mardi 28 novembre 2017

Joshua Tree

Palm Springs et le désert des arbres de Josué

2 étoiles, mérite le détour



Sites présentés dans cet article


Joshua Tree National Park
Palm Springs
Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont.

 



Ambiance : Where The Streets Have No Name - The Joshua Tree (album) - U2, 1987


Joshua Tree National Park


Avec un nom inspiré de la bible, le parc national Joshua Tree est, dans le sud de la Californie, l'un des déserts les plus exotiques du sud-ouest des États-Unis. C'est un parc à visiter impérativement en saison hivernale, car son climat est impitoyable. Situé à une moyenne altitude de seulement 900 mètres sur le 34e parallèle nord, coupé des influences océaniques par la barrière des chaînes transverses, San Bernardino Mountains (alt. maxi 3505 m au Mt San Gorgonio) et Santa Rosa Mountains, le parc national préserve une section pittoresque à la jointure entre deux écosystèmes de déserts différents : le Désert Mojave, aussi qualifié de "Haut Désert" sur les hautes terres au nord et à l'ouest du parc qui domine le sud-est de la Californie entre les deux parcs nationaux de la Vallée de la Mort et de l'Arbre de Josué, et le Désert de Sonora ou "Désert du Colorado" au sud-ouest du parc, un vaste désert d'abri de basse altitude qui s'étend de part et d'autre de la vallée inférieure du fleuve Colorado à cheval sur la frontière américano-mexicaine du sud-est de la Californie au sud-ouest de l'Arizona.
L'arbre de Josué est en fait une variété locale de yucca qui se distingue par ses formes fantasques. C'est une espèce endémique propre au Désert Mojave. La plante doit son nom biblique aux colons Mormons qui ont tenté d'étendre Deseret jusqu'au sud de la Californie.

Chaos de Gneiss caractéristique du paysage de Joshua Tree
source Wikipedia


Le vaste parc national (1,739 km²) a été institué en 1994 par le Desert Act en même temps que celui de Death Valley.
Le parc national est une zone de socle précambrien dégagé par l'érosion. Des roches cristallines métamorphiques, le Gneiss de Pinto, ont été poussées vers la surface à partir de la fragmentation de l'Ouest Américain après que la plaque Amérique du Nord n'ait "avalé" la plaque Farallon et que le rift Médio Pacifique ait commencé à déchirer l'Ouest Américain depuis le Golfe de Californie, proche de 230 km au sud du parc national. Le parc se situe au nord-est de la Faille de San Andreas qui cisaille toute le sud-ouest de la Californie au sud de Point Reyes. Le parc national est donc sur la plaque Amérique du Nord alors que la Vallée Coachella voisine en contrebas au sud-ouest est sur la plaque Pacifique. La plaque Amérique glisse vers le sud-ouest et se soulève, tandis que, dans le même temps, la plaque Pacifique glisse vers le nord-ouest, une situation propice aux séismes violents.

Neige à Joshua Tree, Janvier 2016
source Wikipedia

Le climat est subtropical aride avec une nuance continentale rendue sensible par l'altitude. Des précipitations peu abondantes peuvent toucher le parc de Janvier à Mars, avec rarement des chutes de neiges, surtout aux altitudes les plus élevées; le parc comporte quelques chaînes de moyenne montagne (Quail Mountain, 1773 m). Il peut aussi très rarement y avoir des pluies de mousson en été quand les restes d'un cyclone tropical du Pacifique Occidental remonte sur le continent américain en se dirigeant vers le Plateau du Colorado mû par la force de Coriolis.
Autrement, la saison sèche s'étend d'Avril à Décembre.
Les températures minimales sont froides de Novembre à Mars. Le gel est assez fréquent entre Décembre et Février. En journée, les maximales sont agréables en hiver, de Novembre à Mars, ensuite la chaleur monte très rapidement en Avril, avec de fortes chaleurs de la mi-Avril à fin Octobre. la température moyenne des après-midis culmine (sous abri) à +40°C en Juillet-Août. Ce n'est pas la bonne saison pour visiter ce parc, excepté aux petites heures de l'aube, quand le thermomètre descend jusqu'à un minimum de +25°C.
Comme à Death Valley, l'hiver est la haute saison des visites. Les activités de plein air telles que la randonnée et l'escalade devenant pénibles ou impossibles de Mai à Octobre, la fréquentation décroît pendant les mois les plus chauds.


