mercredi 20 juin 2018

Victoria

La capitale "So British" de la Colombie Britannique

 

3 étoiles, vaut le voyage

 

Sites présentés dans cet article

 

Victoria
Fort Rodd Hill & Fisgard Lighthouse
Butchart Gardens
Hatley Castle & Park 
Goldstream Provincial Park
Gulf Islands National Park
Juan de Fuca Marine Provincial Park
Port Renfrew

 


 

La statue de la reine Victoria veille sur l'Inner Harbour
Source J.M. Zaninetti, 2018


Ambiance : Victoria - Coronation Scene - Zadok the Priest, G.
F. Haendel,1726

 



La ville de Victoria est à la fois capitale de la province et la ville principale de l'île de Vancouver. C'est la seule ville de l'ouest canadien à se situer au sud du 49e parallèle, les Britanniques ayant réussi à conserver l'ensemble de l'île dans la négociation du traité de 1846 fixant la frontière avec les États-Unis. 


Fairmont Empress Hotel
Source J.M. Zaninetti, 2018

Victoria n'est pas une grande ville : sa population métropolitaine n'excède pas 370,000 habitants en 2016, mais c'est un haut lieu du tourisme.

Comprendre Victoria



Baptisé en l'honneur de la jeune reine d'Angleterre,  le Fort Victoria a été fondé par la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1843, la ville s'est incorporée en municipalité en 1862. Après avoir été capitale de la colonie britannique de l'île de Vancouver de 1849 à 1866, elle est choisie comme capitale provinciale de la Colombie Britannique en 1871.


Vue de la rade du port de Victoria
Source J.M. Zaninetti, 2018


Le site de Victoria offre une rade abritée favorable au développement d'un port de taille modeste, approprié aux besoins des britanniques au 19e siècle, mais dont l'activité industrielle ne s'est pas développée par la suite à partir du moment où l'activité économique essentielle de la province s'est déplacé sur le continent et que le port de Vancouver s'est développé au terminus maritime de la ligne de chemin de fer transcontinentale après 1886.


Le MV Coho (ferry pour Port Angeles, Olympic Peninsula, USA) et le Victoria Clipper (navire rapide à destination de Seattle, USA) à quai dans le port de Victoria
source Wikipedia

Le choix des sites sur lequel les villes sont fondées s'explique généralement par leur situation. Une carte régionale met en valeur la position stratégique de Victoria pour contrôler les accès maritimes dans le Nord-Ouest Pacifique.




Victoria se situe à la pointe sud-orientale de l'île de Vancouver, au sud, le détroit Juan de Fuca relie les mers intérieures du Puget Sound (au sud-est) et des Straits of Georgia (au nord-est) avec l'Océan Pacifique (à l'ouest).
Toutefois, cette position stratégique a perdu de son importance après que les États-Unis aient pris le contrôle d'abord de tout le continent au sud du parallèle 49°N (1846), ensuite de l'archipel des îles San Juan (1859). Victoria se trouve ainsi placée sur la frontière américaine au sud et à l'est et communique rapidement par voie maritime avec différentes destinations de l'état de Washington. Ce qui était un risque stratégique au milieu du 19e siècle est devenu un atout touristique dans le courant du 20e siècle après que les deux nations nord-américaines aient consolidé leur alliance perpétuelle. 


Il existe deux lignes de ferry entre l'île de Vancouver et les États-Unis : La première est une desserte entre le port de Sidney _sur la Péninsule de Saanich au nord de la ville_ et Anacortes en passant par Friday Harbor dans l'archipel des îles San Juan. Cette ligne est opérée par les ferries de l'état de Washington.
Une seconde route est opérée par la société CoHo Ferry entre le port de Victoria lui-même et Port Angeles sur la Péninsule Olympique. La traversée de 42 km dure 1h30.
Les passagers à pied peuvent aussi emprunter le navire rapide de la société Clipper Vacation entre Victoria et Seattle.


