dimanche 17 décembre 2017

Las Vegas



Sin City, la ville du péché


2 étoiles, mérite le détour



Sites présentés dans cet article

 

Las Vegas
Red Rock Canyon National Conservation Area
Hoover Dam
Lake Mead National Recreation Area 



Site du massacre du 01 Octobre 2017, vu depuis l'un des balcons de l'hôtel Mandalay Bay à partir desquels le tireur a sévi.
source Wikipedia


Ambiance : Sands of Nevada - Mark Knopfler, 2000

Quatre vingt pour cent de la population de l'état du Nevada réside aujourd'hui dans les environs de Las Vegas (2,4 millions sur 3 millions en 2016). Située à la pointe sud de cet état, Las Vegas est l'épicentre touristique du Sud-Ouest des États-Unis. Autel délirant dédié au culte béat de la société de consommation sous le soleil implacable du désert, Las Vegas est l'antithèse du développement durable, la matérialisation de ce qu'il y a de pire dans la société et la culture américaine. C'est une Nouvelle Babylone extravagante dédiée au plaisir et à la vanité de l'espèce humaine. Son infrastructure touristique est d'une décoration clinquante, kitsch et surchargée à l'extrême au point de créer sa propre esthétique que l'on pourrait baptiser : "L'outrance du mauvais goût écrasant la critique". Ce temple de Mammon est incroyablement populaire. C'est la deuxième destination du tourisme de masse aux États-Unis après Orlando en Floride. Dans ce blog qui devient de plus en plus une encyclopédie du voyage dans l'Ouest Américain, je me devais de consacrer enfin un article à la bien nommée Ville du Péché (Sin City), non pour en dénoncer les travers essentiels : l'exploitation impitoyable du labeur et le saccage de la planète, mais pour en présenter _ de manière clinique_ les attractions touristiques, conformément à la vocation du blog tout entier. 


Red Rock Canyon National Conservation Area dans la banlieue ouest de Las Vegas
source: Wikipedia

Vous avez deviné que je ne suis pas fan de Las Vegas, mais le désert où elle se situe mérite une visite en saison hivernale, entre Novembre et Avril avec, en particulier, le Red Rock Canyon et le barrage Hoover, mais aussi la Vallée de Feu.



Source : J.M. Zaninetti, 2011
 

Comprendre le phénomène Las Vegas


Fondée comme une étape ferroviaire dans le désert en 1905, Las Vegas ne commence réellement son développement qu’après la libéralisation des jeux de hasard par l’état du Nevada.


L'économie des casinos, le tourisme et l'essor de Las Vegas 

 


 Source: http://mapshop.com/wall/state/state-map-nevadax.asp
 
Dans les années 1920, l'économie du Nevada est en grave déclin, et la crise de 1929 lui porte le coup de grâce. Dans une tentative désespérée de relancer l'économie locale, le congrès de l'état du Nevada légalise en 1931 les jeux d'argent qui avaient été prohibés en 1909. Dans le même temps, le Nevada approuve la législation sur les divorces la plus libérale de tous les États-Unis. Ces deux décisions concomitantes vont révolutionner cet état. Mais le développement économique, concentré auparavant dans l'Ouest du Nevada au 19e siècle, va se déplacer vers le Sud de l'état.


Source : J.M. Zaninetti, 2011


Le Barrage Hoover par Ansel Adams (1942)- U.S. National Archives and Records Administration, Still Picture Records Section, Special Media Archives Services Division (NWCS-S), National Archives at College Park, MD

En effet, la construction du Barrage Hoover sur le Colorado aux confins du Nevada et de l'Arizona fournit les ressources en eau indispensables au développement d'une grande ville dans cette région désertique jusqu'alors très faiblement peuplée. Las Vegas, petite ville ferroviaire fondée en 1911, devient la capitale du jeu "aux portes" de Los Angeles (435 km) et à portée du tout Hollywood. 

Le casino historique Fremont, Downtown Las Vegas
Source Wikipedia


Les investisseurs mafieux affluent. Bugsy Siegel quitte Galveston, Texas pour Las Vegas en 1942. Tout Hollywood vient se divertir à proximité de Los Angeles, alors à 1 journée de route. Prostitution, alcool, jeux d’argent, combats de boxe… "Sin City", la ville du péché est née.