Visiter Joshua Tree

 



 
Comme mentionné précédemment, il est préférable d'inscrire la visite du parc national Joshua Tree sur un circuit hivernal en Californie du Sud (de Novembre à _ au plus tard_ la mi Avril) et d'en éviter la fréquentation en été.
Le parc est traversé par deux routes panoramiques qui se rejoignent en son centre et peuvent constituer un itinéraire de découverte à la journée.
Pour les randonneurs et grimpeurs, je renvoie le lecteur au site du parc lui-même. Faites juste attention aux risques d'insolation et de déshydratation, surtout au printemps (saison déjà chaude et sèche), et pour les grimpeurs, faites très attention où vous mettez les mains et les pieds, vous vous aventurez au pays des serpents à sonnette, et ne perdez pas de vue qu'il n'y a pas de couverture réseau GSM en cas d'entorse ou de mauvaise chute, vous êtes dans le wilderness !
le parc offre un minimum d'aménités, pas de lodge, uniquement des campings primitifs, et seulement trois centres de visiteurs. 


Centre d'accueil de Yucca Valley
source Wikipedia

Le principal se trouve à Yucca Valley, à l'intersection de la route de Twenty-Nine Palms (CA-62) et du Park Boulevard qui donne accès l'entrée ouest du parc. Un deuxième centre d'accueil, "Oasis" se trouve à la sortie nord du Park Boulevard à Twenty Nine Palms. Enfin, le Cottonwood Visitor Center se trouve sur la Pinto Basin Road qui est la route d'entrée sud du parc national en direction de l'autoroute I-10 (Los Angeles - Phoenix), dont l'échangeur se trouve 11 km plus au sud.
Le principal centre d'accueil des visiteurs de Joshua Tree se trouve à 205 km à l'est de Los Angeles (2h de route plus le temps perdu dans les embouteillages) et 54 km (45' de route) au nord-est de Palm Springs. Pour sa part, le centre d'accueil de Cottonwood à l'entrée sud du parc est à 88 km (1 heure de route) à l'est de Palm Springs.
Si vous ne dormez pas sous la tente, vous devrez séjourner en-dehors des limites du parc, la ville de Palm Springs est la localité importante _ elle-même destination touristique_ la plus proche, à 55 km du Centre d'accueil de Yucca Valley, mais on trouve aussi des options d'hébergement à Twenty-Nine-Palms ou Yucca Valley ou encore Desert Hot Springs, localités un peu plus proches du parc. Du côté sud, Coachella et Indio sont les localités les plus proches, mais elles ne sont pas touristiques. Résider 2 nuits à Palm Springs est à mon avis la meilleure option et cela vous permet de faire une excursion à la journée dans le parc national. Twenty-Nivne Palms est aussi une option à considérer pour une poursuite de voyage en direction de Las Vegas vers le nord.

 

Park Boulevard



Hidden Valley
source Wikipedia

Park Boulevard est la principale route d'accès au parc, et la visite recommandée quand vous n'avez qu'une demi-journée à lui consacrer. La route panoramique serpente sur 41 km dans le nord-ouest du parc national où se concentrent les plus beaux paysages, avec la Hidden Valley

Arbres de Josué et blocs granitiques, Hidden Valley,
source Wikipedia

Comme son nom ne l'indique pas, la Hidden Valley est en fait un haut plateau perché entre 1200 et 1400 mètres d'altitude, et ne doit son appellation de "vallée" que parce qu'elle est encadrée par les éminences les plus élevées du parc. Son écosystème, marqué par l'altitude, est représentatif de la flore et de la faune du haut désert Mojave, et c'est là que l'on trouve la plus belle concentration d'arbres de Josué et les chaos rocheux qui font la célébrité du parc national.

Dans cette vallée, on trouve des vestiges de la colonisation antérieure à la création du parc. Les ranchers et les prospecteurs arrivent après 1910. Les frères McHaney étaient éleveurs, et aussi voleurs de bétail. Après la mort de Bill McHaney (1937), leur ranch dans la Hidden Valley a été racheté par William F. Keys, dont on peut toujours voir les vestiges du "Desert Queen Ranch" dans ce coin du parc



Keys "Desert Queen" Ranch
source Wikipedia 

D'autres sociétés ont tenté de développer l'élevage dans la Hidden Valley, ce qui a conduit la compagnie Barker a construire de petits barrages réservoir dans les années 1930.


Barker Dam
source Wikipedia 

Il y a aussi des mines d'or dans le parc, qui ont fait la fortune de William Keys et de quelques autres. Les machines du Lost Horse 10-stamp Mill sont encore là.