Victoria est une destination touristique particulièrement prisée, car elle profite d'un microclimat exceptionnel en Colombie Britannique. Abritée au nord-est de la péninsule Olympique et au sud-est des montagnes de l'île de Vancouver, le climat de Victoria est notoirement ensoleillé et sec en été. Il pleut moins de 12 jours par mois d'Avril à Octobre, et moins de 5 jours par mois en Juillet et en Août. Le mois de Juillet reçoit moins de 15 mm de précipitation. L'influence modératrice de l'océan rend le gel et la neige rares en hiver, moins de 8 jours de neige par an en année moyenne sur la période 1980-2010. En contrepartie, les eaux froides du Pacifique adoucissent considérablement le climat en été, où la moyenne des températures est inférieure à +20°C les après-midi en Juillet et en Août. Ces caractéristiques en font un climat très recherché par les retraités, et Vancouver est une destination touristique de choix pour les touristes du 3e âge. De surcroît, la longueur de la saison végétative a permis d'acclimater toutes sortes de plantes exotiques et d'orner la ville de magnifiques jardins botaniques et d'une multitude de fleurs la plus grande partie de l'année.


Visiter Victoria et ses environs


 Victoria est une destination touristique culturelle majeure de l'Ouest canadien qui attire autant les touristes canadiens et américains que les visiteurs internationaux. La spécialisation touristique de Victoria est ancienne, et avant que les vols charter ne démocratisent les billets d'avion, Victoria s'était fait une spécialité de son ambiance "Vieille Angleterre" ciblant une clientèle Américaine et Canadienne résidant plutôt dans l'Ouest (donc principalement en Californie). Il reste encore de nombreux éléments de ce folklore qui a longtemps été l'image de marque de Victoria, et le kitsch "so british" peut irriter certains visiteurs. Avec la mondialisation des voyages, Victoria a commencé à développer une personnalité plus affirmée et plus authentiquement canadienne depuis quelques décennies, et n'a pas perdu de son attrait touristique.

La statue du Capitaine Cook sur le port rappelle que l'explorateur britannique de l'Océan Pacifique fut le premier à débarquer sur les plages de l'île de Vancouver en 1778.
Source J.M. Zaninetti, 2018

La plupart des visiteurs restent groupés dans le centre historique de la ville, dont les dimensions restreintes autorisent la découverte sans voiture. Un tour en calèche peut être très onéreux, mais les autobus à impériale offrent un moyen moins dispendieux de se déplacer dans le centre historique de la ville. Bien qu'elle n'ait aucun bâtiment de plus de 170 ans, la ville de Victoria a beaucoup de cachet et ne ressemble à aucune autre ville en Amérique du Nord.





La ville s'organise autour de la rade de son port historique (Inner Harbour).


Totem Salish Victoria Inner Harbour
Source J.M. Zaninetti, 2018

 

Victoria Inner Harbour et le centre-ville

 

La visite du centre de Victoria peut se faire à pied, en calèche (attention, c'est très onéreux), en autobus à impériale ou en partie à bord d'un minuscule bateau-bus.


Harbour Tours
Source J.M. Zaninetti, 2018



Parlement de la Colombie britannique, Victoria
Source J.M. Zaninetti, 2018

Le Parlement de Colombie Britannique se visite gratuitement. Achevés en 1897 dans le style Impérial Victorien caractéristique de son époque, ces bâtiments font partie des symboles de la ville les plus reconnaissables.


Parlement de la Colombie britannique, Victoria
Source J.M. Zaninetti, 2018

Le Royal BC Museum


Le musée royal de Colombie Britannique est considéré comme le plus beau de la province. C'est aussi le musée le plus fréquenté du Canada tout entier. Ce museum retrace l'histoire naturelle et humaine de la province de ses origines au 20e siècle. sa muséographie est unanimement saluée dans tous les guides de voyage. Un cinéma IMAX présente des films naturalistes.



Maison Mungo Martin
"big house" typique des cultures Salish de la côte Pacifique 
Musée Royal de Colombie Britannique
Source J.M. Zaninetti, 2018


Totems de style Salish de la côte
Musée Royal de Colombie Britannique
Source J.M. Zaninetti, 2018

Exposée en plein air à côté du musée, la Maison Mungo Martin est la copie conforme d'une grande maison communautaire Kwakwaka'wakw typique des cultures des premières nations de la côte est de l'île de Vancouver.