Source : J.M. Zaninetti, 2011
 
En 1966 débutent des travaux de construction du Caesar's Palace, premier méga-casino en dehors du centre-ville. C'est le début du développement du Strip. Aujourd’hui Las Vegas est la capitale mondiale du divertissement. Avec 90,000 chambres d'hôtel en 1995, la ville attirait déjà 29 millions de visiteurs. En 2015, avec 150,000 chambres d'hôtel, Las Vegas a reçu 43 millions de visiteurs. La crise financière de 2007 a été durement ressentie, causant la faillite de quelques projets, mais dès 2012, Las Vegas rebondit et se lance dans la rénovation de son Downtown, le district "historique" des premiers casinos des années 1930 et 1940 autour de Fremont Street. Les effets de la crise sont rapidement effacés, les chantiers repartent et une nouvelle génération de méga-casinos doit ouvrir ses portes dans les années 2018-2020.



Visiter Las Vegas

 




Vous pouvez être totalement allergiques à Las Vegas, à sa démesure et à son mauvais goût, à sa célébration sans nuance d'un consumérisme paresseux et son art de flatter tous les bas instincts de ses visiteurs, car comme le rapporte l'adage :  "what happens in Las Vegas stays in Las Vegas"... Dans ce cas, vous jetterez tout de même un rapide coup d’œil clinique à ce cancer du capitalisme et à ses casinos-métastases tape-à-l’œil en descendant le Strip _Las Vegas Boulevard_ sans descendre de votre voiture climatisée sous un soleil de plomb. 

The Stratosphere
Source : J.M. Zaninetti, 2015


Vous pouvez au contraire adorer Las Vegas et vous vautrer dans le culte du Veau d'Or et vous étourdir dans le divertissement en séjournant aussi longtemps que vous le voudrez ou le pourrez, selon la profondeur de vos poches... 


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Même sans y séjourner longtemps, vous pouvez également utiliser Las Vegas comme un simple sas aéroportuaire dans le cadre d'un circuit de découverte du Plateau du Colorado tout proche. 

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

L'aéroport international McCarran donne le ton, on y trouve même des machines à sou dans les salles d'attente...
Quelles que soient vos raisons, vous trouverez de tout à Las Vegas, c'est là son vrai point fort, d'autant que la situation de la ville la place à un carrefour de voies de communication difficile à contourner.

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Pratiquement tous les centres d'intérêt de Las Vegas se concentrent sur un tronçon de 7 km du Las Vegas Boulevard, le Strip entre la Stratosphere au nord, une tour de 350 mètres de haut, l'immeuble le plus élevé de Las Vegas, et le tristement célèbre Mandalai Bay à la façade dorée d'où le tueur fou a causé le plus grand massacre de masse de touristes par armes à feux aux États-Unis le 1er Octobre 2017, laissant 58 morts et 546 blessés parmi les spectateurs d'un concert en plein air de Country Music.



Source : J.M. Zaninetti, 2011

  Une trentaine d'hôtels-casino rivalisent le long de cette avenue en exhibant une décoration aussi exubérante que ridicule.



Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011


Source : J.M. Zaninetti, 2011
 
Parmi ces casinos, les plus célèbres sont le Caesar's Palace, le plus ancien, et son proche voisin, le Bellagio.


Bellagio et Ceasar's Palace
source Wikipedia

Ce dernier est surtout connu pour le spectacle sans fin de ses fontaines.


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011


Source Wikipedia

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Le spectacle est dans la rue, rien ne vous oblige à vous engouffrer dans ces temples de la perdition, même pour un spectacle de Céline Dion ou du Cirque du Soleil...


Source : J.M. Zaninetti, 2015
 
Source : J.M. Zaninetti, 2015

Source : J.M. Zaninetti, 2015
  
La tour du Stratosphere et son restaurant offrent une vue panoramique intéressante sur la ville de jour comme de nuit. Il en ressort l'extrême banalité du bâti urbain, une vaste zone d'activité entourée d'une marée pavillonnaire presque sans limites, complètement écrasée par la masse des grands hôtels. 


Source Wikipedia

Source Wikipedia

Toutefois, la nuit camoufle cette médiocrité en parant cet agglomérat urbain informe de la débauche lumineuse colorée du gaspillage d'énergie propre à nos sociétés contemporaines.