Lost Horse Gold Mine
source Wikipedia




Lost Horse Valley, proche de Hidden Valley
source Wikipedia

Keys View, vue de la Faille de San Andreas depuis les Little San Bernardino Mountains dans le parc national.
source Wikipedia

Il faut prévoir le petit détour jusqu'à Keys View (alt. 1580 m.), à voir de préférence tôt le matin, avec la vue plongeante sur la dépression de la Coachella Valley (alt. 100 m) et les monts Santa Rosa avec le point culminant du Mt San Jacinto (alt. 3300 m) au-dessus de Palm Springs au-delà, une véritable leçon de géologie qui permet de voir la Faille de San Andreas déchirer le fond de la vallée.

Ryan Mountain (alt. 1664 m) au crépuscule
source Wikipedia 

Panorama depuis le sommet de Ryan Mountain
source Wikipedia

En hiver, les randonneurs courageux pourront entreprendre  l'ascension de la Ryan Mountain. Les autres suivront le Park Boulevard pour franchir le Sheep Pass en direction de la Pleasant Valley où se trouve l'intersection entre le Park Boulevard et la Pinto Basin Road.


Camping du Sheep Pass
source Wikipedia 

Proche à l'est du Sheep Pass, le camping des Jumbo Rocks voisine avec un chaos de boules granitiques assez photogénique.

Jumbo Rocks
source Wikipedia

Les visiteurs qui n'ont qu'une demi-journée à consacrer au parc peuvent sortir de celui-ci par l'Oasis de Mara à l'entrée nord du parc dans la localité de Twenty Nine Palms. L'Oasis de Mara est l'un des derniers sites habités par les indiens Serrano dans la région. Mais la pression des prospecteur conduisit à la déportation de ces tribus vers la réserve Banning proche de Palm Springs entre 1879 et 1913.


Oasis of Mara, les palmiers Washingtonia Filifera sont une espèce endémique
source Wikipedia 

Les visiteurs qui disposent d'un peu plus de temps, peuvent emprunter la Pinto Basin Rd et traverser le parc jusqu'à son entrée sud.


Pinto Basin Rd
source Wikipedia

Cette route descend dans la zone de plus basse altitude de l'est du parc, le désert du Colorado. Le Pinto Basin se situe à une altitude variant de 500 à 800 mètres, le climat est encore plus chaud et la végétation plus clairsemée. 

White Tank
source Wikipedia

Au début de cette route, le camping de White Tank est proche de belles formations rocheuses.  

Cholla Cactus Garden
source Wikipedia


Cholla Cactus Garden, l'un des arrêts conseillés du parc, se trouve dans la descente en direction du bassin Pinto. Il s'agit d'une concentration de cactus Cholla, une variété endémique de cactées du désert de Sonora, à laquelle il faut éviter de se frotter. Cette concentration s'explique par la croissance d'un rhizome souterrain dont les plantes sont en fait des inflorescences.

Cottonwood Spring Oasis
source Wikipedia

L'oasis de Cottonwood Spring se trouve à proximité du centre d'accueil proche de l'entrée sud du parc. C'est une départ de randonnée agréable en hiver.



Une excursion en boucle à la journée au départ de Palm Springs représente un circuit complet de 250 km (3h30 de temps de roulage sans compter les arrêts) en comptant le détour pittoresque au point de vue de Keys View


Palm Springs



Vue de Palm Springs (1)
source Wikipedia 

Vue de Palm Springs (2)
source Wikipedia

La ville de Palm Springs est plus qu'un camp de base commode pour découvrir le parc national Joshua Tree. Blottie au pied du Mt San Jacinto, cette station thermale est devenue une villégiature d'hiver très prisée de la jet set Angelina et du tout Hollywood dans les années 1920. Avec la généralisation de la climatisation d'intérieur après la Seconde Guerre Mondiale, les gens riches et célèbres se sont fait construire des maisons d'architecte à Palm Springs, en particulier dans la période 1945-1965. Palm Springs est devenue une oasis urbaine avec ses golfs et ses spas. Les villas forment un patrimoine substantiel, certaines sont ouvertes à la visite. 

Villa de style Modern Mid-Century (1)
source Wikipedia

Villa de style Modern Mid-Century (2)
source Wikipedia

L'une des plus célèbres est la Villa Alexander. Construite pour le compte d'un riche promoteur du nom de William Alexander, cette villa fut présentée à l'époque comme la "maison de l'avenir". Malheureusement, la famille Alexander disparut d'un coup dans un accident d'avion privé en 1965. En 1967, Elvis Presley racheta la villa pour sa jeune épouse Priscilla. Aujourd'hui, restaurée à l'identique, l'Elvis Presley Honeymoon Hideaway se loue ou plus modestement se visite.