Helmcken House
Musée Royal de Colombie Britannique
Source J.M. Zaninetti, 2018

Helmcken House est le bâtiment le plus ancien de la ville. Proche du musée, cette modeste propriété des années 1850 a été construite pour le compte du docteur J.S. Helmcken, chirurgien et parlementaire qui participa aux négociations d'adhésion de la Colombie Britannique à la Confédération en 1870. 

Sculpture de Calder
Musée Royal de Colombie Britannique
Source J.M. Zaninetti, 2018




La carte postale de l'Inner Harbour et de l'Empress
Source J.M. Zaninetti, 2018

Le Fairmont Empress Hotel a été construit en 1908 pour le compte de la compagnie du Canadian Pacific dans le style reconnaissable des hôtels-châteaux canadiens. C'est le monument le plus connu de la ville, sa notoriété surpassant cette du Parlement. Vous pouvez encore y dormir si vous êtes en fonds. Sinon, vous pouvez aussi y prendre le High Tea entre 12:00 et 17:00. En dépit d'un tarif qui n'est pas modeste, il est recommandé de réserver une table plus d'une semaine à l'avance en été tant cette attraction est populaire.

Source Wikipedia

source Wikipedia

Downtown et Chinatown se trouvent immédiatement au nord de l'Inner Harbour. Construit dans le style caractéristique des villes américaines de la fin du 19e siècle avec des immeubles de brique, c'est là qu'il faut se rendre de préférence pour déjeuner, prendre le thé ou dîner comme pour faire du lèche-vitrines et se divertir.


Wharf Street
source Wikipedia

Johnston Street
source Wikipedia

D'autres attractions se trouvent un peu plus loin. On peut y accéder en voiture ou en empruntant un tour en autobus à impériale. 


Beacon Hill Park
source Wikipedia

Beacon Hill Park

Ce vaste parc occupe une colline sise au sud-est du centre-ville et s'étend jusqu'à la mer. Aménagé comme un ravissant jardin anglais, on a la surprise d'y découvrir des totems des premières nations, car un ancien village amérindien se dressait sur ce site.


Totem haut de 56,5 m dans le parc de Beacon Hill
source Wikipedia 


Détails du Grand Totem de Beacon Hill
Source J.M. Zaninetti, 2018

On peut trouver des maisons flottantes à Fishermen's Wharf au sud-ouest du port.

source Wikipedia

Il est recommandé aux voyageurs motorisés d'emprunter Dallas Rd, la promenade du front de mer qui relie le port de Victoria à Oak Bay, sa banlieue résidentielle située à l'est. 


Port de croisière de Victoria
source Wikipedia

Longue d'environ 13 km, Cette "Scenic Road" dessert le port de croisière entre Fishermen's Wharf et l'intersection de Douglas Street où se dresse le monument consacré au "Mile 0" de la Route Transcanadienne qui relie Victoria, BC à St John's, NF depuis 1962. Longue de 7820 km (4870 miles), cette route comprend deux traversées en ferry.


Point de départ de la route Transcanadienne
Source J.M. Zaninetti, 2018

Dallas Rd se prolonge vers l'est le long de plusieurs plages séparées par des pointes qui s'avancent sur l'océan. 



Dallas Road vue de la pointe de Clover Point en direction de Oak Bay
Source J.M. Zaninetti, 2018



Vue sur les Mts Olympiques aux États-Unis depuis la pointe de Clover Point, Victoria, BC
Source J.M. Zaninetti, 2018


Craigdarroch Castle

Situé un peu en périphérie à l'est du centre-ville, le Craigdarroch Castle est le manoir urbain que s'est fait construire le magnat du charbon Sir Robert Dunsmuir en 1890, alors premier ministre de la province. Ce dernier décéda juste avant que la demeure ne soit achevée. La demeure se visite.


Craigdarroch Castle
source Wikipedia

 

Aux environs de Victoria


Les centres d'intérêt ne se limitent pas au centre-ville, et je recommande aux visiteurs motorisés de ne pas se cantonner à la visite de l'Inner Harbour.


Environs de Victoria


La ville de Victoria occupe la pointe sud-orientale de la Péninsule de Saanitch qui constituent sa grande banlieue aujourd'hui.

Oak Bay est un quartier résidentiel situé à l'est de la ville.

