forest Museum, il faut tourner à gauche pour reprendre la Generals Hwy jusqu'à l'entrée sud du parc national. C'est une descente vertigineuse en lacets sur 26 km où l'on passe de près de 2000 à seulement 500 mètres d'altitude, avec une pente moyenne de 6%. Il faut prévoir une heure.
Parvenu au bas de la descente, la route longe la Kaweah River jusqu'au Foothill Visitor Center qui ferme ses portes au public à 18h (et +38°C au thermomètre quand nous y sommes passé). Ce centre (situé juste à côté des bureaux de l'administration du parc) est principalement destiné à accueillir les visiteurs arrivant du sud. En effet, cette entrée du parc n'est qu'à 330 km au nord de Los Angeles, 3h30 de conduite sans compter les encombrements ni les arrêts sur l'autoroute. Sequoia est le parc national de la Sierra Nevada le plus accessible de la Californie du Sud. Sans aller aussi loin, on trouve plusieurs hôtels dans la petite ville porte de Three Rivers à 10 km de l'entrée du parc. C'est une alternative aux lodges du parc national pour ceux qui ne veulent passer qu'une journée dans le parc de Sequoia et ne prévoient pas de visiter le Kings Canyon. La ville de Visalia est à 57 km du parc (prévoir 3/4 d'heure), mais c'est une ville sordide de mexicains-américains tristement célèbre pour la criminalité et la guerre des gangs.
Il existe d'autres secteurs accessibles du parc national.


Vallée de Mineral King
source Wikipedia 


Visiter le secteur de Mineral King dont la route d'accès étroite serpente sur 46 km depuis la petite ville de Three Rivers à l'entrée sud du parc demande du temps. Il faut prévoir 1h30 pour rallier Mineral King depuis Three Rivers. La route se termine dans une ancienne localité de mineurs à près de 2,400 mètres d'altitude au cœur d'un amphithéâtre alpin. C'est une excursion à la journée pour des amateurs de randonnée escarpées en montagne dans une nature inviolée. Il faut donc séjourner plusieurs jours pour envisager de faire cette visite, qui n'a par ailleurs que peu d'intérêt quand on ne randonne pas. 


Crystal Cave
source Wikipedia 

Visiter la Crystal Cave (accès payant, $15 dollar par personne pour des visites guidées dans des groupes de 15 personnes maximum) demande également du temps. Cette visite demande des efforts et de l'organisation. Il faut prévoir 1/2 journée pour cette visite en comptant la route (21 km de descente en virages depuis le centre d'accueil de Lodgepole _prévoir 1 heure, la marche d'approche (sentier long de 650m, en descente raide sur 100m de dénivelé, attention au retour) et le tour guidé de 45 minutes, plus le retour. Il faut donc séjourner plusieurs jours pour envisager de faire cette visite. Après le Giant Forest Museum, la route d'accès aux cavernes s'embranche sur la droite dans la descente vers l'entrée sud du parc. La température dans la caverne est constante à +10°C.
Les tickets s'achètent auprès des rangers dans un centre d'accueil du parc.


Promenade au milieu des géants - Sequoia Natl. Park
source Wikipedia

En conclusion, la visite des parcs nationaux de Sequoia et Kings Canyon ont constitué l'un des moments forts de toute découverte de la Californie du Nord. Je recommande chaudement cette visite à celles et ceux qui veulent découvrir les sequoia géants, car ces deux parcs nationaux protègent les plus beaux spécimens et les bosquets les plus majestueux, sans équivalent à Yosemite.


Crabtree Meadows, Sequoia Natl. Park
source Goodfreephotos

Les paysages de montagne des parcs nationaux de Sequoia et de Kings Canyon sont assez majestueux aussi, surtout le Kings Canyon. Excepté sur quelques parkings en fin de semaine, on n'y ressent pas l'effet de foule palpable à Yosemite


Les hautes terres du parc national Sequoia vues du sommet du Mt Whitney
source Wikipedia

Comme dans le parc voisin de Kings Canyon, l'arrière-pays montagneux du parc national Sequoia, traversé par le Pacific Crest Trail, est magnifique. Le parc s'étend vers l'est jusqu'au Mt Whitney, point culminant de la Sierra Nevada (alt. 4420 m.).


Forrester Pass (alt. 4010 m.), point culminant du Pacific Crest Trail à la frontière des parcs nationaux Sequoia et Kings Canyon
source Wikipedia

Giant Sequoia National Monument - South Unit



Le Giant Sequoia National Monument a été créé par un décret du président Clinton en 2000 à partir du classement de deux sections de la Sequoia National Forest de part et d'autres du parc national du même nom. Ce parc de 1,326 km² est divisé en deux unités, l'une au nord autour du Grant Grove, une autre au sud du parc national Sequoia. On accède à cette seconde section par la Western Divide Highway au départ de Porterville. Cette route panoramique grimpe rapidement au-dessus de 2000 mètres d'altitude sur les hautes terres de la Sierra Nevada, terre d'élection des sequoias géants. A partir de Quaking Aspen, la route forestière 107 n'est ouverte à la circulation que de Mai à Novembre et rejoint au sud la route de Kern River.


Bosquet de Black Mountain
source Wikipedia



La neige de printemps s'attarde le long de la Great Western Divide Hwy
source Wikipedia 

Cette route dessert le Trail of the 100 Giants qui traverse l'un des bosquets les plus méridionaux de séquoias géants, le Long Meadow Grove.

Panorama à la limite sud du Monument
source Wikipedia

La route est-ouest sur laquelle se termine la route panoramique la route 107 dessert la haute vallée de la Kern River qui draine le sud de la Sierra Nevada vers la Grande Vallée de Californie.  Cette route ouvre l'une des rates traversées routières de la Sierra Nevada par le Sherman Pass (alt. 2800 m). Très peu fréquentée car ne desservant pas grande chose, cette route pittoresque permet d'admirer de beaux paysages. On ne trouve aucun service au long de son tracé très lent qui ne fait pas gagner du temps, au contraire, par rapport au grand contournement du massif par l'autoroute au sud de Bakersfield !


Sherman Pass
source Wikipedia

 

Prolonger votre voyage

 



Yosemite


Sacramento

East Bay Area

South Bay Area

Monterey

Big Sur

Pinnacles

Santa Barbara

Mojave Desert 

Los Angeles

Death Valley