The Venetian
source Wikipedia



Cour intérieure du Venetian
source Wikipedia

Parmi les grands hôtels-casinos du Strip, les simulacres ont du succès depuis la construction du Caesar's Palace. On trouve ainsi The Venetian, une pseudo-Venise, ou "Paris" avec sa Tour Eiffel miniature.


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

On peut préférer les originaux...

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Le "New-York New-York" a forcément sa pâle copie de Miss Liberty, et le plus bizarre, le "Luxor", nous donne le sentiment d'être dans Asterix et Cléopâtre...

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

L'intérieur de cette pyramide mérite le coup d’œil.

source Wikipedia

source Wikipedia


Source Wikipedia

La palme du mauvais goût revient à mon avis à cet Excalibur digne d'un Château Gargamel.


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011


Source : J.M. Zaninetti, 2011

  D'autres casinos se distinguent par leur façade moderne assez sobre, mais tentent de se démarquer par leur offre de spectacles, comme le MGM Grand ou le Bally's par exemple.


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011


Source : J.M. Zaninetti, 2011

   Ceci dit, le mauvais goût et la pornographie ne sont jamais loin...


Cherchez l'erreur...
Source : J.M. Zaninetti, 2011

  Le Strip n'a pas que des casinos, les boutiques les plus inutiles rivalisent d'outrance pour attirer le chaland.


Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011

Source : J.M. Zaninetti, 2011


C'est un véritable festival.


Mais à qui donc appartient cet hôtel à la déco bling-bling ?
source Wikipedia

Las Vegas ne pouvait pas avoir un hôtel qui appartiennent à l'actuel hôte indésirable de la Maison Blanche dont je refuse de dire le nom (je vous laisse deviner, mais il y a un indice sur la photo). Le bon goût du personnage ressort dans l'apparence de la tour, même si c'est loin d'être la bâtisse la plus "bling-bling" de la ville.


Source : J.M. Zaninetti, 2015

Source : J.M. Zaninetti, 2015

Source : J.M. Zaninetti, 2015

Source : J.M. Zaninetti, 2015

Source : J.M. Zaninetti, 2015

  Isolé à plus de 3 kilomètres au nord du Strip, le centre "historique" de Las Vegas dépérissait autour de Fremont Street avant que la ville n'entreprenne un relifting massif en 2012.

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Source Wikipedia


La nuit venue, le quartier brille de tous ses feux...
Si vous aimez la foule et sa promiscuité, Fremont Street est redevenue "the place to be" pour vous le soir à Vegas...


Red Rock Canyon





Situé à proximité immédiate, 33 km à l'ouest de Fremont Street, le Red Rock Canyon apporte un heureux contraste avec la ville. Situé sur le versant oriental des Spring Mountains, ce paysage ressource est protégé depuis 1990 dans le cadre d'une National Conservation Area administrée par le Bureau of Land Management (BLM).




Entrée de la route panoramique 17 Février 2009
Source Wikipedia

Comme tous les parcs naturels du Sud du Nevada, de l'Arizona, du Nouveau Mexique ou de la Californie, il s'agit d'un parc d'hiver, qui se visite de préférence entre Octobre et Avril. C'est une visite plus agréable en hiver qu'en été en raison de l'altitude relativement faible de la vallée où la route panoramique sinue entre 1000 m et 1175 m d'altitude seulement. Les falaises de grès du Keystone Thrust ont été formées par un miroir de faille. Au  printemps, en été ou en automne, il vaut mieux venir tôt le matin.


L'hiver apporte un beau contraste avec une fine poudrée de neige sur les hauteurs du parc (17 Février 2009)
Source Wikipedia

 Les premières lumières du jour éclairent les falaises des Spring Mountains (20/02/2016)
source Wikipedia

Contraste entre le grès rouge et les calcaires plus clairs 
source Wikipedia

En Avril, la floraison printanière offre aussi un moment privilégié pour visiter ce parc du désert (13 avril 2013).
Source Wikipedia

Ces falaises colorées nous rappellent que la région de Las Vegas se trouve sur un substrat géologique similaire à celui du Plateau du Colorado
La visite du Red Rock Canyon peut se révéler décevante de Mai à Septembre, en raison des chaleurs excessives, excepté au petit matin, et parce qu'il ne s'agit pas d'un véritable parc naturel, mais d'un simple paysage protégé périurbain. La ville est toute proche. Une route d'accès en boucle de 21 km en sens unique du nord au sud donne accès aux principaux panoramas du parc. Un centre d'accueil du BLM se trouve au début de la boucle. En saison froide en revanche, les visiteurs peuvent profiter des sentiers de randonnée du parc.