 

A l'ouest de Victoria

 

Deux attractions intéressantes se trouvent à l'ouest de l'Esquimalt Harbour qui sépare au sud la ville de Victoria du reste de l'île de Vancouver.

Hatley Castle, côté jardin domine le détroit
Source J.M. Zaninetti, 2018

Site historique national Hatley Park

Hatley Park est la résidence d'été que Sir James Dunsmuir, héritier des charbonnages de son politicien de père, s'est fait construire en 1906 aux environs de Victoria. De tous les monuments de la Belle Époque édifiés dans la région, cette bâtisse restitue le mieux l'ambiance "Vieille Angleterre" sur laquelle Victoria a édifié sa notoriété en tant que destination touristique. Les Dunsmuir engagèrent par la suite (1912) des paysagistes américains disciples de Frederick Law Olmsted pour entourer leur manoir d'un vaste jardin paysager.


Le château côté jardin et ses superbes terrasses à l'ita
Source J.M. Zaninetti, 2018


Racheté par la couronne en 1940 pour permettre le séjour éventuel du roi George VI et de sa famille au Canada au cas où la monarchie soit contrainte à l'exil par l'invasion Allemande, la propriété fut finalement confiée au collège militaire Royal Roads en 1948. Le site a ouvert ses portes au public depuis 1995. Faute de subventions publiques, l'entretien des jardins et du manoir sont assurés par les recettes de la billetterie.


Hatley Park comporte un jardin japonais
source J.M. Zaninetti, 2018

Le jardin à l'italienne est le joyau de Hatley Park
source J.M. Zaninetti, 2018

Lieu historique national Fort Rodd Hill & Fisgard Lighthouse


Très proche de Hatley Park, la colline de Fort Rodd Hill surveille l'entrée de l'Esquimalt Inlet, la rade du port de Victoria qui a servi de port militaire à la marine de Sa Majesté depuis 1850. Les fortifications que l'on peut voir sur ce site remontent à 1898, tandis que la construction du phare de Fisgard qui occupe la pointe remonte à 1873. Démilitarisé après la Seconde Guerre Mondiale, le fort est devenu un lieu historique national dont la gestion a été confié à Parcs Canada en 1958. Le site accueille les visiteurs et permet à ces derniers de découvrir la vie d'une garnison au début du 20e siècle. Entièrement restauré, le phare est ouvert à la visite et offre une vue panoramique sur une belle côte rocheuse.


Fisgard Lighthouse
source Wikipedia 

Fisgard Lighthouse
 source Wikipedia

Un peu plus à l'ouest, la Route Transcanadienne n°1 emprunte la vallée de la Goldstream River pour contourner le profond golfe du Saanitch Inlet et relier la capitale au reste de l'île. 

Marsh Trail, Goldstream Provincial Park en automne
source Wikipedia

Le Parc Provincial Goldstream occupe le fond de cette vallée, 20 km au nord-ouest de Victoria. Le parc préserve un fragment de la forêt primaire de la côte Pacifique qui a survécu ici à l'activité insatiable des bûcherons. L'automne est la haute saison des visites quand la Goldstream River grouille de saumons du pacifique entre Octobre et décembre. Les aigles à tête blanche élisent domicile dans le parc en Décembre, période où ils se nourrissent des charognes des saumons épuisés par leur frénésie de reproduction. Même en dehors de la saison de la montaison du saumon, le parc Goldstream est un site agréable à visiter, avec plusieurs sentiers, comme le Marsh Trail (accessible, 200 mètres derrière le centre d'accueil du parc), ou le sentier des Goldstream Falls (1,2 km aller).


Panoramas du Malahat Drive
source J.M. Zaninetti, 2018 
Plus au nord, la route Transcanadienne "Malahat Drive" surplombe la baie du Saanichton Inlet en direction de Nanaimo. Des parkings panoramiques donnent des vues panoramiques en direction de l'est. 

Cette route qui se poursuit jusqu'à Port Hardy dans le nord de l'île est aussi baptisée "Route des Totems"



Totem du Malahat Drive
source J.M. Zaninetti, 2018


Au nord de Victoria


La péninsule de Saanitch est devenue la première région de l'île colonisée par les britanniques au 19e siècle. Cette tranquille région d'agriculture périurbaine est traversée par l'axe routier très fréquenté de la route 17 qui relie Victoria au port de Sidney et du terminal de Swartz Bay où l'on peut emprunter le ferry à destination de Vancouver. Cette région est moins touristique, mais on y trouve tout de même l'une des attractions touristiques les plus fréquentées de Colombie Britannique, les Butchart Gardens.