Elvis Presley Honeymoon Hideaway
source Wikipedia

D'autres villas sont ouvertes à la visite, comme celle où le crooner Frank Sinatra avait ses habitudes.

Palm Springs Art Museum
source Pinterest

En dehors des villas, le Musée d'Art de Palm Springs est une visite incontournable pour ses collections exceptionnelles de pièces précolombiennes amérindiennes et mésoaméricaines et ses collections d'art contemporain.
La ville possède également un Musée de l'Air et le Living Desert, un jardin botanique et parc animalier de 480 hectares dédié en partie aux espèces du désert.

En effet, si les hivers sont agréables (Décembre à Février), des maximales supérieures à +40°C sont possibles de Mars à Novembre à Palm Springs (alt. 150 m) et les +50°C sont couramment dépassés de Juin à Septembre... Durant l'été, même les 15°C de gagnés par la montée en altitude ne suffisent pas à rendre la température supportable pour de la randonnée pendant l'après-midi.

Hôtel-Spa, Palm Springs
source Wikipedia

Aujourd'hui, les People ont délaissé Palm Springs aujourd'hui, qui reste une résidence de retraités fortunés et qui attire une clientèle de voyageurs LGBT qui fréquentent les hôtels-spa qui tirent parti des eaux thermales de la vallée.

 

Santa Rosa et San Jacinto Mountains National Monument

 



Massif du Mt San Jacinto en hiver - Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont.
source Wikipedia

Le massif des Santa Rosa and San Jacinto Mountains est protégé depuis l'an 2000 dans le cadre d'un Monument National d'une superficie de 1,133 km² dont l'administration est confiée conjointement au Bureau of Land Management (BLM) et à l'U.S. Forest Service (USFS).

Carte du Monument National Santa Rosa & San Jacinto Mountains
source BLM



Téléphérique rotatif de Palm Springs dans le Chino Canyon
source Wikipedia

Palm Springs a construit un téléphérique rotatif d'une technologie assez unique. Le Palm Springs Aerial Tramway fonctionne à longueur d'année. c'est l'attraction phare de la station. Une ligne de 4 km remonte le Chino Canyon et hisse sans effort le voyageur jusqu'à sa station d'altitude, perchée à 2,600 mètres d'altitude sur les contreforts du Mt San Jacinto. La station offre une terrasse panoramique, deux restaurants, un muséum d'histoire naturelle ainsi que deux salles de cinéma qui présente des documentaires naturalistes. C'est aussi le point de départ de 80 km de sentiers de montagne. 

Paysage du Mt San Jacinto depuis la station sommitale du téléphérique en hiver, Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont
source Wikipedia

Sentier en forêt près de la station supérieure du téléphérique en hiver, Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont
source Wikipedia


Les montagnes ont un écosystème caractéristique du désert jusqu'à environ 2,500 mètres d'altitude, tandis que le sommet du Mt San Jacinto qui culmine à 3,300m d'altitude, est couvert d'une forêt de conifères.

Vue sur la Vallée Coachella depuis la station supérieure du téléphérique
source Wikipedia

Monter sur les versants du Mt San Jacinto est un moyen d'échapper aux chaleurs étouffantes qui étreignent la vallée au Printemps et en Automne.

Centre d'accueil du monument national, Palm Desert, CA
source Wikipedia

Le centre d'accueil des visiteurs du monument national se trouve à Palm Desert sur la route CA-74, 6 km au sud de l'intersection avec la route CA-111 dans les Cahuila Hills.

Coachella Valley Vista Pt, Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont., Palm Desert, CA
source Wikipedia
 



Palm Canyon, Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont.
source Wikipedia

Palm Canyon, Santa Rosa and San Jacinto Mountains Natl. Mont.
source Wikipedia


En hiver, vous pouvez randonner aux alentours de Palm Springs et de Palm Desert sur les sentiers des basses terres du Monument National. Le Palm Canyon est célèbre pour sa palmeraie où les espèces indigènes cohabitent avec des palmiers-dattiers importés d'Algérie en 1880.




Poursuivre le voyage aux alentours


San Diego

Disneyland

Los Angeles

Mojave Desert

AZ Route 66

Phoenix