Hoover Dam

 


Source : J.M. Zaninetti, 2015

Situé dans la périphérie orientale de Las Vegas, le barrage Hoover se situe à une cinquantaine de kilomètres du Strip (3/4 d'heure de route) le long de la route nationale US-93 au franchissement du fleuve Colorado sur la frontière entre le Nevada et l'Arizona. Dès le début du 20e siècle les sites des Boulder Canyon et Black Canyon du Colorado ont été étudiés par les géologues et les arpenteurs à la recherche d'un site propice à l'édification d'un barrage dans le but de protéger les localités situées en aval des crues imprévisibles et violentes du Colorado et pour assurer le développement régional grâce à la génération d'hydroélectricité et à l'irrigation. Mais les moyens manquant localement, il faut attendre le vote du congrès en 1928 pour débloquer les fonds pour la construction d'un barrage à la frontière du Nevada et de l'Arizona qui serve les intérêts de trois états en incluant la Californie pour entreprendre la construction de ce qu'on appelle alors le Boulder Dam à partir de 1931. Inauguré en septembre 1935, le chantier est un chef d’œuvre d'ingénierie pour son époque. 

Source : J.M. Zaninetti, 2015

Le barrage voute, haut de 220 mètres tient lieu aussi de pont routier, assurant un trafic important sur l'axe qui relie Las Vegas à Phoenix jusqu'en 2011, quand l'inauguration d'un nouveau viaduc autoroutier soulage enfin le trafic et réserve la route d'accès à la mise en tourisme du barrage. La visite du site célèbre l'histoire héroïque de la construction du barrage et les performances physiques de la structure. 


Source : J.M. Zaninetti, 2015

Celle-ci se caractérise par ses quatre grandes tours de filtrage qui collectent l'eau dans le lac.
Le lac réservoir situé en amont du barrage est le plus volumineux des États-Unis, quand il est rempli d'eau. Alors que le barrage est inauguré en septembre 1935, le lac met quelques années à se remplir. Il est baptisé Lake Mead, et le congrès rebaptise le barrage du nom du président des États-Unis sous le mandat duquel les travaux ont commencés, c'est donc devenu le Hoover Dam en 1947.

Opportunités intervenantes entre Las Vegas et le Grand Canyon



Le Hoover Dam se trouve sur la route qui relie Las Vegas au Grand Canyon Village (South Rim), mais contrairement à un préjugé assez répandu, Las Vegas n’est pas proche de l’épicentre du parc national du Grand Canyon. Le Village est à 450 km (4h30 de conduite) à l’est du Strip. C’est pourquoi de nombreux tour-opérateurs proposent des excursions à la journée aux touristes qui résident dans les hôtels-casinos de Las Vegas à destination de Grand Canyon West, le fameux Skywalk construit sur le territoire de la réserve Hualapai au-dessus des gorges situées à l’extrémité ouest du parc national. De même, les tours en hélicoptère au départ de Las Vegas survolent-ils le Lake Mead avant d’aborder la terminaison occidentale du Grand Canyon et non la partie la plus majestueuse du parc national. Le Skywalk se trouve à 200 km (2h30 de route) à l’est du Strip, 150 km (2h) du Hoover Dam.
 