 Sunken Garden - Butchart Gardens
Source J.M. Zaninetti, 2018

Industriel du ciment, R.P. Butchart construisit sa demeure à proximité de ses carrières au 19e siècle. En 1904, la carrière cessa son activité. Butchart et son épouse étaient de grands voyageurs et des collectionneurs passionnés de plantes exotiques. Ils eurent l'idée de transformer l'ancienne carrière en un jardin botanique paysager  qui est devenu avec les années le plus beau jardin du Canada. 


Sunken Garden, aménagé dans l'ancienne carrière, pièce maîtresse des Jardins Butchart
Source J.M. Zaninetti, 2018

Fontaine Dragon
Source J.M. Zaninetti, 2018

Fontaine des Esturgeons
Source J.M. Zaninetti, 2018 

Totem Salish
Source J.M. Zaninetti, 2018 
 

Bassin en étoile
Source J.M. Zaninetti, 2018  

Jardin italien
Source J.M. Zaninetti, 2018  

Serre tropicale
Source J.M. Zaninetti, 2018 

Jardin japonais
Source J.M. Zaninetti, 2018 


Situé sur le trajet de tous les tours opérateurs, les Butchart Gardens sont très fréquentés en été, aussi est-il conseillé aux visiteurs d'arriver aussi tôt que possible ou en fin d'après-midi. Les jardins sont ouverts au public de 8:45 à 22:00 en haute saison.


Insérer Victoria sur un circuit en Colombie Britannique


Si vous n'êtes pas allergiques au tourisme urbain et sensibles aux destinations culturelles Américaines, il y a une chance pour que Victoria soit l'un des moments forts de votre voyage en Colombie Britannique. Même si ce n'est pas le cas, les environs de Victoria ont de quoi satisfaire les amoureux de la nature les plus exigeants avec, en particulier le parc national des Iles Gulf et le parc provincial Juan de Fuca sur la côte Pacifique.




La visite de Victoria demande un ou deux jours pleins, donc 2 ou 3 nuitées, si possible dans un B&B plein de charme caractéristique de cette destination "so british". Les voyageurs arrivent en majorité de Vancouver par le ferry Tsawassen - Swartz Bay, mais il est aussi possible d'arriver à Victoria en provenance des États-Unis, notamment des îles San Juan Islands (ferry Sidney - Friday Harbor - Anacortes) et de la péninsule Olympique (Ferry Port Angeles - Victoria).
Il est possible de séjourner plus longtemps dans le sud-est de l'île de Vancouver et d'étendre les découvertes au-delà des environs immédiats de Victoria. Au nord, l'archipel des îles Gulf et leur jeune parc national méritent le détour, mais leur visite demande au minimum une nuitée sur place. Du côté ouest, la Côte Pacifique mérite au moins une journée de découverte pour les amoureux de la nature, et plus pour les randonneurs sérieux.

Au nord-ouest enfin, la route Transcanadienne n°1 relie Victoria à Nanaimo, deuxième ville la plus importante de l'île de Vancouver.
 les deux villes sont distantes de 110 km (1h45 de route). Chemin faisant, Duncan (60 km, 1 h de Victoria) est la localité principale au débouché maritime de la Cowichan Valley.

Archipel des îles Gulf


Cet archipel situé sur les Straits of Georgia à l'est de l'île de Vancouver est en partie protégé et en partie habité, ce qui le rend assez aisément accessible, notamment sur les îles Salt Spring, Mayne, Galliano, Pender et Saturna.  


