dimanche 5 mars 2017

Cedar Breaks

Cedar Breaks National Monument

Deux étoiles, mérite le détour



Sites présentés dans cet article


Cedar Breaks Natl. Mont.


 


Source Wikipedia


Ambiance : The Hours - Philip Glass, 2002

Situés dans le sud-ouest de l'Utah, le plateau Markagunt est couronné par la phase sédimentaire la plus récente du plateau du Colorado, baptisée "Claron Formation" dans la région, un ensemble de dépôts lacustres de grès et de calcaires qui se sont formés entre 60 et 50 millions d'années avant le présent. Relativement tendres, ces roches sédimentaires ont résisté à l'érosion grâce au dépôt de coulées de lave qui ont protégé les roches tendres sous-jacentes d'un plateau qui se soulève depuis 10 millions d'années comme ceux du Grand Canyon. La marge occidentale du Plateau du Colorado est aussi son secteur qui a été soulevé le plus haut. Le Markagunt Plateau, qui s'étend au nord du parc national de Zion, culmine à 3450 mètres d'altitude à Brian Head, un volcan démantelé par l'érosion. Le Monument National de Cedar Breaks se situe à proximité, sur le versant occidental du plateau. Le rebord de falaise se situe entre 3100 et 3200 mètres d'altitude. Géologiquement comparable à Bryce Canyon, l'amphithéâtre de Cedar Breaks regarde vers l'ouest alors que celui de Bryce s'ouvre vers l'est. Par ailleurs, Cedar Breaks se situe à plus haute altitude que Bryce Canyon. En conséquence, Cedar Breaks National Monument n'est pas ouvert au public à longueur d'année. La route d'accès n'est accessible que de fin mai à mi-octobre. Au printemps 2011, l'accès n'était toujours pas ouvert au public le 26 mai à la suite d'un hiver tardif et enneigé. Nous avons donc du patienter jusqu'au 1er Août 2015 pour découvrir ce site.
Cedar Breaks ressemble encore à Bryce par la couleur orangée prédominante de ses falaises. Ces roches sédimentaires principalement calcaires et sableuses contiennent des oxydes métalliques qui les colorent. Le fer et l'alumine sont très abondants sous différentes combinaisons chimiques, dont les plus courantes ont une teinte orangée. Le magnésium donne des nuances plus sombres, tirant du pourpre au bleu en passant par le noir. La limonite _qui contient aussi du fer et de l'alumine_ donne la couleur jaune. Le calcaire plus pur reste blanc.

 


Dans notre itinéraire idéal de découverte du Plateau du Colorado, il faut visiter Cedar Breaks National Monument en l'associant avec la découverte des Kolob Canyons de Zion. Pour un photographe, la visite de Cedar Breaks se fait idéalement l'après-midi pour bénéficier de la meilleure exposition. Le site n'est pas très étendu, 25 km² seulement. Il n'y a rien de subtil à Cedar Breaks. Le monument est formé par une seule falaise de roche érodée qui a creusé un immense théâtre grec de 5 km de diamètre et de 720 mètres de profondeur. le site est classé en Monument National depuis 1933.

La beauté de la falaise reste stupéfiante si l'on n'a pas la chance de venir un jour ensoleillé, comme ce fut le cas pour nous le 1er Août 2015. Quatre points de vue ont été aménagés sur le rebord de la falaise. Quand on vient de la ville de Cedar City, on emprunte la route panoramique de 10 km qui fait le tour du site. On rencontre, du sud vers le nord, tout d'abord Point Supreme Overlook, où se situe aussi le centre de découverte du parc. Ce point de vue offre sans doute le plus beau panorama.



Source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Source : J.M. Zaninetti, 2015

  Même par temps couvert, les roches orangées de la falaise semblent luire faiblement à la première esquisse d'éclaircie.
On est frappé par la diversité des formes d'érosion, qui laissent des cheminées de fée au formes fantaisistes (les "hoodoos" en Anglais).



Source : J.M. Zaninetti, 2015
 
Source : J.M. Zaninetti, 2015

On observe encore quelques arches.