Lake Mead National Recreation Area

 




Situé sur la frontière entre les états du Nevada et de l'Arizona, le lac Mead fait l'objet d'un décret de protection depuis le début de sa mise en eau en 1936. Il s'agit d'assurer la protection de la qualité de l'eau du lac tout en le mettant en tourisme. L'essentiel des infrastructures d'accueil sont développées sur la rive nord dans le Nevada à faible distance de Las Vegas. La marina de Calville Bay est à 60 km à l'est du Strip (50' de route), et la plage de Boulder Beach à 50 km (45'). On peut circuler le long de la rive nord du lac de Bouder City, la ville construite dans les années 1930 pour héberger les ouvriers du chantier du barrage jusqu'à Moapa Valley par la route NV-167 sur 120 km (1h30). La partie amont du lac est moins développée et il n'y a que deux routes d'accès en impasse sur la rive sud en Arizona, la Temple Bar Road rejoint Temple Bar Marina 83 km (1h) en amont de Boulder City, tandis que la Pierce Ferry Road permet aux camions d'aller récupérer les rafts qui descendent le Grand Canyon plus en amont sur le Colorado à la sortie du Canyon. Avec la baisse du niveau des eaux du lac, le débarcadère de Pierce Ferry n'étant plus praticable, celui-ci s'est déplacé plus en aval à South Cove, 155 km (1h45) à l'est de Boulder City, NV et 115 km (1h30) au nord de Kingman, AZ.

Situé aujourd'hui à l'altitude faible de 325 mètres, le Lake Mead est avant tout un territoire de loisirs nautiques, incluant la baignade et les activités basées sur des embarcations, principalement à moteur puisqu'elles sont autorisées sur ce plan d'eau, toutes activités très populaires auprès de la clientèle américaine. Près de 7,2 millions de visiteurs se sont pressés sur ses rives en 2016.



Source : J.M. Zaninetti, 2015


Les marinas sont l'épicentre du tourisme sur le lac. Les visiteurs étrangers tendent à ignorer le Lake Mead, car sa visite n'est pas très intéressante sans un bateau à moteur, bien que son territoire étendu contienne plusieurs réserves naturelles intégrales (wilderness). Par ailleurs, la chaleur intolérable qui sévit l'été limite sévèrement les possibilités de randonnée, et invite au contraire aux activités nautiques. 


source Wikipedia

Enfin, les paysages du Lac Mead semblent bien ternes en comparaison des merveilles voisines du Grand Canyon du Colorado




La baisse du niveau des eaux du lac est une préoccupation majeure et émergente depuis le tournant du siècle.



St Thomas, NV
source Wikipedia

C'est ainsi que les fondations de l'ancien village de St Thomas, englouti  par le lac dans la vallée de la Virgin River sont ressorties à la surface aujourd'hui après 60 ans de submersion.
Une vue à long terme montre que le lac s'est rempli en quelques années, puis a ensuite fluctué au gré des années plus ou moins sèches, avec deux périodes d'étiage très marquées dans les années 1950 et 1960. Toutefois, le lac était ensuite revenu à son plus haut niveau historique dans les années 1990. 


Source : J.M. Zaninetti, 2015

Quelque chose d'essentiel change depuis le tournant du siècle, et le niveau du lac a considérablement baissé jusqu'en 2015, avec un léger redressement depuis cette date. Beaucoup d'américains croient _ à tort_ que cette baisse du niveau du lac reflète  principalement un déficit d'approvisionnement en eau du lac par le fleuve Colorado et accusent le changement climatique qui réduit le stockage neigeux sur les montagnes, mais les données prouvent le contraire. Ce sont les prélèvements d'eau en aval qui se sont accrus, et ne sont plus compensés par les apports venus de l'amont. Le niveau du Lake Mead a ainsi baissé de plus de 40 mètres, et il ne contient aujourd'hui plus que 40% de la capacité du réservoir. Ce niveau est considéré comme alarmant, car en dessous d'une altitude critique de 320 mètres (52 mètres en-dessous du maximum historique), le lac ne contiendra plus assez d'eau pour être viable, il ne sera plus possible de produire de l'électricité ni de prélever de l'eau pour l'approvisionnement de Las Vegas et (surtout) pour l'irrigation en Californie et en Arizona. Ce serait une catastrophe écologique et économique majeure. La seule solution consiste à limiter les prélèvements d'eau dans le réservoir, notamment pour l'agriculture. La crise du Lake Mead traduit donc l'incapacité typiquement américaine à réguler et à limiter la consommation des ressources naturelles, et reflète l'incapacité congénitale de cette nation à penser le long terme en termes de développement durable.


Poursuivre le voyage aux environs


Valley of Fire

Grand Canyon West

St George

Basin and Range

Routes solitaires

Death Valley

Route 66 (AZ) 

Los Angeles 

Joshua Tree