Active Pass entre Mayne et Galliano
Source J.M. Zaninetti, 2018



Archipel des îles Gulf. Le parc national n'occupe qu'une petite partie de l'archipel, par ailleurs habité. On y trouve donc des hébergements, souvent luxueux.
Source J.M. Zaninetti, 2018

Aperçu du Mt Baker (États-Unis) en passant au large de Pender Island
Source J.M. Zaninetti, 2018

L'archipel des îles Gulf est accessible par bateau depuis Sydney (terminal de Swartz Bay)  sur l'île de Vancouver ou directement depuis le terminal de Tsawassen sur le continent au sud de la métropole de Vancouver. Avec un climat quasi-méditerranéen aux étés secs et ensoleillés comme à Victoria, ces îles sont une villégiature recherchée des canadiens, notamment pour ceux qui ont les moyens d'acheter ou de louer un chalet et qui pratiquent les loisirs nautiques à bord de leur voilier. Pour un européen, l'analogie avec les rivages de la Méditerranée ne saute pas aux yeux, en voyant ces collines couvertes de conifères.



source Wikipedia



source Wikipedia


source Wikipedia

Vous pouvez être tentés d'y visiter le Parc national créé en 2003 pour préserver une fraction des terres de cet archipel et des fonds marins environnants. Ce parc se prête à la randonnée, notamment sur les îles Saturna et Pender, ou encore sur la petite île Portland, qui est entièrement protégée.


Carte du parc national des Îles Gulf
source Parcs Canada

Institué en 2003, le parc national des îles Gulf s'efforce de contribuer au développement des aires marines protégées du Canada. D'une superficie de terres émergées de seulement 62 km², ce petit parc demande tout de même 1 ou 2 journées de visite en raison de la lenteur inhérente des déplacements dans cet archipel.

Juan de Fuca Provincial Park et Sentier de la Côte Ouest


Du côté ouest, la route BC-14 permet de rejoindre la Côte Pacifique à Sooke, distante de 40 km (45') de Victoria. 
Les voyageurs allergiques à la ville et qui ne recherchent que le contact avec la nature sauvage feront ce détour de quelques jours, selon leur courage et leur mode d'hébergement, le camping étant recommandé pour la randonnée au long cours.
Sur cette route, on rencontre tout d'abord le parc provincial Juan de Fuca. La route se termine à Port Renfrew sur les rivages du San Juan Harbour,  aux portes de la partie sauvage du parc national Pacific Rim.


Juan de Fuca Provincial Park à l'ouest de Victoria
source Wikipedia

Plusieurs jours sont nécessaires pour randonner sur la côte Pacifique.

Juan de Fuca Trail
sentier long de 47 km, traverse le parc provincial
source Wikipedia

C'est la porte d'entrée des parcs de la côte sud, le Parc Provincial Maritime Juan de Fuca se situe entre Sooke et Port Renfrew et est accessible en voiture. 

Botany Bay Beach, Port Renfrew
source Wikipedia

Le village de Port Renfrew, 110 km à l'ouest de Victoria est le bout de la route BC-14 (prévoir au-moins 2 heures de route).

Sentier de la Côte Ouest - West Coast Trail
source Wikipedia


C'est une destination recherchée des randonneurs sérieux et des grands amateurs d'immersion en pleine nature, car c'est le point de départ du célèbre Sentier de la Côte Ouest qui traverse sur 77 km l'unité est du parc national Pacific Rim entre Port Renfrew et Bamfield. C'est une longue randonnée dans l'arrière pays qui demande au moins 4 jours aller simple. Aucune route ne dessert ce tronçon de littoral.



Moins réputé, mais aussi plus accessible, le Juan de Fuca Marine Trail parcourt 47 km de China Beach à l'est jusqu'à Botany Bay à l'ouest.  



Botany Bay
source Wikipedia

Ceux qui ne cherchent que des randonnées à la journée peuvent faire une excursion d'une seule journée dans le parc Juan de Fuca, accessible par la voie routière. Pour étendre le temps passé dans le parc, il est possible de dormir à Sooke ou à Port Renfrew quand on ne fait pas de camping. 
Les deux sections du Juan de Fuca Marine Trail les plus facilement praticables comme destination de randonnée à la journée sont le secteur de Botany Bay à l'ouest et le tronçon de 6,7 km entre Sondrio Beach et Parkinson Creek où des petites routes d'accès permettent de s'approcher du littoral.


Poursuivre le voyage aux environs


Pacific Rim (Sentier de la Côte Ouest, randonnée au long cours)

Oceanside

Vancouver

San Juan Islands

Olympic