Source : J.M. Zaninetti, 2015

Ensuite, le panorama est répété, avec des variations de perspective, à Sunset View Overlook, Chessmen Ridge Overlook qui se situe au centre de l'arrondi des falaises, et North View Overlook qui se situe au-delà de l'intersection entre les routes 143 et 148 en direction de la station de Brian Head, ce qui en fait le seul point du parc accessible en voiture hors saison.
Si on se limite aux panoramas, Cedar Breaks ne demande qu'un bref temps de visite, entre 1 et 2 heures au plus. Il est recommandé de visiter Cedar Breaks en juillet, à l'apogée de la floraison des prairies subalpines dans la région. le 1er août dernier, il y a avait encore beaucoup de fleurs sauvages dans les prairies d'altitude.



Source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Source : J.M. Zaninetti, 2015

  La promenade de l'Alpine Pond Trail, accessible depuis le point de vue de Chessmen Ridge, est la plus agréable et offre le meilleur moyen pour admirer la flore de montagne du parc à la bonne saison.
Le sentier Spectra Point - Rampart Overlook Trail est l'autre option de randonnée du parc au départ du Centre de Découverte. Ce sentier de difficulté moyenne longe le rebord sud de la falaise, et offre de très belles vues, notamment depuis Spectra Point, qui est relativement accessible. 

Bristlecone Pine
source Wikipedia

Le site est connu pour ses vieux pins aristée (Bristlecone) qui s'accrochent au bord de la falaise depuis des millénaires. Il est déconseillé de s'aventurer sur les sentiers du parc en cas de risque d'orage, surtout sur le rebord de la falaise, où l'on devient une cible potentielle pour prendre la foudre. Randonner à haute altitude pour entraîner une fatigue rapide. Il faut donc marcher lentement et emporter beaucoup d'eau. Par temps ensoleillé, l'exposition aux rayons UV est très élevée, chapeau à large bord, lunettes de soleil et crème solaire sont nécessaires. Si l'on cumule les deux randonnées complètes et les quatre panoramas, il y a matière à passer une agréable journée d'été en montagne à Cedar Breaks National Monument et d'échapper ainsi à la chaleur des basses terres alentour. Il fait au moins 15°C de moins à Cedar Breaks que dans la vallée de Zion, et une petite laine peut être agréable à porter en soirée.

Cedar Breaks est un plaisir pour les photographes amateurs qui chercheront, lorsque le temps s'y prête, à y capter la lumière du crépuscule. 



Source NPS


Venir à Cedar Breaks



En raison de sa faible étendue, Cedar Breaks National Monument n'offre qu'un camping comme seule option d'hébergement. Il vaut mieux résider ailleurs, surtout si l'on n'a pas ses propres réserves de nourriture.

Le centre d'accueil de Cedar Breaks National Monument se trouve à 35 km (30 minutes de route) à l'est de Cedar City, une petite ville universitaire qui peut faire un camp de base idéal pour découvrir la région.
Alternativement, la station de sports d'hiver toute proche de Brian Head au nord (14 km, 15 minutes de route) offre aussi quelques options d'hébergement.
Springdale, dans la vallée de Zion est distante de 125 km (1h30 de route).
Bryce Canyon City se trouve en direction de l'est à 105 km (1h20 de route).
Plus éloignée, Salt Lake City, est distante de 400 km (4h).


De Cedar Breaks à Bryce Canyon

La route qui sépare Cedar Breaks de Bryce Canyon n'est pas dénuée de charme. Le Markagunt Plateau est constellé de lacs et couvert de forêt de montagne.




Source : J.M. Zaninetti, 2015
 

Source : J.M. Zaninetti, 2015

  C'est une région de loisirs de plein air protégée dans le périmètre de la Dixie National Forest.
la route UT-14 qui passe au sud de Cedar Breaks est inscrite sur la liste des "scenic byways" de l'Utah.
Au sud-ouest de Cedar Breaks, cette route franchit un dénivelé de 1200 mètres entre Cedar City, la ville la plus proche du Monument et l'intersection de la route d'accès au parc. Sur cette section, un parking panoramique donne un aperçu de Zion National Park au loin en contrebas en direction du sud.


Source : J.M. Zaninetti, 2015

  A l'est de Cedar Breaks, la route UT-14 s'embranche sur la nationale 89 à Long Valley Junction. Il faut remonter celle-ci vers le nord sur une trentaine de kilomètres pour atteindre l'intersection de la route UT-12 qui part vers l'est en direction de Bryce Canyon National Park.

Poursuivre le voyage aux environs

 

Zion

Bryce Canyon

Capitol Reef

Page 

Grand Canyon North Rim

San Rafael Swell

Salt Lake City

Great Basin

Basin and Range


St George